Lancé il y a tout juste deux semaines, le chantier de requalification du Jarret a été visité par les élus locaux ce lundi. Martine Vassal, Bruno Gilles, Marine Pustorino ou encore Maurice di Nocera étaient notamment présents. Les travaux s’achèveront fin 2021 et prévoient moins de voies de circulation, des pistes cyclables ou encore la plantation d’arbres.

Jarret, Le Jarret se redessine avec des pistes cyclables et de nouveaux arbres, Made in Marseille

La requalification du Jarret avait été validée à l’unanimité par les élus du conseil métropolitain de MPM le 22 mai 2016. Le projet, retenu par la Métropole Aix Marseille Provence qui a repris le projet lancé par MPM, est celui proposé par le groupement Devillers et associés / Tangram Architectes / Réussir l’Espace Public / 8’18’’/ INGEROP Conseil et Ingénierie, lauréat du concours de maîtrise d’œuvre. Les premiers coups de pioche sont prévus le 18 mars, pour la réalisation du premier tronçon entre Chave et La Timone.

Depuis l’ouverture totale de la L2, le Jarret a été libéré d’une partie de son trafic, ce qui lui permet enfin de réduire ses voies de circulation pour laisser plus de place aux piétons et aux cyclistes, entre entre le quartier Saint-Just et la place de Pologne. De nouveaux arbres seront plantés sur les trottoirs, et le mobilier sera remplacé : lampadaires, bancs, poubelles, pour créer un boulevard plus agréable et homogène.

Jarret, Le Jarret se redessine avec des pistes cyclables et de nouveaux arbres, Made in Marseille
Le Jarret devant l’université de la Timone début mars
Jarret, Le Jarret se redessine avec des pistes cyclables et de nouveaux arbres, Made in Marseille
Le Jarret début mars
Jarret, Le Jarret se redessine avec des pistes cyclables et de nouveaux arbres, Made in Marseille
Le projet de réaménagement du Jarret © AMGraphisme pour Devillers & Associés, Tangram, Ingérop, 8´18” et Réussir l’espace public

Les grandes lignes du projet pour le Jarret

    • Passage de la circulation en 2 x 2 voies
    • Réorganisation du pôle d’échange de la Timone
    • Élargissement des trottoirs : de 2 à 3 mètres selon les endroits
    • Aménagement de pistes cyclables de chaque côté de la route soit 6,7 km créés
    • Des dizaines de nouveaux arbres plantés
    • Organisation des différents usages : livraisons, stationnement, accès riverains
    • Unification du mobilier urbain, des matériaux et de la mise en lumière
    • Un budget de 60 millions d’euros HT, dont 40,32 millions d’euros HT du Département des Bouches du Rhône
Les dates clés
  • Premier trimestre 2020 mise en service entre le boulevard de la Blancarde et la rue Sainte Cécile
  • Premier trimestre 2021 mise en service entre boulevard de la Blancarde et la rue Pierre-Roche
  • Dernier trimestre 2021 mise en service complète du Jarret de Saint-Just à la place de Pologne

Le Jarret : 5 boulevards inadaptés au trafic, imaginés en 1968

La rocade du Jarret est constituée de cinq boulevards : Maréchal Juin, Françoise Duparc, Sakakini, Jean Moulin et la première partie de Rabatau. Par sa connexion à l’autoroute A7 au Nord, via l’axe Fleming, Plombières et à l’autoroute A50 au Sud via la Place de Pologne, la rocade du Jarret constitue actuellement l’unique itinéraire de contournement de la ville.

Initialement, le site était occupé par le ruisseau du Jarret, qui a fait l’objet de travaux de couverture de 1955 à 1968. Aujourd’hui cet axe supporte des trafics pour lesquels il n’a pas été conçu à l’origine, engendrant ainsi de multiples nuisances (sonores, pollution de l’air) dans l’environnement urbain traversé.

Selon Bruno Gilles, sénateur et ancien Maire des 4e et 5e arrondissements : “Les habitants aux abords du Jarret sont soumis à de très fortes nuisances sonores et de pollution. La rocade du Jarret est l’un des 10 axes de circulation les plus pollués de France“.  La rocade serait aussi l’axe le plus chargé de Marseille, en dehors des autoroutes : sur la section la plus chargée au droit de la Timone, le trafic peut atteindre plus de 80 000 véhicules par jour.

Jarret, Le Jarret se redessine avec des pistes cyclables et de nouveaux arbres, Made in Marseille
Le Jarret au niveau de la piscine Vallier début mars
Jarret, Le Jarret se redessine avec des pistes cyclables et de nouveaux arbres, Made in Marseille
Vue du projet depuis le parvis de la piscine Vallier / ©AMGraphisme pour Devillers & Associés, Tangram, Ingérop, 8´18” et Réussir l’espace public

Des projets antérieurs insuffisants pour améliorer le Jarret

Cet axe a peu évolué depuis sa réalisation. Les deux lignes de tramway, mise en service en 2007 et croisant le Jarret au niveau du boulevard Chave et de l’avenue Foch, ont permis une requalification ponctuelle des espaces publics.

Le projet Vieux-Port, dont la 1ère phase a été réalisée en 2013, a marqué la volonté d’apaisement du centre-ville vis-à-vis de la circulation automobile. L’objectif des fortes restrictions de circulation opérées autour des quais était de renvoyer le trafic de transit sur un axe de boulevards de ceinture constitué par l’avenue de la Corse – boulevard de la Corderie – Préfecture – Cours Lieutaud – boulevard Garibaldi – boulevard d’Athènes – boulevard Charles Nedelec – boulevard des Dames.

L’ouverture de la rocade L2 permet d’assurer les reports de trafic et de soulager l’hyper-centre. La L2 constitue aujourd’hui le nouvel itinéraire de grand contournement de Marseille.

14 commentaires

  1. Et se garer pour ceux qui habitent sur le Sakakini ?????
    Payer 100 € ( au minimum ) au parking Vallier à ajouter aux prix des loyers pour permettre à qui ? de respirer ….. la belle affaire , sachant que MM . Bruno Gilles et Menucci – quand ils daignent venir dans le quartier , eux laissent leur chauffeur se dém—-r pour garer la voiture .
    Merci Messieurs !!!!!!!

  2. Et se garer pour qui habite le Bd Sakakini ?
    Payer 100€ ( au minimum ) par mois au parking Vallier à ajouter au prix du loyer qui n’est déjà pas donné ?
    Merci MM. Bruno Gilles , Ménucci et ….. mais lorsque vous daignez venir nous rencontrer ( en période électorale ) cherchez-vous une place où laisser votre véhicule ou laissez-vous votre chauffeur se dé…brouiller ?

  3. Une très bonne nouvelle en effet que j’attends depuis très longtemps car malgré le double vitrage les nuisances sonores sont épouvantables, sans compter le noir qui se déposent sur les façades, les vitres et les balcons en très peu de temps…
    Je suis cycliste et j’espère que les pistes cyclables seront bien pensées pour une fois, c’est à dire pas situées sur un trottoir où les piétons marchent en plein milieu, pas accessibles aux automobilistes qui se garent n’importe comment et enfin pas à un endroit où les restaurateurs en profitent pour élargir leur terrasse(cf Bd CHAVE)!!!Une vraie piste cyclable indépendante, bien signalisée et pas pavée!!( Cours Joseph Thierry)
    Voilà c’était ma lettre au Père Noël de cette année.

    1. Vous n’avez vraiment pas eu de chance d’avoir décidé d’emménager dans votre appartement un jour ou les façades étaient propres, ou il n’y avait pas de bruit, et de ne pas remarquer qu’il était situé au bord d’une 2X3 voies manifestement bruyante.

      Un conseil: le jour ou vous déménagez, évitez de vous installer au bord d’une voie ferrée, on y entend passer les trains, ou à coté d’un aéroport, on y entend passer les avions……

      1. Il y a les fatalistes comme vous qui continuent de penser que l’on ne peut rien faire, que le monde est immuable et que l’on ne peut pas vivre sans voiture.
        Dix ans sans voiture et avec un enfant, et oui ,je vous confirme que l’avenir est là et pas en faisant l’autruche dans une caisse polluante et dangereuse.
        Un conseil: ouvrez les yeux !

  4. ou est le cahier des doléances ?
    pas en mairie du 4 /5 pourtant sur la plaquette retirée au CIQ il est bien précisé que le cahier est dispo !

  5. Nul à la hauteur de la médiocrité des décideurs et pour plus de 60 millions d’EUROS de nos impôts, Un accès sinistré à l’hôpital de la Timone à cause des encombrements qui vont être aggravé et pourtant déjà légendaire,
    Combien de personne en arrêt cardio respiratoire vont mourir coincées dans les encombrements faute d’arrivée à temps au pole cardiaque de la Timone ?
    Des difficulté de stationnement pour les étudiants et les résidents en plus des difficulté d’accès.
    Inter-file encore plus dangereuse pour les 2 roues et pas de vois prioritaire pour les bus.
    Tout ça pour faire “vert”que des “végans” puissent pédaler et donner des leçons de morales ?
    L’avenir appartiens aux herbivores pour plus docilité.

  6. NUL ! DEJA QU’ON NOUS SUPPRIME LE PARKING SOURTERRAIN ET EXTERIEUR DELA PLAIN ON VEUT NOUS METTRE DES MILLIONS DEUROS POUR L’INSTALLATION DE POTEAU SUR TOUT BORD DE TROTTOIR DEJA QUE CEST MOCHE et qu’ON NOUS PLANTE DES ARBRES EN PLEIN MILIEU DU TROTTOIR QUI GENE LE PASSAGE quand on est plusieurs parfois. En plus tous les chiens pissent dessus sur le petit carré dherbe ridicule quil y a …francvhement marseille maintenantca fait de la peine.Les travaux dans tous les quartiers pesent le moral … jepense que le mieux cest de se casser !

  7. Bonjour

    Les images de synthèse montrent des pistes cyclables sur trottoirs et matérialisées par de la peinture
    Il y aura donc des conflits entre piétons et cyclistes inévitablement
    Il me semble opportun de faire de véritables pistes cyclables séparées
    Les pistes cyclables sur Marseille ( je pense au prado) sont discontinues, illisibles… bref inabouties
    Un zéro pointé à Marseille dans tous les classements!!!
    Changez de braquet SVP, se glorifier de la L 2 après combien ? 50 ou 60 ans?
    Respirons à Marseille

    NB : je suis électeur aux municipales et autres scrutins.

  8. Bonjour,

    Depuis l’ouverture de la L2, le jarret était devenu une voie de circulation fluide.
    Heureusement, nos politiques y ont remédié avec ce grand et beau projet qui nous permet de retrouver nos chers embouteillages depuis le début des travaux, embouteillages qui seront préservés mêmes après les travaux avec le passage de 3 voies à 2; une pour les voitures et une pour les bus.
    Je remarque aussi qu’il n’est pas fait mention de la création de parking; au contraire, de nombreuses places de stationnement en surface vont être supprimées.
    Cela va permettre d’augmenter encore le nombre de voitures en circulation; qui “tournent” en cherchant une place.
    Ceci est dans la ligne de la politique d’aménagement de la ville, avec la création de pistes cyclable à contresens dans les voies en sens interdit ou l’on rencontre maintenant des scooters lancés à grande vitesse, et avec la suppression des chicanes d’ arrêts devant les abribus, ce qui nous permet d’avoir la joie de rester respirer leurs vapeurs de diésel quand l’on reste coincé derrière eux lors des arrêts.

    Messieurs les décideurs, les électeurs sont aussi des automobilistes, il y en a beaucoup plus que des cyclistes, vous n’aurez plus ma voix, et n’aurez pas non plus celles de ceux que vous essayez de convaincre de votre sois disant sens écologique.

  9. Cela fait 45 ans que j’habite bd sakakini et je me réjouissais de ce projet d’amélioration du jarret… Depuis qqs semaines, je déchante… En effet, le marteau piqueur jour et NUIT sous mes fenêtres, feux en panne ou avec signalisation inversée (piéton vert qd feu vert et rouge qd feu rouge…), travaux ds de nombreuses rues du quartier (rues fermées et pas de déviations indiquées)… C’est un cauchemar !! J’ai mis 45mn pour faire 700m à 15h aujourd’hui ! Et quand je vois les illustrations du projet, je me dis aussi que leurs pistes cyclables sur les trottoirs, ce n’est pas une bonne idée… Réduire à 2 voies (1 voiture et une bus) entraînera d’énormes embouteillages malgré la L2, il reste pas mal de camions (livraison) qui empruntent le jarret !
    Le problème vient vraiment de l’incompétence /du manque de communication entre les services de ceux qui nous gouvernent…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !