Quels projets d’urbanisme et de transports changeront le visage de Marseille en 2023 ? Tour d’horizon des chantiers qui se terminent, ceux qui démarrent et ceux à venir.

Avez-vous déjà visité la réplique de la grotte Cosquer inaugurée en 2022 au J4 ? Après 2 ans de Chantier, plus de 300 000 visiteurs ont admiré l’incroyable galerie d’art préhistorique en moins de trois mois. L’année dernière, les gourmands ont également découvert les nouvelles grandes halles sur le cours Estienne d’Orves, et désormais son marché couvert.

Pour les espaces verts, le nouveau parc de la Porte d’Aix, après de longues tergiversations, a enfin ouvert ses portes. La Corniche Kennedy a fait peau neuve, comme le Jarret, entièrement requalifié, qui sera officiellement inauguré en janvier. Retrouvez les grands chantiers qui ont marqué l’année 2022.

Place maintenant aux projets qui retiendront l’attention des Marseillais en 2023.

La carte interactive des projets d’urbanisme à Marseille

Les inaugurations attendues en 2023

La base nautique devient marina olympique

La base nautique municipale du Roucas Blanc a entamé sa mutation pour devenir la marina olympique qui accueillera les épreuves de voiles pour les JO 2024. Les travaux concernent 7 500 m² de bâti construit ou rénové ainsi que 17 000 m² d’espaces extérieurs aménagés. Le site olympique doit doubler sa capacité d’accueil des bateaux, passant de 300 à 600.

Une tribune pour le public doit prendre place sur la plage, au sud, et la promenade Pompidou, le long du littoral, est également en pleine requalification. La marina doit accueillir des épreuves test à l’été 2023, alors que les équipes olympiques de voile sont déjà à l’entrainement à Marseille.

> Les dernières infos sur le projet

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

Une plage urbaine au pied du Mucem

Il ne s’agit pas ici de natation olympique, mais grand public. Dans l’optique d’ouvrir l’accès à la mer à plus de Marseillais, le collectif des Libres-nageurs milite pour ouvrir une piscine en eaux libres dans la darse du J4. Ils ont été entendus par la municipalité qui annonce vouloir créer une plage urbaine au pied de la Villa Méditerranée (réplique de la grotte Cosquer) pour la saison 2023.

Aménagement des quais, du plan d’eau, surveillance de la baignade… et même un plongeoir pédagogique que l’architecte Rudy Riccioti, créateur du Mucem voisin, s’était proposé de dessiner.

> Les détails du projet

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

Deux nouvelles tours dans la skyline d’Arenc

Ça continue de pousser à Arenc, derrière le quartier d’affaires de la Joliette, où la tour CMA CGM et sa voisine La Marseillaise voient leurs petites sœurs grimper. La dernière des 414 voûtes qui font la caractéristique de la Porte Bleue a été posée à 56 mètres. Sur 17 étages, les 11 premiers sont réservés au groupe hôtelier Odalys, les 6 derniers proposeront 64 logements de standings. Livraison prévue en juin 2023.

> Le chantier de la Porte bleue en vidéo

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

Non loin de là, c’est la nouvelle tour « Le Mirabeau », et ses 22 étages de bureaux pour 85 mètres de haut, qui remplace le siège historique de la CMA CGM. Son inauguration est attendue au troisième trimestre 2023.

> Le projet de la Tour « Le Mirabeau » 

Deux écoles neuves pour la rentrée 2023

Pour en finir avec « la honte de la république », le grand plan de rénovation et de construction des écoles de Marseille atteint 1,2 milliard d’euros, avec un soutien exceptionnel de l’État à hauteur de 400 millions d’euros en subventions et 650 millions d’euros en garanties d’emprunt.

La Société publique des écoles marseillaises (SPEM) spécialement dédiée est « en ordre de marche », selon l’adjoint en charge du bâti scolaire, Pierre-Marie Ganozzi. « Ça va être une belle année. On rentre dans un rythme de croisière qui va aller en s’accélérant [voir plus bas]. Marseille comptera deux nouveaux établissements neufs à la rentrée 2023 », avance-t-il.

D’abord, le groupe scolaire Saint-Louis Gare (15e) qui voit sa surface doubler. Un chantier lancé sous l’ancienne municipalité. La nouvelle équipe en a fait un « symbole » de ce grand plan de rénovation.

Dans le centre-ville, c’est l’une des plus vieilles écoles de Marseille, anciennement nommée école Ferry, qui doit rouvrir en septembre rue des Abeilles, dans une version moderne, modulable, avec une surface triplée et aux normes énergétiques et environnementales.

> Découvrir le projet en détails et en vidéo

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

À Belsunce, une maison des sports ouvre dans un ancien couvent

Au cœur du quartier Belsunce, l’ancien couvent des Visitandines datant du 17e siècle est réhabilité en maison des sports. C’est rue Korsec (13001), contre le city stade inauguré en 2015, que ce complexe dédié à la pratique sportive en intérieur est en chantier.

Ce bâtiment de 885 m2 sur trois étages accueillera la pratique de différentes disciplines sportives comme le judo, la danse, la boxe, le karaté et d’autres sports. En plus des vestiaires et d’un club-house, un réaménagement extérieur avec un parvis, une placette et la plantation d’arbres sont également prévus.

La Soleam, en charge des travaux, doit livrer ce nouvel équipement municipal à la mairie « en 2023 », assure le nouveau président de la société publique d’aménagement, Yves Moraine.

> Le projet en détails

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

Le quartier de Noailles devient piéton

La maire de secteur, Sophie Camard, a annoncé la piétonnisation du cœur de Noailles, début 2023. Un préalable à un plan de végétalisation du quartier. La métropole installera huit bornes bloquant le passage aux voitures.

> Les détails du périmètre piéton

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille
La rue de l’Académie va devenir piétonne

Le nouveau métro automatique montre le bout de son nez cet été

Modernisation des rames, avec climatisation, écrans d’information et nouveau design. Le nouveau métro de Marseille entièrement automatique, Neomma, doit permettre des fréquences de passages plus élevées, toutes les 2 minutes en moyenne, contre 5 minutes actuellement, et de plus grandes plages horaires.

La première rame est sortie de l’atelier Alstom à Valenciennes, et doit commencer à rouler dans les tunnels de Marseille dès l’été prochain, en phase test. Il faudra attendre au moins la fin de l’année pour que les premiers passagers montent à bord. Le remplacement progressif des anciennes rames, qui doivent être vendues en morceaux aux enchères, se poursuivra jusqu’en 2027.

> Tous les détails ici

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

Transports : pôles d’échanges, réseau de bus et vélos électriques

Au-delà du métro, la Métropole, en charge des transports, détaille les projets qui seront livrés cette année. Comme l’extension du pôle d’échange de la Fourragère, avec un parking-relais d’une capacité doublée d’ici la fin 2023. Ou les vélos en libre-service levélo, qui sont désormais électriques. La totalité des 200 stations sont attendues d’ici mars.

Le nouveau bus à haut niveau de service (BHNS) B4 doit relier le terminus du métro M2, Capitaine Gèze, au terminus du Métro M1, à la Fourragère, d’ici « fin 2024, début 2025 ». L’institution a lancé les travaux de voirie pour permettre aux véhicules de circuler en partie en site propre.

D’ailleurs, les habitants sont invités à se prononcer sur la restructuration complète du réseau de bus marseillais : « un programme d’infrastructures et d’aménagements pour améliorer la performance des lignes principales du nouveau réseau de bus à partir de 2023 jusqu’à 2030, pour 40 millions d’euros », précise la Métropole.

Enfin, « à la fin de l’été 2023 », le tunnel Schloesing doit entrer en service. Il a été créé pour compenser la passerelle du même nom, détruite afin de laisser passer la prolongement du tramway entre Castellane et Sainte-Marguerite, attendue en 2025.

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

Le futur « écoquartier inclusif » des Fabriques accueille ses premiers habitants

C’est un des projets phares de la titanesque opération de renouvellement urbain Euroméditerranée, au Nord de Marseille. Le quartier des Fabriques, à vocation inclusive et écologique sur 14 hectares, a commencé à sortir de terre.

Les premiers logements « seront livrés aux nouveaux habitants au premier trimestre 2023 », annonce Euromed. Et d’ici le premier trimestre 2024, « 469 logements seront livrés sur ce secteur ».

Logements de standing et sociaux avec accès à la fibre internet intégré, équipements publics, école neuve, chauffage à l’eau de mer, une « rue des activités » dédiée notamment aux “makers” du fablab géant ICI Marseille. Le projet se veut innovant et axé sur la mixité sociale et d’usages.

Par ailleurs, début 2023 marquera aussi l’ouverture du nouveau parking en silo de 422 places. L’ouvrage, recouvert de panneaux photovoltaïques, proposera aussi des des locaux d’activités ainsi qu’un mur d’escalade et un espace d’agriculture urbaine.

> Plus d’infos sur Les Fabriques

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille
Sur Euromed, l’écoquartier des Fabriques se prépare à sortir de terre

Ouverture de la liaison piétonne entre le métro Gèze et la rue de Lyon

Toujours dans le secteur des Fabriques, la station de métro Gèze deviendra plus accessible. Une passerelle partira de la station pour enjamber l’avenue Zoccola afin de desservir la rue de Lyon. La création de ce cheminement piéton et cycliste se poursuivra jusqu’aux Puces, et doit être achevé « dès le mois de mars 2023 », selon Euroméditerranée.

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

Le Musée d’art contemporain (MAC) doit enfin ouvrir au printemps

La grande rénovation du musée d’art contemporain de Marseille, le MAC, lancée en 2019, a rencontré de nombreux retards. Selon les architectes, le site devrait enfin rouvrir au printemps 2023. Fermé depuis 2019 pour cette rénovation, le « MAC » nouvelle version, avec toit-terrasse et espaces modernisés, devait alors rouvrir au public en novembre 2021.

> Les dernières infos 

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille
Le projet du MAC © Maxime REPAUX et Frédéric ROUSTAN, Bureau Architecture Méditerranée

Livraison du relais nature du futur parc Bougainville

Toujours sur Euroméditerranée, mais plus au sud, le chantier a débuté pour la création du parc de Bougainville sur 4 hectares, au croisement des quartiers Arenc, Villette, Saint-Mauront, Le Canet, au pied de la cité Bellevue.

S’il doit être achevé en 2024 [voir plus bas], un premier élément doit être livré mi-2023 : le relais nature. Une structure en bordure du parc pour accueillir les enfants et écoles pour des ateliers autour de l’agriculture urbaine et de la nature en ville. Il sera remis à la Ville de Marseille qui aura la charge de l’animer.

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille
Visuel du futur parc Bougainville

Moins de béton, plus de végétation, le square Labadié réaménagé

Entre aire de jeux, jardin partagé et des travaux de « désimperméabilisation »… Le réaménagement du square de la place Labadié (1er) touche à sa fin pour une ouverture prévue début janvier selon la municipalité.

> Revoir le projet

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

À la Porte d’Aix, l’IMVT doit ouvrir avec la livraison de l’immeuble Adriana

Le futur Institut Méditerranéen de la Ville et des Territoires (IMVT) regroupera les écoles nationales supérieures d’Architecture de Marseille, de Paysage Versailles-Marseille et l’institut d’Urbanisme et d’Aménagement régional d’Aix-Marseille Université. L’établissement devrait ouvrir en 2023.

Le chantier a débuté à la fin de l’année 2020, comme celui de l’immeuble Adriana, porté par le promoteur Cogedim. Un ensemble immobilier de 9 600 m² sur 7 niveaux que le groupe Newton Offices, spécialisé dans l’offre de bureaux flexibles, a acquis en juillet 2021.

> Le projet en détails

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

Haut de la Canebière : le square Léon Blum et les allées de Meilhan rénovés

La Métropole estime qu’elle finira les travaux du square Léon Blum, rénové sous le nouveau cinéma Artplexe, « début 2023 ». Lancés cet automne, les aménagements doivent donner un coup de frais au square et aux allées de Meilhan. Notamment pour homogénéiser l’espace avec la Canebière grâce à l’utilisation de dalles et de pavés en granit.

Le chantier prévoit l’installation de bancs, la rénovation de la fontaine Wallace, la plantation d’arbres « pour compléter les alignements et densifier la présence végétale » ainsi que le renforcement de l’éclairage public.

> Plus d’infos sur ce projet

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille
© Studio F12

À la Pointe-Rouge, ouverture du centre d’excellence de la CMA CGM

En 2022, CMA CGM a posé la première pierre de Tangram, son centre d’excellence de formation et d’innovation à la Pointe-Rouge à Marseille. Au programme : transport et logistique durables dédiés à la mer, la terre… mais aussi à la conquête spatiale. Le site doit ouvrir ses portes fin 2023.

> À découvrir ici

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

Réaménagement du noyau villageois de Saint-Barnabé

Les travaux de requalification de la rue Montaigne et de la place Caire au cœur du quartier de Saint-Barnabé ont démarré. L’objectif est, entre autres, de sécuriser le déplacement des piétons et d’améliorer l’offre de stationnement pour les vélos et les deux-roues motorisés. La Ville est à la manœuvre sur la question de la végétalisation et la Métropole pour la voierie et les espaces publics. Avec notamment la reprise du revêtement dégradé de la place Caire, remplacé par des pavés en pierre calcaire.

La Métropole indique qu’une reprise des travaux est prévue en février 2023. Le chantier devrait aboutir dans l’année.

> Redécouvrir le projet

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille
© Aix-Marseille-Provence Métropole

Requalification du centre-ville : rues Sainte et Lulli terminées en avril

Après la requalification de la rue Haxo, de la rue Grignan et de la rue des Récolettes, à l’entrée de Noailles, c’est au tour de la rue Sainte et de la place Lulli, adjacente, de se refaire une beauté. La livraison est prévue en avril 2023.

Le chantier s’inscrit dans un projet plus global de « redynamisation du centre-ville marseillais, avec des aménagements qui embelliront le paysage urbain et favoriseront le partage d’un espace public propice à tous », entrepris par la Métropole Aix-Marseille-Provence. Un vaste chantier qui s’étend du quartier de l’Hôtel de Ville à l’Opéra, en passant par les abords du Centre Bourse, la Canebière et Noailles.

> À découvrir en détails

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille
Place Lulli (© Rougerie+Tangram)

Lifting de la rue Mazenod

L’aménagement de la rue Mazenod, entre la place de la Joliette et la cathédrale de la Major, a été lancé par Euroméditerranée à l’automne 2021. Un lifting qui marquera la quasi-disparition du stationnement de voitures dans la rue au profit des piétons et commerces. Deux nouvelles placettes sont créées sur l’axe. La livraison officielle du chantier, qui a démarré avec quelques mois de retard, devrait intervenir en 2023.

> Le projet

Les grands projets qui démarrent ou se poursuivent en 2023

Le J1 débute sa mutation en « temple des loisirs et de l’innovation »

« La Passerelle », c’est le nom du projet qui doit transformer l’ancien hangar maritime du J1 en pôle de loisirs, à la Joliette. Le Grand port maritime de Marseille-Fos (Gpmm), propriétaire du bâtiment emblématique construit en 1923 par la société Eiffel, a sélectionné le groupement Vinci (avec la Caisse des dépôts et l’agence d’architecte Reichen & Robert).

Piscine extérieure, hôtel, spa, e-sport, loisirs, événements, incubation de projets innovants et coworking… Le coût du chantier avoisine les 100 millions d’euros. Il était annoncé fin 2022 et devrait donc débuter sous peu, pour une livraison attendue d’ici 2025.

> Les dernières nouvelles du projet

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille
Le projet de transformation du J1 “La Passerelle” a été sélectionné

Rénovation urbaine : Air Bel et La Busserine en chantier

14 quartiers prioritaires de la ville font partie du Nouveau plan national de renouvellement urbain (NPNRU) dont l’enveloppe atteint désormais 650 millions d’euros à Marseille.

Maison pour tous, crèches, équipements sportifs, rénovation des écoles… En janvier 2022, le maire de Marseille, Benoît Payan, et la ministre de la Ville, Nadia Hai, présentaient le projet de rénovation urbaine du Grand Saint-Barthélémy et Grand-Malpassé, pour 390 millions d’euros, marqué, entre autres, par la création de la Plaine des sports et des loisirs à La Busserine (14e). Entre parc et équipement sportif, ce projet doit voir le jour en 2024.

> À découvrir ici 

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille
Une plaine des sports et loisirs va voir le jour à La Busserine

Dans les quartiers Est, la cité labyrinthique d’Air Bel a également entamé sa mutation, après 10 ans d’attente. Ce grand chantier estimé à 185 millions d’euros a débuté avec les premières démolitions, qui concerneront en tout plus de 200 logements, et de premiers espaces publics réaménagés en 2023.

> Après presque 10 ans d’attente, le quartier Air Bel en route vers sa grande métamorphose

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

Le projet de voie verte sur les berges de l’Huveaune débute

La Métropole Aix-Marseille-Provence llance un vaste chantier sur les berges de l’Huveaune, au niveau du secteur Heckel (11e), afin de créer un espace de rétention du fleuve. Un parc et une voie verte seront ensuite aménagés pour le public.

Ce premier chantier doit s’achever début 2024, avant la poursuite de l’aménagement des berges du cours d’eau et d’une voie verte sur environ 14 kilomètres le long de l’Huveaune, qui doit terminer en 2026. Le maître d’œuvre Artelia a été désigné.

> Les détails du projet 

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille
Visuel de projection pour l’aménagement de l’Huveaune au niveau du Parc du Vieux Moulin (13001). Crédit : Artelia

Le parc de Bougainville ouvre la coulée verte des Aygalades

Le chantier pour la création d’un parc de 4 hectares à Bougainville a débuté en 2021. Il doit s’achever en 2024 et marquera ainsi la première étape d’une métamorphose de grande ampleur dans un quartier dépourvu d’espaces verts. Car, suivra ensuite l’aménagement d’un immense jardin public de 14 hectares le long du ruisseau des Aygalades.

> Le projet en détails

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille
Le ruisseau des Aygalades dans le futur parc de Bougainville. Crédit : D’ICI LA

Requalification de l’axe Cap Pinède – Capitaine Gèze

À côté du marché aux puces, la requalification de l’axe Cap Pinède – Capitaine Gèze en grand boulevard arboré a débuté. La première phase du chantier doit s’achever en 2025.

> Les détails du projet

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

La requalification de la place Castellane s’intensifie

Après les chantiers de réseaux et les travaux sur les rues adjacentes, la place Castellane va poursuivre sa mutation en vue du passage du tramway d’ici 2025. Elle cessera d’être un rond-point pour laisser place à une nouvelle aire piétonne.

> Le projet en détails

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille
AMP Metropole – NOSTRAM – PIXXIM

Validation du réaménagement de la plage des Catalans

Nous en avions fait l’annonce en 2022, la plage des Catalans, espace balnéaire au cœur de Marseille, va subir une grande rénovation. Réhabilitation des arcades, terrains de volley déplacés, plan de sable agrandi, implantation d’activités balnéaires et nautiques… Les grands principes sont actés.

Cette année, les conclusions des études techniques, diagnostics et fouilles archéologiques, notamment dans la tour du Lazaret, doivent rendre leur conclusions pour valider le projet définitif. Il sera soumis à l’enquête publique en 2024 avant de lancer les marchés, puis les travaux entre 2025 et 2026.

> Les grands principes de l’aménagement des Catalans en images

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

La rénovation de la digue du Frioul débute avant une grande renaturation

La rénovation complète de la digue Est du Frioul, sur l’île Ratonneau, doit débuter fin 2023 sous la houlette de la Métropole Aix-Marseille-Provence. La Ville prévoit aussi de requalifier et renaturer 8 hectares du même secteur.

> Le projet en détails

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

Au moins 9 chantiers d’écoles lancés

« Ça va être une belle année pour les chantiers d’écoles à Marseille », promet l’adjoint en charge du bâti scolaire, Pierre-Marie Ganozzi. Il annonce « les premiers coups de pioche en février », pour la réhabilitation des 5 anciennes écoles GEEP qui concentrent de fortes problématiques de sécurité et d’insalubrité : Bouge (13e), Aygalades-Oasis (15e), Saint-André-la-Castellane (15e), Malpassé-les-Oliviers (13e) et Emile-Vayssière 1 (14e).

2023 sonnera aussi la pose de la première pierre pour la création de divers groupes scolaires. Comme la future école Marceau de la Belle de Mai. Ou celle de la Capelette, avec son gymnase, sous la houlette de la Soleam, qui prévoit son ouverture, au mieux, en 2024.

Du côté d’Euroméditerranée, la création de l’école du quartier des Fabriques doit débuter « au premier trimestre 2023 », alors que le terrain est en cours de préparation. Elle doit compter 17 classes et deux cours avec préau de 1 000 m2 chacune, dont une à l’étage.

> Le projet d’école aux Fabriques
grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

Enfin, le chantier de la Cité scolaire internationale de Marseille doit s’intensifier pour ouvrir en 2024. Baptisée “Jacques Chirac”, et dessinée par Rudy Ricciotti et Roland Carta, elle doit accueillir plus de 2 100 élèves, du CP au lycée, et proposer un enseignement d’excellence autour de 5 langues.

La Ville engage un grand projet de rénovation du parc Longchamp

Le parc Longchamp est à l’aube d’un grand projet de réhabilitation engagé par la Ville de Marseille. Une première réunion de concertation avec les habitants s’est tenue le 6 décembre. La phase des débats avec les habitants doit s’ouvrir au début de l’année 2023.

> Les infos sur le projet

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille
© Mathieu Grapeloup

Finalisation du projet de requalification de la place Sebastopol

En 2022, habitants, commerçants et forains ont assisté à la réunion de pré-concertation sur la requalification de la place Sebastopol. Au cœur des débats : stationnement, maintien du marché et végétalisation. Les débats vont se poursuivre avec l’objectif de finaliser le projet d’ici la fin de l’année.

> Les détails du projet

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

La nouvelle vie de l’usine Saint-Louis Sucre transformée en studios de cinéma

Studios de cinéma, plateforme logistique dédiée à la mobilité décarbonée… L’usine Saint-Louis Sucre, située sur le territoire Nord à Marseille, va connaître une profonde transformation dans les prochaines années, qui doit débuter fin 2023.

>On vous détaille le projet en vidéo

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille
© Airmegapix

Sur le Vieux-Port, le Pavillon des douanes prépare son avenir culturel

Le Pavillon des douanes, ou « ancienne consigne sanitaire » va subir une rénovation jusqu’en 2024. Le monument historique du Vieux-Port doit devenir un lieu culturel. L’expérimentation en cours de la Consigne à images, en collaboration avec le Centre Pompidou, devrait être pérennisée et se développer.

> Les détails du projet

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille

Le secteur Cazemajou se prépare à changer de visage

Campus inclusif du numérique, maisons de ville, logements sociaux et collège jésuite…. Les premières opérations se lancent pour transformer le secteur dit “Cazemajou”, entre la rue du même nom, le chemin de la Madrague-Ville et la rue Vintimille. Livraison estimée fin 2024, début 2025.

> Découvrir le projet

grands projets, Quels grands projets vont transformer Marseille en 2023 ?, Made in Marseille
Vue de la future place Joséphine du projet de logements porté par BNP Paribas Immobilier
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !