La tour « Porte Bleue » prévue dans le projet des Quais d’Arenc aux côtés de celle de la CMA-CGM et de La Marseillaise verra le jour en 2021. Le permis de construire a été accordé au groupe Constructa en décembre dernier. Le chantier démarre.

Le groupe Constructa poursuit sa lancée aux Quais d’Arenc. Après l’inauguration de la tour La Marseillaise fin 2018, le permis de construire a été accordé au groupe pour la tour « Porte Bleue » qui devrait être achevée fin 2021. Le chantier vient d’être lancé.

Il s’agira de la troisième tour dans le secteur des quais d’Arenc à voir le jour depuis l’inauguration de la tour CMA-CGM, qui demeurera la plus haute avec ses 147 m. La « Porte Bleue » a été imaginée par l’architecte Jean-Baptiste Pietri, qui signera également une quatrième tour  dans le quartier : la tour « H99 » (pour les 99 mètres de haut qu’elle devrait atteindre), dont la livraison est prévue en 2022.

Une tour de résidence de 56 mètres de haut

Le bâtiment dont le coût devrait avoisiner les 25 millions d’euros s’élèvera au pied de la tour La Marseillaise, à une hauteur de 56 mètres de haut. Le projet initial, signé par l’architecte-urbaniste Yves Lion, mesurait 113 mètres et a été retoqué.

Il s’agira de la première tour du projet des quai d’Arenc destinée à la résidence. Les 18 étages offriront tout de même une surface de plancher de 13 200 m2. Les 12 premiers niveaux seront destinés à un résidence hôtelière gérée par le groupe Odalys.

La partie supérieure du bâtiment, à savoir les six derniers étages, seront destinés à de la résidence privée de standing. Environ cinquante appartements seront proposés à des prix avoisinant les 7 000 € par m2.

Les images de la « Porte Bleue »

7 commentaires

  1. Que fait-on pour les Marseillais de plus en plus de misère des logements sociaux délabré une pauvreté à en faire peur et il pense qu’à construire des tours pour les riches

    1. Au bout de 6 mois, les résidences sont taggées, les ordures jetées par les fenêtres, les poubelles brûlent, les ascenceurs servent de toilettes publics..

  2. Ils appellent ça une tour 56 metres de haut c’est vraiment ridicule, j’appelle ça une tourette.
    Avec les futures construction dans 20 ans on le vera plus leur ” tour ” lol il finira à l’ombre !
    Et vous l’auriez compris ce quartier va ce bourgeoisier.

  3. Ils essaient de faire du résidentiel et d’attirer des touristes avec du pouvoir d’achat, mais personne n’a envie de passer ses vacances prés d’un viaduc d’autoroute et les fumées de bateau , zéro parcs , un patrimoine limité peu valorisé et des plages interdites à la baignade ,c’est la même chose pour l’hôtel de Noailles .
    Si on récapitule Marseille a perdu son rôle capital avec la décolonisation puis le rapatriement d’Afrique du nord , enfin l’ouverture des frontières Européennes a fini d’achever l’industrie , par ailleurs les entreprises et les ménages ont fuit la ville pour s’uinstaller en peripherie ( les milles /vitrolles ) résultat il ne reste plus que des classes populaires en centre ville.
    Croire que le modèle de Bilbao avec le Guggenheim peut se transposer est une aberration, chaque territoire a ses spécificités il ne suffit pas d’implanter le Mucem pour sortir la ville de son marasme.

    1. Ils pourraient le vendre 20000 du m2 qu’ils y auraient toujours autant d’idiots de parisiens et de bobo pour se les arracher parce que c’est hype d’acheter dans se quartier #d’affreux# pardon d’affaires… Et c’est grace que eux que ceux de la classe moyenne sont obliger de fuires a 50kms pour espérer trouver un logement abordable… Mais en toute sincérité je leurs laisse Marseille, quelle ville ridicule et invivable. La proche campagne et nettement plus agréable.

  4. Quel est ce (non)style ??? comme pour Bofill à Montpellier ou Paris-Noisy, ce sera vite démodé. Je ne reconnais pas la patte de David Piétri qui a signé avec H99 le seul bâtiment remarquable de tout Euroméditerrnée 1, une architecture à la fois structurée et très élégante (la Marseillaise est une honnête architecture sans plus et qui passerait inaperçue à Tokyo, Séoul ou Busan…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !