Après une année 2017 marquée par le réaménagement de la rue Paradis, la transformation de l’ex maternité de la Belle de Mai en club de vacances ou encore la réouverture provisoire du hangar du J1, 2018 s’annonce très chargée pour le centre ville de Marseille.

Avec notamment l’aboutissement de projets emblématiques : les livraisons de la Tour la Marseillaise, du cinéma Gaumont Pathé de la Joliette, du paquebot HLM de Ricciotti ou encore l’ouverture du musée de la grotte Cosquer dans la Villa Méditerranée.

Retrouvez les projets initialement prévus pour 2017, réalisés ou non, en cliquant ici.

À découvrir aussi


Les projets prévus pour 2018

  • La livraison de la Tour la Marseillaise

Située au cœur d’un programme immobilier unique à Marseille, la Marseillaise témoigne du renouveau du quartier Euroméditerranée. Cette tour, imaginée par le plus célèbre des architectes français Jean Nouvel pour le compte du promoteur marseillais Constructa, devrait ainsi être terminée pour 2018.

-> À lire en intégralité ici

, Quels projets vont transformer le centre ville en 2018 ?, Made in Marseille

  • Le cinéma de Luc Besson sera finalement un Gaumont-Pathé

Le cinéma de Luc Besson devait ouvrir en 2017 dans Euromed Center, l’énorme projet qui comprend quatre bâtiments de bureaux, un multiplexe cinématographique et une nouvelle rue commerciale entre les Docks et le Silo. Ce cinéma sera finalement un Gaumont-Pathé. La première pierre a été posée en mai 2017 pour une livraison prévue fin 2018.

–> À lire en intégralité ici

, Quels projets vont transformer le centre ville en 2018 ?, Made in Marseille

  • La Villa Méditerranée sera transformée en musée de la Grotte Cosquer

La région PACA a officiellement voté, en mars 2017, la transformation de la Villa Méditerranée en musée. Et plus particulièrement en reproduction de la Grotte Cosquer, un trésor situé à 37 mètres de profondeur au cœur des Calanques de Marseille, et qui recèle de peintures et gravures anciennes. Les travaux sont prévus pour cette année avec une livraison pour la fin 2018 voire début 2019.

-> À découvrir en intégralité ici

, Quels projets vont transformer le centre ville en 2018 ?, Made in Marseille

  • L’avenir définitif du hangar du J1 sera dévoilé en 2018

Symbole du passé industriel et portuaire de Marseille et fer de lance de la culture de l’année 2013 où la ville fut désignée capitale européenne, le hangar du J1 fait vivre le débat médiatique local depuis plusieurs mois. Après une réouverture provisoire en 2017 pour accueillir des expositions, un projet de réaménagement définitif devrait être présenté fin 2018.

-> À découvrir en intégralité ici

, Quels projets vont transformer le centre ville en 2018 ?, Made in Marseille

  • La rénovation du marché des Capucins à Noailles

Le marché des Capucins, situé à la sortie du métro Noailles, entre la rue Longue des Capucins et la rue de l’Académie, dans le 1er arrondissement de Marseille, est une institution pour les Marseillais qui vivent dans le centre et pour les touristes curieux. Pour continuer son projet « d’amélioration de la qualité de vie dans ce quartier », la mairie de secteur va procéder à sa rénovation courant 2018.

-> À lire en intégralité ici

, Quels projets vont transformer le centre ville en 2018 ?, Made in Marseille

  • La livraison du paquebot HLM signé Ricciotti à Saint-Charles

Situé à l’angle des discrètes rues Fauchier et Malaval dans le quartier Saint-Charles à Marseille, le bâtiment « Argo » de Ricciotti est un projet de logements dits HLM. Attendu depuis plus de quatre ans, le démarrage des travaux a eu lieu en juillet 2017. La fin du chantier est prévue à l’horizon du quatrième trimestre 2018.

-> À lire en intégralité ici

, Quels projets vont transformer le centre ville en 2018 ?, Made in Marseille

  • Une nouvelle école à Chanterelle (1er)

D’ici à 2020, la ville de Marseille sʼengage à créer de nombreux nouveaux groupes scolaires. Parmi eux, celui situé sur l’îlot Chanterelle, dans le 1er arrondissement. 8 classes devraient ainsi ouvrir à la rentrée 2018.

-> À lire en intégralité ici

, Quels projets vont transformer le centre ville en 2018 ?, Made in Marseille

  • Le démarrage des travaux de la place Jean Jaurès, également appelée La Plaine

La place Jean Jaurès, appelée plus communément La Plaine, est l’une des places les plus emblématiques de Marseille. Critiquée par les uns pour son état vétuste et adorée par les autres pour son ambiance unique, La Plaine va connaître une transformation sans précédent. En janvier 2018, les travaux démarreront et dureront jusqu’en 2020.

-> À découvrir en intégralité ici

, Quels projets vont transformer le centre ville en 2018 ?, Made in Marseille
À quoi devrait ressembler la Plaine en 2020 ?
  • Le début des travaux de réhabilitation du Cours Lieutaud ?

La Métropole Aix-Marseille-Provence a validé en 2016 la requalification du Cours Lieutaud. L’objectif étant d’apaiser ce boulevard qui voit passer 25 000 voitures par jour, en réduisant le nombre de voies de circulation à seulement deux, pour aménager un large trottoir avec son allée d’arbres. Si pour l’instant aucune date de démarrage des travaux du Cours Lieutaud n’a été fixée, le maire de secteur, Yves Moraine, espère les voir démarrer fin 2018 voire début 2019.

-> À découvrir en intégralité ici

, Quels projets vont transformer le centre ville en 2018 ?, Made in Marseille


Les projets qui devraient arriver en 2019

  • Le futur cinéma Artplexe à la place de la mairie de secteur sur la Canebière

L’actuelle mairie des 1er et 7e arrondissements va déménager en 2018 pour laisser la place à un chantier de 18 mois. Un complexe culturel devrait ainsi ouvrir ses portes fin 2019, composé d’un cinéma de 7 salles avec brasserie, lounge bar, espaces d’expositions et rooftop au sommet offrant une vue panoramique pour un restaurant.

-> À découvrir en intégralité ici

, Quels projets vont transformer le centre ville en 2018 ?, Made in Marseille

  • L’ouverture d’un hôtel 4 étoiles avec brasserie et coworking sur la Canebière

Le projet de transformation d’un grand bâtiment à cheval sur la Canebière et le quartier Noailles (1er arr.), le long de la rue des Feuillants, en hôtel de luxe avec ses services : brasserie, espaces de détente et de coworking est bel et bien lancé. L’ouverture est désormais prévue pour 2019.

-> À découvrir en intégralité ici

, Quels projets vont transformer le centre ville en 2018 ?, Made in Marseille

  • Le réaménagement des abords du Centre Bourse

Deux ans après la rénovation du Centre Bourse et la transformation radicale de sa façade, la métropole va rénover ses abords. Les travaux de réaménagement se dérouleront à partir du printemps 2018 et devraient être terminés avant la fin de l’année 2019.

-> À lire en intégralité ici

, Quels projets vont transformer le centre ville en 2018 ?, Made in Marseille

  • La livraison du futur parc Saint-Charles

Après le réaménagement de la place de l’arc de triomphe et la plantation d’une trentaine d’arbres au début de l’année 2017, les travaux du futur grand parc Saint-Charles ont démarré depuis le mois de septembre dernier. Le chantier devrait durer environ jusqu’à la mi 2019.

-> À lire en intégralité ici

, Quels projets vont transformer le centre ville en 2018 ?, Made in Marseille

  • Le démarrage des travaux de requalification du Jarret

La rocade du Jarret est l’un des axes routiers les plus empruntés de la ville. Une sorte de mini périphérique qui contourne le centre-ville sur 4,2 km. Sa requalification a été votée en 2016 et les études de conception ont démarré en juin 2017. Les premiers coups de pioche sont prévus au 1er trimestre 2019 pour la réalisation du premier tronçon entre Chave et La Timone.

-> À lire en intégralité ici

, Quels projets vont transformer le centre ville en 2018 ?, Made in Marseille

Par Agathe Perrier

4 commentaires

  1. Il faut des transports propres et électriques pour les quartiers Sud tramways, bus électrique. ROUVIERE et corniche pointe rouge. Sans transport conséquent, les gens continueront à prendre leurs voitures mais aucun courage des élus, ils misent tout sur la L2 mais ça ne suffira pas. La peur du déferlement de gens des quartiers Nord en transport est toujours aussi vivace chez des les sudistes de Perrier Mermoz Corniche. On ne changera réellement pas la situation écologique de la ville juste avec des lifting de parc et d’avenue… Le plus gros reste à faire si on veut vraiment un air pur et une ville plus apaisée ! La méthode est toujours dans le dialogue Nord Sud et l’écologie nôtre meilleur des solutions!

  2. Les projets de réaménagements sont en effet un tout petit pas vers une ville plus agréable et moins polluée. Quel dommage !! L’endroit sur lequel est posée cette ville est sublime!! Un vrai trésor.
    Je suis d’accord avec FIL, la L2 ne suffira pas. Il faut de vrais politiques de transports en commun. Comment peut-on avoir une corniche à 2fois deux voies? C’est une autoroute. Il faudrait de larges trottoirs, avec une piste cyclable. Et en parlant des cyclistes (dont je fais partie), c’est un réel danger! Rien est aménagé pour, des vélos sont dessinés sur le sol rue paradis en sens inverse des voitures… mais pourquoi n’est elle pas réellement délimitée cette “piste” cyclable. Les automobilistes nous insultent, et ne prennent pas compte de cette voie, qui n’est pas réellement assumée d’ailleurs..
    Pourquoi sommes nous autant en retard? Toutes les villes du sud ont des fronts de mers piétons, des centre ville piétons! Nous sommes dans la deuxième ville de france, et tout est aménagé pour les voitures. Nous sommes en 2019, les prévisions du GIEC sont catastrophiques, et rien n’est fait pour le moment. Nous sommes pourtant concernés par la montée des eaux à Marseille… Sans compter que les taxes locales sont exorbitantes, avec des services publics défaillants.
    Il faut que la mairie prenne ses responsabilités et son courage à deux mains, et qu’elle pousse les marseillais à laisser leur voiture au garage, en leur offrant d’autres solutions. Cette ville est un bijou, ne la gâchons pas. N’en faisons pas uniquement un centre commercial géant pour les touristes, faisons en une magnifique ville où il fait bon vivre. En tous cas nous sommes énormément à agir dans ce sens, mais nous avons besoin d’aide.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !