Le 1er étage du J1 rouvrira provisoirement aux Marseillais cette année

Le 1er étage du J1 rouvrira provisoirement aux Marseillais cette année

Symbole du passé industriel et portuaire de Marseille et fer de lance de la culture de l’année 2013 où la ville fut désignée capitale européenne, le hangar du J1 était depuis trois ans, laissé à l’abandon… Et, il fait son grand retour dans le paysage médiatique local. En effet, son premier étage devrait être de nouveau occupé en 2017 et 2018. Aucune date d’ouverture n’est pour l’instant définie.

Après 2018, le J1 fera l’objet d’un projet de réaménagement définitif, on vous en parle ici

Pour Didier Parakian, adjoint au maire en charge de l’Economie « Le MJ1 sera le nec plus ultra de l’économie mais aussi de la culture qui sera montrée aux Marseillais, aux habitants de la métropole et à des milliers de visiteurs. Tous les atouts du grand port de Marseille et de la métropole seront mis en avant, dans l’esprit de notre Pavillon M qui avait été un grand succès en 2013.« 

Après deux années d’abandon, son propriétaire, le Grand port maritime de Marseille (GPMM), vient de dévoiler les grandes lignes du projet provisoire nommé MJ1, imaginé par la ville de Marseille. Au programme ? Des expositions, des conférences, des ateliers pédagogiques, un espace de coworking, des espaces à privatiser pour des soirées… La ville de Marseille a validé ce projet à l’occasion du Conseil municipal du 27 juin 2016.

Une association avec les grandes entreprises du territoire pour gérer le MJ1

« Le MJ1 mobilisera les collectivités mais surtout le monde économique autour du jeu collectif qui est plus que jamais aujourd’hui notre marque de fabrique. Le monde économique nous soutient avec un financement de 4 millions d’euros » a expliqué Didier Parakian.

En effet, côté financement, plus de 20 grandes entreprises du territoire participeront au côté de la Ville aux frais de fonctionnement du site, qui sera géré par l’association MJ1, parmi lesquelles on retrouve Eiffage, Bouygues, La Poste, EDF, Onet, la Sodexo, CMA-CGM, Arema, Decaux, BNP, Caisse d’Epargne Provence Alpes Corse, Crédit Agricole, Société Marseillaise de Crédit, Caisse des Dépôts et Consignations, Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille-Provence ou encore Onet. Il faudra 6 millions d’euros par an pour faire fonctionner le bâtiment et ces entreprises apporteront 4 millions d’euros sur deux ans. 

panorama-photo-hangar-j1
Le 16 janvier 2017 au J1 © JZ
panorama-amenagement-j1-port-joliette
Le 16 janvier 2017 au J1 © JZ

Selon Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille (LR) et président de la Métropole « Cette association sera présidée par le patron de la Caisse dʼEpargne et nouveau président de la Chambre régionale de commerce et dʼindustrie, Alain Lacroix. Elle a vocation à faire vivre ce lieu, à se saisir de projets porteurs et à les accueillir jusque fin 2018 puisque, vous le savez, le Grand Port Maritime de Marseille lancera un appel d’offres pour définir lʼavenir à long terme du J1. Cette association et ses membres vont contribuer ainsi à élaborer un véritable marketing territorial, à l’image de ce que Lille ou Lyon ont pu faire. C’est une avancée formidable, et je m’en félicite. Une stratégie marketing constitue un atout indispensable de rayonnement et d’attractivité face à la concurrence que se livrent les territoires à l’échelle nationale et internationale.« 

Pour Patrick Mennucci (PS), il n’est pas compréhensible que la ville finance la création d’une association MJ1 dans laquelle se retrouvent les grandes entreprises du territoire alors qu’elle a les moyens de s’occuper de ce projet en interne avec ses services et ceux de la métropole. La création de cette association et son bon fonctionnement coutera en effet 1 million d’euros à la ville. « Je ne remets pas en cause l’utilité du projet et de trouver un avenir au J1, mais je demande juste pourquoi le faire de cette façon ?« 

Pour Jean-Claude Gaudin, cette solution est la meilleure car elle permet d’attirer des financements privés, chose qui n’aurait pas été possible si l’association ne voyait pas le jour. « C’est ce qui avait été fait pour la capitale européenne de la culture en 2013 et qui avait très bien marché » a expliqué le maire.

Plus d’infos sur les négociations entre le GPMM et la ville ces dernières mois par ici

hangar-J1-marseille
Le J1 vu de la mer

Le contexte du projet

Le GPMM avait lancé en février 2015, un appel à projets visant à retrouver un occupant au deuxième étage du J1, laissé à l’abandon depuis fin 2013. Le candidat devait proposer un projet permettant une ouverture au public. Verdict ? La ville de Marseille a été choisie pour imaginer un nouvel espace et a fait le choix de se tourner vers la culture, les nouvelles technologies et l’innovation, notamment numérique.

Pour rappel, le J1 est un hangar de 6 000 m² situé sur les quais du port de Marseille, entre le J4 qui accueille aujourd’hui le MuCEM et la place de la Joliette. Pour Marseille capitale européenne de la culture 2013, le hangar avait fait l’objet d’une rénovation et offrait temporairement l’un des plus beaux espaces d’exposition de l’année grâce notamment à une vue imprenable sur les quais, la mer et les îles du Frioul.

plan-projet-mj1-port-culture
Le plan du projet (cliquez pour zoomer)

Un projet multi-facettes pour 2016

Nommé MJ1, le projet comprendra de nombreuses fonctionnalités bien différentes :

  • un guichet unique pour obtenir des informations générales et faciliter l’accès aux compétences (sport, loisir, culture, tourisme, etc…),
  • une plateforme de communication gratuite et ouverte à tous,
  • un teaser permanent des événements à venir,
  • une agora du changement pour connaître et comprendre les réflexions et décisions de notre territoire,
  • un espace modulable de coworking où chaque entreprise, association ou acteur, peut s’exprimer.
hangar-j1-marseille-joliette
Le hangar laissé vide depuis 2013

Les espaces grands publics offriront :

  • un accueil général mettant en lumière l’actualité du territoire, où des hôtesses peuvent répondre à des questions sur le tourisme, en sport, en culture, institutions et guider les visiteurs dans leurs démarches d’information sur l’activité MJ1,
  • une exposition permanente présentant l’histoire du territoire vue par les fondateurs de l’association MJ1 autour de thématiques comme la culture, le tourisme, l’innovation, le patrimoine naturel, l’économie et les domaines d’excellence, la Méditerranée et l’international, le port…,
  • une exposition temporaire sur une ou plusieurs des thématiques choisies,
  • un espace détente : restauration, librairie…
hangar-mj1-port-ville-amenagement
Les images du projet
projet-hangar-J1-joliette
Les images du projet

Les espaces business friendly pour les partenaires et les entreprises (en location) :

  • 3 salles de réunion modulables (capacité de 20 à 100 personnes) un espace de co-working isolé avec des brain bubble (mini salles de réunion sous bulles transparentes),
  • une dizaine de bureaux clos,
  • une salle de presse pour les partenaires (publics ou privés), les sponsors ou toute entreprise qui souhaite envoyer un message depuis Marseille,
  • un espace « show » en complément de la salle de presse – un espace polyvalent de réception, exposition, congrès.

Commentaires Facebook

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE