Un nouvel hôtel Mercure 4* avec brasserie et coworking au coeur de la Canebière

Le projet de transformation d’un grand bâtiment à cheval sur la Canebière et le quartier Noailles (1er arr.), le long de la rue des Feuillants, en hôtel de luxe avec ses services : brasserie, espaces de détente et de coworking est bel et bien lancé. L’ouverture est désormais prévue pour 2019. 

Le projet « Canebière Feuillants » était attendu depuis un moment déjà, il commençait à inquiéter les riverains qui n’en voyait pas le bout du tunnel. Et pour cause, il devait voir le jour en 2015, le permis avait été déposé en 2013, puis il avait été repoussé en 2017, avant finalement de se diriger vers une ouverture en 2019.

L’ilot Canebière Feuillants noirci par la pollution et à l’abandon – JZ

L’îlot concerné par le projet regroupe 5 bâtiments, datant du 19e siècle, et à l’abandon depuis plusieurs années. Situé sur La Canebière, l’ilot est bordé par la rue des Feuillants et la rue Longue des Capucins. Cette situation centrale en fait un élément phare dans le renouveau souhaité de ce quartier, nommé « Ambition Centre Ville ».

En 2013, un collectif de Marseillais nommé L’atelier Feuillants s’était mobilisé pour trouver une autre issue au projet. Composé d’architectes et d’habitants, l’association prônait un projet plus « social », avec logements, crèche, ludothèque, etc. Mais la ville a choisi un autre projet, justifiant par exemple de la nécessité d’offrir toujours plus de services « pas seulement aux touristes« , explique Sabine Bernasconi, maire du 1er secteur, à l’occasion de la présentation du projet à la presse ce jour, mais aussi aux « entrepreneurs et acteurs économiques qui viennent en centre ville, et qui ont besoin de trouver ce type de services« . Avant de poursuivre « Ce projet répond à une stratégie globale dans le centre-ville, avec le ravalement des façades en cours, la construction prochaine d’un cinéma, la mise en avant des associations culturelles…« .

Pour Laure Agnès Caradec, adjointe à l’urbanisme à la ville de Marseille « On réduit trop souvent ce secteur à son aspect commercial, mais c’est aussi de l’emploi, à travers les entreprises, les startups, les espaces de coworking, les FabLabs, ... ». De son côté, Gérard Chenoz, président de la Soleam qui pilote le projet, insiste « cet ilot n’est pas un ovni, mais un projet qui a du sens sur la Canebière« .

Image d’archive – Droits Réservés-Photos d’archives

Le projet porté par la Soleam pour le compte de la ville de Marseille est piloté par le groupe Fondeville – avec ses filiales de promotion “Agir Promotion”, de gestion “Arrelia” et de construction “Fondeville” et le Cabinet Tangram Architectes. L’investissement total porte sur 13,5 millions d’euros.

Le calendrier :

  • Les travaux de gros oeuvres ont démarré depuis plusieurs semaines, ils finiront en juin 2018
  • La 2nde partie du chantier et les finitions seront livrées en février 2019
  • De février à avril 2019 : aménagement des occupants et ouverture

Plus de projets dans le secteur, à lire en détails ↓

Les images du projet d’hôtel Mercure et sa brasserie © AM Graphisme pour Tangram Architectes

Commentaires Facebook

1 commentaire

  1. Marseille continue sa métamorphose. Bravo!
    Cette ville a des trésors cachés et la réhabilitation de son patrimoine est une priorité.
    Je souhaiterais connaître le prix de location au m2
    Les espaces sont-ils tous réservés?
    Y-a-t-il une politique d’accompagnement pour l’installation?

LAISSER UNE RÉPONSE