A quoi devrait ressembler la Plaine en 2020 ?

À quoi devrait ressembler la Plaine en 2020 ?

La Soleam vient de dévoiler les images du futur visage de la place Jean Jaurès, appelée aussi la Plaine, qui sera transformée d’ici à 2020. Le projet sélectionné a été imaginé par les paysagistes de l’agence APS et l’architecte milanaise Paola Vigano. L’agence APS a entre autre réalisé les superbes aménagements publics et jardins du fort Saint-Jean. 

Retrouvez toutes les dates et informations sur la concertation qui se déroule tout le mois de mars ici

C’est une institution pour les Marseillais de toutes les classes sociales, la place Jean Jaurès plus connue sous le nom de la Plaine va bientôt être complètement transformée. Elle est reconnue et appréciée par les Marseillais pour son marché, ses bars branchés et populaires à la fois, son jardin public en son centre, sa sardinade des feignants tous les 1er mai et sa convivialité, mais malheureusement souvent critiquée pour la surdose de véhicules qui transitent tous les jours, pour son stationnement, souvent anarchique sur la voirie ou au centre même de la place, pour le manque de propreté et d’éclairage la nuit. Bref, la Plaine, c’est Marseille condensé dans une place.

agence-aps-plan-place-plaine-jaures
La future place de la Plaine © Agence APS
plaine-place-jean-jaures-projet
La future place de la Plaine © Agence APS

Un projet, des « pour » et des « contre »

Pour ce projet, les habitants sont plutôt partagés. D’un côté, il y a ceux qui craignent que ce réaménagement soit « pour les touristes » et qu’il « chasse les plus modestes« , comme nous l’avait confié un riverain au printemps dernier. Ils ont peur aussi de perdre l’âme de leur quartier et ne sont pas satisfaits de la concertation menée par la Soleam. D’un autre, il y a ceux qui veulent une place plus aérée avec moins de voitures et qui sont plutôt favorables au projet.

Certains opposants au projet continuent les interventions publiques, comme le collectif La Table est Plaine qui se qualifie comme « un collectif informel composé d’habitants et d’habitués de la Plaine pour la défense de la place, du quartier » et qui prône le manque de dialogue et de concertation avec la Soleam, qui a en charge le projet, ainsi qu’un cahier des charges qui ne correspond pas aux attentes des habitants.

Retrouvez le programme réalisé par la Soleam aux 4 équipes d’architectes et paysagistes qui ont planché sur le projet ici

La vidéo de l’assemblée de la Plaine, qui regroupe les habitants du quartier qui s’opposent au projet et qui est à l’origine de la mobilisation et de la pétition en ligne

Paroles de forains from primitivi on Vimeo.

A quoi ressemble le projet choisi par la Soleam ?

Le projet choisi par la Soleam a été sélectionné parmi 4 projets, qui « respectent tous le cahier des charges » nous explique Gérard Chenoz, président de la Soleam. Mais, celui de l’agence APS « était celui qui nous paraissait le plus approprié » poursuit l’élu. Il correspond « à l’ambition que nous avons d’en faire une place métropolitaine » et « nous avons un an pour affiner le projet, nous n’en sommes qu’à la phase d’avant projet. Nous pourrons réajuster des sens de circulation par exemple, si c’est nécessaire ».

Une chose est sure, ce projet dont le cout avoisinera les 11,5 millions d’euros ne sera pas un petit chantier. La Plaine devrait complètement changer de visage. Mais l’élu poursuit « 11,5 millions, ramené à la surface de 2,5 hectares, cela en fait un projet deux fois moins couteux que le réaménagement du Vieux-Port« .

place-jean-jaures-projet-soleam
Le projet vu du ciel © Agence APS

Le jardin central et clôturé laissera place à un vaste espace public piéton et ouvert, composé non pas d’un aménagement paysager au centre comme c’est le cas aujourd’hui, mais de « modules » paysagers tout le long de la place. Le revêtement au sol sera remplacé par un dallage plus qualitatif et des bandes piétonnes en béton désactivé, comme ce qu’on retrouve aux pieds du MuCEM. Des bancs seront aménagés aux pieds des arbres..

Concernant le stationnement, en 2020, on ne devrait plus pouvoir se garer au milieu de la place comme c’est le cas aujourd’hui, seule une voix de circulation subsistera au centre de la place pour que les voitures continuent à circuler du sud vers le nord.

reamenagement-marche-plaine-forrain
La Plaine vue de jour © Agence APS
amenagement-nuit-eclairage-plaine
La Plaine vue de nuit © Agence APS

Le projet en détails

Combien de places de parking ?

65 places de stationnement seront maintenues, mais en 2020, on ne pourra plus se garer sur la place, comme c’était mentionné dans le programme initial du projet.

Côté circulation ?

Il ne sera plus possible de tourner autour de la place comme aujourd’hui. La Plaine se traversera selon un axe nord sud, qui connectera la rue Saint-Michel à la rue Saint-Savournin. Ainsi, il ne sera pas plus possible de monter du boulevard Chave ou de la rue Ferrari vers la Plaine. Le nouvel axe de circulation central aura droit à sa piste cyclable.

projet-amenagement-plaine-concertation
Un nouvel axe de circulation nord – sud © Agence APS

Quelle surface allouée au marché ?

Le marché occupera 60 % des 2,5 hectares de la place. Les forains disposeront d’espaces de 6 mètres linéaires permettant de garer une camionnette. Actuellement, 14 000 m2 sont dédiés au marché, pour 300 emplacements.

Les arbres sont ils maintenus ?

Les 4 magnolias « historiques » de la place seront préservés et mis en avant grâce à un aménagement tout autour, et des nouveaux ilots « végétalisés » seront aménagés. Le parti paysager conserve le mail de tilleuls uniquement sur les cotés Est et Ouest de la place et prévoit le renforcement à l’Ouest avec la création d’un 3ème alignement.

Quels aménagements pour les enfants ?

Au cœur de la place un « tapis central » accueille un Deck Urbain « les Gradins de la Plaine » imaginé comme un lieu de rencontre pour les habitants. Un lieu confortable dans lequel se répondent des espaces végétalisés et ludiques :

  • Deux aires de jeux (« la découverte des petits » 2-6 ans / « les aventures perchées » 6-12 ans)
  • Une pergola/ombrière abrite l’aire de deux kiosques et la trémie d’escalier liée au parking souterrain. Détail graphique et urbain : les kiosques sont revêtus de panneaux métalliques de couleur bronze.

Calendrier et concertation

Le projet de réaménagement de la place Jean Jaurès comprend une année d’étude et deux ans de travaux pour une livraison décembre 2019.

  • Une exposition sera organisée en mairie de secteur (1er / 7ème – 4ème / 5ème – 6ème / 8ème) pour informer la population du projet de réaménagement de la place Jean Jaurès.
  • Un registre de dialogue sera mis à la disposition des visiteurs qui pourront y mentionner leurs avis.
  • Une permanence technique, dont le calendrier est encore à préciser, sera organisée sur chaque mairie permettant d’apporter des explications et répondre aux questions.
  • Une page d’information sur le projet sera mise en ligne sur le site de la Soleam début décembre
place-plaine-jean-jaures
La Plaine aujourd’hui vue sur Google Earth
La Plaine en projet par l'Agence APS
La Plaine en projet © Agence APS

*La Soleam est la Société Locale d’Equipement et d’Aménagement de l’Aire Marseillaise, qui agit en temps que maitre d’ouvrage pour le compte de la ville de Marseille. C’est la Soleam qui pilote les études et qui supervise le projet et le chantier.

Publié le 27 décembre 2016, mis à jour le 9 mars 2017

Commentaires Facebook

7 COMMENTAIRES

  1. Cette place ne pourra retrouver un caractère familial et plaisant que lorsque:

    – La police fera son travail en contrôlant les dealers qui ont pris possession des lieux (allant jusqu’à installer des chaises de jardin pour leur petit confort)
    – La police (encore) verbalisera les incivilités notamment le tapage nocturne constant. Faut-il rappeler cette fanfare qui vient jouer sur la place la nuit (2h du mat’ souvent) au mépris des familles et leurs enfants qui tentent de trouver le sommeil ou les bagarres et autres sono de voitures garées sur la place…
    – Les forains auront l’obligation de ramasser leurs déchets pendant et après le marché (aujourd’hui après chaque marché c’est une déchetterie à ciel ouvert) et que la police municipale agira en conséquence. Il y a là sans doute beaucoup d’économie à faire quand on voit les efforts humains déployés en moyens divers pour tenter ramasser tous les déchets (bon en même temps faut bien occuper tous les employés de la mairie hein).

    Tout cela ne semble pas bien difficile à mettre ne oeuvre il faut juste un peu de volonté politique.

  2. Ou se trouve l’entree du parking ?elle n’apparait pas sur le plan.
    Si je suis sur le boulevard Eugene Pierre et que je veux rejoindre la rue du loisir par ou je passe,car apperemnt la rue horace bertin descendra vers Eugene pierre.
    Merci de m’eclairer

    • pour rejoindre la rue du loisir en arrivant par Eugene Pierre ,il faudra aller tout au bout d’Eugene pierre, prendre a gauche en direction du cours f.Roosevelt puis remonter la rue Adolphe Thiers par les Reformés et enfin a droite rue du loisir.
      Je pense qu’il serait judicieux de changer le sens de la rue Terrusse afin d’eviter ce grand tour qui sera completement saturer .

  3. Il aura fallu un peu plus de 20 ans pour que les arbres du dernier aménagement de la Plaine nous fassent une jolie ombre en plein été… Savoir qu’ils vont être sacrifiés pour ce nouveau projet et remplacés par de jeunes arbres dont je n’aurais certainement pas le plaisir de profiter de leurs jolies ombres dans 20 ans… Essayer de récupérer ces arbres; en quelques coups de pelle mécanique, ne me dites pas que c’est impossible ou que ça ne marchera, je l’ai déjà fait, avec un peu de bonne volonté… une bonne taille avant et un bon arrosage après. Je parle des arbres du jardin du centre de la place, autour des vaillants magnolias.
    J’habite sur la Plaine, je suivrai avec intérêt l’avancement des travaux.

  4. Je vie dans le quartier, je suis marseillais, Les forains n’ont qu’a s’en prendre à eux même, ils disent qu’ils aiment la plaine que c’est toute leur vie qu’ils sont la depuis des générations blablabla… a chaque fin de marché c’est une honte, des détritus jonchent chaque centimètres carré de la place, les arbres sont remplie de jolies sacs plastics, le vent disperse aux 4 coins du quartiers cartons sacs plastics et papiers… Quand je passe après le marché j’ai honte de ma ville et de mon quartier…
    3 fois par semaine cela mobilise une équipe de la propreté d’une dizaine de personnes et 2 à 3 policiers au détriment des autres rues du quartier….
    Alors la chanson c’est notre vie, on l’aime, on va se battre contre le grand capitalisme ça me fait rire,
    Il fallait vous mobiliser avant pour régler le problème de propreté, mais c’est sur c’est plus facile de venir vendre votre bric à brac, prendre le fric et se casser en laissant a chaque fois une décharge à ciel ouvert pour les gens qui y habitent toute l’année….

    A bon entendeur!

    ps: Je précise qu’ il existe un règlement des marché de la Ville qui stipule:
    Les emplacements doivent être laissés propres par les commerçants qui veilleront tout particulièrement à ramasser et emporter les emballages et détritus à la fin du marché….

  5. Bonjour, Cette place de la Plaine, à un marché forain trois fois par semaine qui est vraiment le plus intéressant de toute la Ville.Honnetement j’y fais vraiment de bonnes affaires. Alors il faut réfléchir quand même. Malgré tout je remarque que les trottoirs et bien d’autres endroits sont dans un drôle d’état, à refaire….

LAISSER UNE RÉPONSE