En ce 8 juin, Journée mondiale des océans, Made in Marseille vous propose un petit tour d’horizon des initiatives autour de la préservation marine.

La journée mondiale des océans est célébrée chaque année le 8 juin. À l’initiative des Nations unies, elle est l’occasion de sensibiliser le monde aux avantages que les Hommes tirent de l’océan et à notre devoir individuel et collectif d’utiliser ses ressources de manière durable.

« Il y a une cinquantaine d’associations à Marseille qui œuvrent quotidiennement pour préserver la Méditerranée et leur territoire. C’est une ville pionnière à ce niveau-là ». Voilà comment Manu Laurin, une des figures de proues de la protection environnementale provençale, décrit l’engagement citoyen grandissant sur notre littoral.

Ces dernières années, Made in Marseille vous a partagé différentes initiatives, défis et projets autour de la préservation des mers, et a mis en lumière celles et ceux qui œuvrent au quotidien pour en prendre soin. Nous vous proposons aujourd’hui de vous replonger dans quelques uns de nos articles consacrés à la protection marine.

océans, Journée mondiale des océans : ces initiatives marseillaises pour protéger la Méditerranée, Made in Marseille
Ces initiatives marseillaises qui luttent contre les déchets © Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE)

L’épopée Sauvage de Manu Laurin, à la conquête des déchets de la Méditerranée

Créée par Emmanuel Laurin, Sauvage Méditerranée confectionne des bijoux grâce aux déchets marins. Elle a également lancé une nouvelle monnaie fabriquée à partir de déchets recyclés ou encore une chasse au trésor inédite et d’ampleur nationale baptisée le Déchet d’Or. Au-delà du lot d’une valeur de 1 500 euros, c’était une manière ludique et participative de s’impliquer dans la protection des océans.

> Rencontre avec le fondateur à lire ici

océans, Journée mondiale des océans : ces initiatives marseillaises pour protéger la Méditerranée, Made in Marseille
L’épopée Sauvage de Manu Laurin, à la conquête des déchets de la Méditerranée

L’archipel du Frioul, laboratoire des îles durables méditerranéennes

Coincé entre la deuxième ville de France et la mer, le Parc national des Calanques est un exemple atypique de site protégé en milieu péri-urbain, véritable laboratoire de la ville durable du futur, comme nous l’explique son directeur dans un article précédent. Mais pour François Bland, l’archipel du Frioul est « un cas particulier dans un cas particulier », devenu une expérimentation environnementale des îles méditerranéennes.

> Tout comprendre dans notre long format

océans, Journée mondiale des océans : ces initiatives marseillaises pour protéger la Méditerranée, Made in Marseille

Les aventures de Plastic Odyssey

20 tonnes de plastique terminent chaque minute dans l’océan. 90% de la pollution marine provient des villes côtières de 32 pays. Recycler 1 déchet sur 2 dans les 32 pays les plus pollueurs permettrait d’éviter plus de 45% de la pollution de l’océan. Réduire la production de déchets plastique à 1,7 kg par jour et par habitant permettrait d’éviter 26 % de la pollution de l’océan. Plastic Odyssey s’est donné pour mission de réduire la pollution plastique en mer et la pauvreté dans le monde.

> À lire ici

océans, Journée mondiale des océans : ces initiatives marseillaises pour protéger la Méditerranée, Made in Marseille

Le Projet Azur part à la chasse aux déchets le long du littoral méditerranéen

Elles vont parcourir les 1 000 kilomètres de côte qui séparent Menton de Cerbère en kayak, en vélo ou à pied pour ramasser des déchets et attirer l’attention sur les dangers de la pollution. C’est le programme qui attend Philomène Le Lay, Solène Chevreuil et Anaëlle Marot, les trois éco-aventurières du Projet Azur, du 27 août au 22 octobre prochain.

Pour la troisième année consécutive, le Projet Azur part à la chasse aux déchets le long du littoral méditerranéen. Lors des dernières éditions, les bénévoles ont ramassé près de 4 tonnes de détritus.

> Pour en savoir plus, c’est par là 

océans, Journée mondiale des océans : ces initiatives marseillaises pour protéger la Méditerranée, Made in Marseille

Earthship sisters : cap sur le leadership féminin et environnemental

C’est déjà la troisième promotion de « sisters » à embarquer dans le programme d’accompagnement de projets à impact environnemental et de leadership féminin : Earthship sisters. Les 17 nouvelles participantes sont montées à bord de l’aventure de 12 mois avec leurs projets d’entreprise écoresponsable ou bien le désir d’apprendre à imposer une vision écologique au sein de leurs sociétés.

Week-ends de formation en leadership, accompagnement dans la réalisation des projets à impact environnemental, expédition à la voile… Un programme bien rempli afin de faire des participantes des ambassadrices du changement au service de la planète.

> À découvrir en vidéo ici

Récifs artificiels à Marseille, la plus grande cité engloutie d’Europe

Une véritable cité sous-marine se cache sous l’eau, à 25 mètres de profondeur. Les récifs artificiels de la baie du Prado s’étalent sur 220 hectares. À titre de comparaison, leur superficie est 10 fois plus grande que la cité de la Castellane, considérée comme la plus imposante de Marseille.

La rade de Marseille, qui s’étale sur 57 kilomètres, a fortement dégradé les populations sous-marines littorales. Depuis 7 ans, ces récifs ont permis d’augmenter le nombre de poissons de « + 264 % » affiche la Ville. Sandrine Ruitton, qui supervise ce dispositif, estime que la cité aquatique « produit 4 000 à 5 000 kilos de poissons chaque année ». Sans parler de leur taille qui augmente, ainsi que leur diversité.

> Plongez au cœur de cette cité sous-marine dans notre long format

océans, Journée mondiale des océans : ces initiatives marseillaises pour protéger la Méditerranée, Made in Marseille
Récifs artificiel : Photos Sandrine Ruitton/MIO

Avec sa version autonome, Jellyfishbot part dépolluer les mers à travers le monde

Connaissez-vous le Jellyfishbot, ce robot dépollueur des eaux ? Depuis sa création ce collecteur de déchets et d’hydrocarbure de la société Iadys, basée Roquefort-la-Bédoule, n’a eu de cesse d’évoluer pour arriver aujourd’hui à une version autonome.

> Découvrez les différentes évolutions de ce robot pas comme les autres 

océans, Journée mondiale des océans : ces initiatives marseillaises pour protéger la Méditerranée, Made in Marseille
Jellyfishbot : le robot nettoyeur des mers lancé en version autonome

Les solutions éco-responsables de Click-Dive pour préserver les milieux marins

Vente de savons locaux et éco-responsables, revalorisation des déchets de la pêche, sacoches conçues à partir de combinaisons de plongée en néoprène… L’entreprise Click-Dive met ses innovations au service des usagers de la mer et de la protection des milieux marins. Elle équipe désormais le Jellyfishbot de la start-up IADYS de filets 100% éco-conçus à partir de filets de pêche et de voiles de kitesurf usagés.

> À (re)découvrir 

océans, Journée mondiale des océans : ces initiatives marseillaises pour protéger la Méditerranée, Made in Marseille

Retour sur les initiatives de l’ONG Pure Ocean

Pure Ocean est un fonds de dotation à portée internationale basé à Marseille et Lorient. Sa mission principale est de mobiliser la société civile afin de soutenir des projets scientifiques ambitieux et innovants pour la protection de la biodiversité et des écosystèmes marins fragiles.

Par le biais d’un appel à projet international, puis d’une analyse effectuée par les cinq éminents chercheurs qui constituent le comité scientifique, Pure Ocean sélectionne des projets ayant une forte dimension innovante, que cela soit d’ordre technologique, écologique ou social.

Pure Ocean sensibilise également le public sur la situation des écosystèmes en danger en mettant en lumière des solutions pour les protéger grâce à des conférences, la promotion de courses et défis sportifs ou la mise à disposition de kits de ramassage de déchets « La Goutte Bleue ».

> Pour en savoir plus 

océans, Journée mondiale des océans : ces initiatives marseillaises pour protéger la Méditerranée, Made in Marseille

Des bouées d’amarrage dans les Calanques pour protéger la posidonie

Les herbiers de posidonie sont des éléments majeurs de l’écosystème méditerranéen et de véritables puits de carbone. Mais cette plante aquatique au développement long est fortement impactée par les ancres des plaisanciers. Après l’interdiction progressive du mouillage des bateaux depuis 2021, le Parc national des Calanques installe des bouées d’amarrage dans plusieurs secteurs.

> Découvrez les enjeux et les détails de cette mesure

océans, Journée mondiale des océans : ces initiatives marseillaises pour protéger la Méditerranée, Made in Marseille

Entrepreneurs pour la Planète : un business modèle pour l’écologie

Connecter des porteurs de projets à impact environnemental et des entrepreneurs passionnés qui apportent leurs expertises, c’est la mission d’Entrepreneurs pour la Planète. Née à Marseille en 2019, l’association a réussi le pari de faire dialoguer les mondes de l’économie et de l’écologie, créant ainsi des opportunités de business durable.

> À lire ou relire ici

océans, Journée mondiale des océans : ces initiatives marseillaises pour protéger la Méditerranée, Made in Marseille

Avec « Océan plastique », Nelly Pons plonge dans les profondeurs d’un fléau planétaire

La Marseillaise Nelly Pons, un temps assistante personnelle de Pierre Rabhi, a signé une enquête inédite sur la pollution plastique. Fruit de trois années de travail, Océan plastique, livre une vision globale de la situation et propose des solutions pour lutter contre ce fléau, au travers de rencontres avec des experts de différents horizons et le regard de l’auteure : « Un plaidoyer pour l’avenir ».

L’incontournable 1 déchet par jour

Ces cinq dernières années, l’association marseillaise 1 déchet par jour n’a eu de cesse de sensibiliser à la protection de l’environnement et plus largement des océans, en menant des initiatives et en organisant des ramassages pour sensibiliser le plus grand nombre à ces enjeux. Une aventure qui part d’un selfie d’Edmund Platt, fondateur de l’association posté sur Facebook en 2015.

> On vous raconte

océans, Journée mondiale des océans : ces initiatives marseillaises pour protéger la Méditerranée, Made in Marseille
Un des slogans d’1 déchet par jour

L’association marseillaise Recyclop s’attaque aux mégots

« Chaque mégot par terre peut polluer jusqu’à 8 litres d’eau ». C’est le leitmotiv d’Abdes Bengorine, fondateur de l’association Recyclop, engagée dans la préservation de l’environnement depuis 2015. La structure a lancé ses nouveaux cendriers de poche éco-responsables, réalisés par les Pailles de Provence à partir de cannes de Provence et de liège varois. L’association multiplie les initiatives et événements de Marseille à Monaco afin de sensibiliser les usagers aux dangers des mégots sur l’environnement.

> Reportage en vidéo ici

océans, Journée mondiale des océans : ces initiatives marseillaises pour protéger la Méditerranée, Made in Marseille
© Recyclop

Ophélie Cordier brode le plastique des bouteilles pour en faire de l’art

Ophélie Cordier brode des tableaux uniques, avec des paillettes conçues à partir de bouteilles en plastique. Elle s’emploie chaque jour à sensibiliser à travers ses œuvres sur les dangers de la surconsommation de plastique et l’impact qu’il peut avoir sur nos océans.

> Retour sur notre rencontre avec cette artiste marseillaise

océans, Journée mondiale des océans : ces initiatives marseillaises pour protéger la Méditerranée, Made in Marseille
©OC

Préserver les océans, c’est pas la mer à boire…

Née du partenariat 100 % local entre l’entreprise Qwetch et l’association Clean My Calanques, la bouteille réutilisable “Calanques” vise à lutter contre l’utilisation des bouteilles à usage unique, souvent retrouvées sur les plages marseillaises. Pour chaque vente, 2 € sont reversés à l’association afin de financer ses actions de ramassage.

> L’info en bouteille par là

océans, Journée mondiale des océans : ces initiatives marseillaises pour protéger la Méditerranée, Made in Marseille

Et souvenez vous…

En 2019, Marseille accueillait la 1ère compétition de ramassage de déchets en Europe. Une simulation de course de kayak le long du littoral marseillais avec des plongeurs se relayant pour récupérer les détritus au fond de la Méditerranée.

> On vous fait revivre cet événement en images

À l’abordage…

Les Pirates du plastique hissent la voile pour sensibiliser un maximum de personnes à la pollution en Méditerranée. Une initiative organisée par le Parc national des Calanques.

> Replongez dans leur première sortie en mer en mai dernier

 

Crédit photo de Une : Sandrine Ruitton – MIO

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !