En 2019, de nombreux projets verront le jour à Marseille. Trois grands axes de circulation doivent entamer leur mutation : la rocade du Jarret, le Cours Lieutaud et le boulevard urbain Sud. Le métro sera enfin prolongé vers le nord avec l’ouverture très attendue du pôle d’échange Capitaine Gèze.

Avec cet article, faites un tour d’horizon des projets à venir aux quatre coins de Marseille.

Les projets prévus dans les quartiers Nord

  • Un nouveau pôle d’échange à l’entrée des quartiers Nord sur le boulevard Capitaine Gèze (15e)

Le pôle d’échange qui devait initialement ouvrir fin 2015 devrait, a vu sa date de livraison mainte fois repoussée pour des raisons techniques. Elle devrait donc enfin accueillir ses premiers passagers en septembre 2019. Sur site, les usagers trouveront la ligne 2 du métro, un parking relais, des véhicules électriques avec bornes de recharge et des vélos. Le prolongement de la ligne 2 métro est attendue depuis longtemps et après un dernier problème lié à la signalisation, tout devrait enfin fonctionner en fin d’année.

Statut fin 2019 : terminé

-> En savoir plus sur le projet en images ici

, Quels projets vont transformer Marseille en 2019 ?, Made in Marseille
Le pôle d’échange Capitaine Gèze au nord doit voir le jour en septembre 2019 – Carta associés
  • La résidence végétale de Jean Nouvel à Saint-Just (13e)

Située juste en face de l’hôtel du département à Saint-Just, la résidence “Nouvelle Nature” doit être livrée l’année prochaine. Elle comportera 101 appartements de 2 à 5 pièces et culminera à 50 mètres de hauteur. Résolument végétale, la résidence doit permettre d’apporter un peu de verdure au milieu d’axes routiers très fréquentés. Sa robe bleue a été pensée pour s’accorder avec l’hôtel du département voisin.

Statut fin 2019 : terminé

-> En savoir plus sur le projet en images ici

, Quels projets vont transformer Marseille en 2019 ?, Made in Marseille
Découvrez la première résidence végétale de Marseille imaginée par Jean Nouvel
  • Les Fabriques, l’écoquartier du Marché aux puces (15e)

Le marché aux puces est un endroit très fréquenté de Marseille. Chaque semaine, plus de 50 000 personnes s’y pressent. Pour re-dynamiser le quartier environnant, un projet de grande ampleur a été pensé. L’objectif est l’établissement d’un nouvel éco-quartier à vocation environnementale, sociale et économique. Au cours de l’année passée, l’atelier collaboratif Ici Marseille s’y est installé. L’année 2019 doit permettre de penser le site pour un début des travaux en 2020 et de premiers emménagements d’habitants en 2022.

Statut fin 2019 : en cours

-> En savoir plus sur le projet en images ici

, Quels projets vont transformer Marseille en 2019 ?, Made in Marseille
Les Fabriques – Le futur écoquartier d’Euroméditerranée 2 se dessine

Les projets prévus dans le centre-ville

  • Le cinéma Pathé-Gaumont d’Arenc (2e)

Initialement, ce devait être le projet de Luc Besson qui devait s’implanter en face du Silo. Ce sera finalement un multiplexe Pathé-Gaumont qui accueillera les cinéphiles marseillais. Au total, 2 803 sièges seront répartis dans 14 salles de cinéma. Entre le théâtre de la Joliette, le Silo et ce grand cinéma, un nouveau pôle culturel se dessine dans ce quartier de la ville.

Statut fin 2019 : terminé

, Quels projets vont transformer Marseille en 2019 ?, Made in Marseille
Le complexe regroupera 14 salles (Crédits : Euroméditerranée)
  • La végétalisation et piétonnisation du bas de la Canebière (1er)

Annoncé lors d’une réunion publique en décembre dernier, le dispositif de transformation du bas de la Canebière doit démarrer en 2019. Il prévoit notamment la piétonnisation et la végétalisation du secteur de l’opéra et de la place De Gaulle. Des pistes cyclables devraient également voir le jour à l’issue de ces travaux.

Statut fin 2019 : en cours

-> En savoir plus sur le projet en images ici

, Quels projets vont transformer Marseille en 2019 ?, Made in Marseille
En vert foncé, les zones totalement piétonnisées
  • Le chantier de la Plaine (1er, 5e, 6e)

L’emblématique place Jean Jaurès a entamé sa mue non sans difficulté en octobre dernier. Les travaux qui doivent durer deux ans occuperont l’intégralité de l’année 2019. Ce projet de grande ampleur et d’une valeur de 13 millions d’euros HT vise à redessiner la plus grande place de Marseille.

Statut fin 2019 : en cours

-> En savoir plus sur le projet en images ici

, Quels projets vont transformer Marseille en 2019 ?, Made in Marseille
Le chantier de la Plaine se poursuit
  • Le Paquebot de Rudy Ricciotti à la Joliette (2e)

L’îlot Fauchier situé dans la rue du même nom est un projet de logements sociaux à l’architecture particulière. Elle a été imaginée par Rudy Ricciotti à qui l’on doit également le MuCEM. Il l’a pensée comme un paquebot. Au total, 74 logements sociaux y seront installés sur 6 400 m² à deux pas du Marché de Soleil de l’avenue Camille Pelletan.

Statut fin 2019 : terminé

-> En savoir plus sur le projet en images ici

, Quels projets vont transformer Marseille en 2019 ?, Made in Marseille
L’architecture du bâtiment fait penser à celle d’un paquebot
  • La résidence Sea One de luxe aux Catalans (7e)

Encore un projet de Rudy Ricciotti, mais à destination d’un autre public cette fois. C’est en effet une résidence de luxe qui doit voir le jour au bord de la plage des Catalans. Les travaux ont démarré fin 2018 avec la destruction de l’ancienne usine Giraudon. La résidence accueillera 29 logements de standing avec vue.

Statut fin 2019 : en cours

, Quels projets vont transformer Marseille en 2019 ?, Made in Marseille
Une nouvelle résidence entre le Cercle des nageurs et la plage
  • Les travaux sur la rocade du Jarret (4e, 5e et 10e)

Le Jarret est un axe routier très fréquenté de la ville de Marseille. Des travaux de rénovation de celui-ci doivent être entamés en cette année 2019. Il s’agit de requalifier la voirie mais aussi les trottoirs et favoriser les déplacements à pieds. L’ambition est d’améliorer le cadre de vie des habitants. Ainsi la rocade va être transformée par tronçons. En 2019, tout démarrera par la portion Chave – Timone. Les travaux devraient s’achever en 2021.

Statut fin 2019 : en cours

-> En savoir plus sur le projet en images ici

, Quels projets vont transformer Marseille en 2019 ?, Made in Marseille
Trottoirs élargis, végétation, pistes cyclables sont prévus dans l’optique du nouveau Jarret
  • Les travaux sur le Cours Lieutaud

Autre axe de circulation dense du centre-ville, le cours Lieutaud doit également être transformé dans les prochaines années. L’année 2019 verra les début de ces travaux qui s’achèveront en 2020. Le projet prévoit une réduction des voies de circulation, la plantation d’arbres, l’installation d’une piste cyclable ou encore la requalification des espaces pour piétons.

Statut fin 2019 : en cours

-> En savoir plus sur le projet en images ici

, Quels projets vont transformer Marseille en 2019 ?, Made in Marseille
Les déplacements à pieds seront favorisés
  • L’avenir du J1 (2e)

L’association MJ1 qui a géré la programmation du J1 s’est récemment satisfaite des résultats et de la fréquentation du lieu au cours de la saison 2017/2018. Quelque 100 000 visiteurs se sont en effet pressés dans cet impressionnant hangar pour assister à une exposition ou encore une conférence. Pour cette nouvelle année, de nouveaux projets doivent voir le jour. Les noms des lauréats de l’appel à projet « Osez le J1 » seront communiqués début janvier par le Grand port maritime de Marseille, propriétaire du site.

Statut fin 2019 : terminé

, Quels projets vont transformer Marseille en 2019 ?, Made in Marseille
Le hangar J1 a accueilli 100 000 visiteurs en 2017/2018
  • Le début des travaux de la tour Porte Bleue sur les quais d’Arenc (2e)

La troisième tour de la skyline marseillaise doit sortir de terre en 2019. Les travaux devraient débuter cette année. Située aux côtés des tours CMA/CGM et La Marseillaise, celle-ci mesurera 56 mètres de haut et accueillera un hôtel ainsi que des logements haut-de-gamme.

Statut fin 2019 : en cours

-> En savoir plus sur le projet en images ici

, Quels projets vont transformer Marseille en 2019 ?, Made in Marseille
(© +IMGS)
  • L’avenir de la Villa Méditerranée (2e)

On sait maintenant depuis plusieurs mois que la « Villa Méd’» accueillera à terme une réplique de la grotte Cosquer. Ce site archéologique regroupant 500 œuvres d’art préhistorique sera en effet accessible au plus grand nombre à deux pas du MuCEM. L’appel a projet doit s’achever en cette année 2019 et les études préalables pourront démarrer. L’objectif fixé est une livraison en 2021.

Statut fin 2019 : en cours

-> En savoir plus sur le projet en images ici

, Quels projets vont transformer Marseille en 2019 ?, Made in Marseille
La Villa Méditerranée sera transformée en musée de la Grotte Cosquer

Les projets prévus dans les quartiers Sud et Est

  • ZAC Vallon de Régny (9e)

Un nouveau quartier va sortir de terre dans le 9e arrondissement, afin de créer une liaison entre le Cabot et le Redon. A terme, la mairie envisage d’y implanter 1000 nouveaux logements, des commerces, des bureaux et des équipements comme des écoles, une crèche et une maison de quartier. Au cours de l’année 2019, la Soleam, qui a en charge la gestion du projet, va se charger de réaliser les travaux de voirie. Un budget de 66,7 millions d’euros a été alloué pour ce projet, qui sera traversé du nord au sud par le futur Boulevard urbain Sud.

Statut fin 2019 : en cours

, Quels projets vont transformer Marseille en 2019 ?, Made in Marseille
Plan de la ZAC Vallon de Régny en rouge © Soleam
  • Les travaux du Boulevard urbain Sud (8e, 9e et 10e)

Cet axe de circulation reliant la Pointe-Rouge à la L2 doit être achevé en 2022. Au cours de l’année 2019, les travaux vont démarrer par tronçons comme le veut l’usage. L’objectif de ce projet dont la valeur est évaluée à 300 millions d’euros est de désengorger les noyaux villageois, et permettre un accès plus rapide aux quartiers Sud depuis l’Est ou le Nord. Au total, le boulevard fera 8,5 km.

Statut fin 2019 : en cours

-> En savoir plus sur le projet en images ici

, Quels projets vont transformer Marseille en 2019 ?, Made in Marseille
Plan du boulevard urbain sud
  • La centrale de biométhane de Sormiou (8e)

La plus grande centrale de biométhane de France doit en effet voir le jour cette année du côté de Sormiou. Dans cette usine les boues issues du traitement des eaux de Marseille et de dix communes environnantes seront traitées afin de les convertir en biométhane. Celui-ci sera utilisé comme carburant écologique et renouvelable pour les transports en commun de la métropole.

Statut fin 2019 : terminé

-> En savoir plus sur le projet en images ici

, Quels projets vont transformer Marseille en 2019 ?, Made in Marseille

9 commentaires

  1. Oui a quand moins de rats dans la ville ensuite des poubelles de tri dans le 13006 rue saint Jacques de la super construction dans la saletté

  2. Que de projets de travaux avant l’année des élections ! La mairie se dépêche de signer de gros contrats avant de se faire virer en 2020 pour bilan catastrophique.
    Et donc rien pour sauver Noailles, mais 20 millions pour détruire la Plaine !
    Et toujours rien pour les écoles, les piscines, les gymnases, rien pour augmenter le taux d’encadrement catastrophique dans les cantines des écoles primaires marseillaises.

  3. Est ce que ces projets, réalisations en cours répondent à des besoins réels ??? J’en doute beaucoup pour certains d’entre eux.. Mr Gaudin nous a prouvé qu’il n’avait aucune conscience humaine depuis le le 05 novembre… Il aurait très bien pu stopper ou modifier des projets qui ne sont vraiment pas d’actualité face au problème du logement et du salubrité.

  4. Et pour la rue Charles plumier située dans le quartier Joliettette un peu de vegetalisation serait necessaire face â tous ces grands ensembles ,située aussi tres pres de la rue de la republique , et vue de celle ci ,cette rue demande a etre suivie ,réaménagée,embellie, Ne pas laisser se degrader…dommage car euromed….!

    1. Vous trouvez la rue Charles Plumier si problématique que cela? Je la trouve plutôt belle par rapport à beaucoup d’autre dans Marseille.
      Cdt

  5. En général lorsque on construit une ligne de tramway il n’y a pratiquement plu ou très peu de voitures ou iront celles de la Corderie avenue de la Corse et du cours Pierre Puget et comme accéder au Tunnel . Ce qui va se passer pas de voitures pas de clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !