La Métropole Aix-Marseille-Provence lance un vaste chantier sur les berges de l’Huveaune, au niveau du secteur Heckel (11e), afin de créer un espace de rétention du fleuve. Un parc et une voie verte seront ensuite aménagés pour le public.

La Métropole a présenté ce mardi 15 novembre l’avancement des travaux de son projet de restauration écologique des berges de l’Huveaune dans le quartier de la Pomme (11e). En tout, 60 000 m3 de remblais vont être évacués sur cette zone longée par le fleuve, adjacente aux jardins ouvriers Coder, garantissant la sécurité de 60 logements et 20 entreprises en cas de débordement.

L’objectif : concilier prévention des inondations, restauration écologique et amélioration du cadre de vie pour les habitants. La première phase du projet, entamée en septembre dernier au coût de 5,9 millions d’euros, a l’ambition de transformer le lieu en un espace d’expansion de crue. Dans un second temps, l’espace sera aménagé afin de permettre au public de s’y promener.

Faire face aux risques d’inondation

Le chantier est notamment mis en œuvre pour faire face à la multiplication des événements pluvieux liés au dérèglement climatique, qui s’est traduit ces dernières années par des épisodes orageux de forte intensité sur le territoire.

En renforçant la sécurisation des bâtiments vulnérables et des berges fragilisées, ces aménagements doivent améliorer le fonctionnement et la capacité hydraulique de l’Huveaune pour réduire le risque d’inondation. Il a aussi pour but d’opérer la restauration écologique des berges et du lit de l’Huveaune sur un kilomètre, et de restaurer la continuité écologique sur le secteur.

Ces travaux de grande ampleur s’inscrivent dans la compétence métropolitaine de gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI). La Métropole a d’ailleurs racheté à ce titre le terrain, qui appartenait à l’État, dans le cadre d’un budget spécifique de 130 millions d’euros répartis sur quatre ans.

Fin des travaux début 2024

Au dernier trimestre 2023, les travaux se termineront par la réalisation d’un des tronçons de la « voie verte », à la fois piétonne et cyclable, qui reliera Marseille à Aubagne en passant par la Penne-sur-Huveaune. Celle-ci viendra traverser un nouveau parc public qui bénéficiera de nombreux aménagements : plateforme d’observation, zones de détente, « pas Japonais » pour traverser le cours d’eau…

La fin des travaux est prévue pour le mois de janvier 2024.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !