Visite guidée à l’intérieur de la Grotte Cosquer

Visite guidée à l’intérieur de la Grotte Cosquer

Située dans le massif des Calanques, et plus précisément près du cap Morgiou, la Grotte Cosquer est aujourd’hui considérée comme un lieu magique grâce aux nombreuses peintures et gravures qu’elle abrite. Mais, ce trésor est malheureusement interdit au public car il est englouti à 37 mètres de fond. 

C’est le 3 septembre 1991 que la Grotte Cosquer est officiellement déclarée aux quartiers des affaires maritimes de Marseille. Son nom lui vient de celui qui l’a révélée, Henri Cosquer, scaphandrier professionnel dans la commune de Cassis. Cela fait déjà quelques années que le plongeur connaît la cavité puisqu’il l’a découverte en 1985 et l’a visitée plusieurs fois.

La Grotte Cosquer est accessible par un tunnel long de 175 mètres dont l’entrée est à 37 mètres de fond. Elle se compose de plusieurs parties dont certaines sont immergées, en totalité ou seulement en partie.

D’après les études qui ont été menées depuis sa révélation au grand jour, la Grotte Cosquer a été fréquentée par l’homme au cours de deux périodes, il y a 27 000 et 19 000 ans avant JC ! Pour autant, les différents indices laissent supposer qu’elle n’a jamais été habitée mais qu’elle a plutôt servi de lieu pour des cérémonies ou pour y réaliser des dessins. Car de nombreuses peintures et gravures ornent l’ensemble des parois de la cavité.

plan-entre-grotte-cosquer

Des parois presque entièrement recouvertes

Si aujourd’hui la Grotte Cosquer se trouve immergée à plus de 30 mètres de profondeur, tel n’a pas toujours été le cas. Au moment où l’homme préhistorique a fréquenté la cavité, le niveau de la mer est plus bas d’au moins 120 mètres. Quant au rivage de la mer, il se situe à plusieurs kilomètres de là. La Grotte était donc parfaitement accessible depuis la terre et les hommes s’y sont rendus et ont laissé de nombreuses preuves de leur passage derrière eux.

À l’intérieur, près de 500 représentations peintes et gravées ornent les murs de la cavité. Près de la moitié représentent des dessins d’animaux répartis en 11 espèces comme des chevaux, des bisons, des cerfs, des chamois, des phoques ou encore des pingouins ! À la différence des grottes de Lascaux (Dordogne) ou de Chauvet (Ardèche), les animaux de la grotte Cosquer sont représentés dans des postures figées et pour la plupart tournés vers la gauche.

Outre les animaux, on observe également sur les parois plus de 200 signes géométriques bien souvent associés à des dessins d’animaux ou de mains. Pour l’heure, leur sens reste encore un mystère. Mais les recherches n’en sont qu’à leur début et nul doute que l’on aura un peu plus de renseignements, un jour, sur la signification de toutes ces œuvres.


Découvrez les autres grottes près de la Calanque de Morgiou

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE