Que faire, que visiter, que voir à Marseille en un week-end ?

Si vous n’avez qu’un week-end ou deux jours pour visiter Marseille, ne perdez pas votre temps car chaque minute est précieuse pour admirer le plus de choses possibles dans la ville. Découvrez quelques idées et bons plans pour organiser vos journées de visite dans la cité phocéenne.

Qu’il s’agisse de votre première venue à Marseille ou d’un énième séjour, vous trouverez dans cet article différents itinéraires pour s’adapter au mieux à votre situation et vous faire découvrir les secrets et trésors de la ville.

Allez plus loin dans vos visites

Les classiques et incontournables pour une première visite à Marseille

Jour 1 : Vieux-Port, MuCEM, Panier, Major, Notre Dame de la Garde

Si vous venez pour la première fois à Marseille, vous ne pourrez éviter les emblèmes marseillais qui font briller la ville de par le monde. En premier lieu : le marché aux poissons.

De bon matin, direction le Vieux-Port à la rencontre des pêcheurs qui viennent vendre à la criée ce qu’ils ont pêché lors de leur périple en mer. Le marché aux poissons est l’un des derniers témoins du folklore de la ville et vous plongera immédiatement dans l’ambiance marseillaise qui rythmera votre journée. Avec la mer, les bateaux, l’ombrière et la lumière si particulière du soleil à Marseille, vous aurez de quoi faire ici des photos authentiques de la ville et de ses habitants.

N’hésitez pas à vous prendre en photos sous le miroir de l’ombrière imaginée par l’architecte britannique Norman Foster, pour ramener un chouette souvenir de votre passage sur le port.

Une fois que vous avez fait le tour du marché et du Vieux-Port, vous pouvez vous rendre au musée le plus emblématique de Marseille : le MuCEM. Les portes ouvrent à partir de 10h les mois de juillet et août et 11h le reste de l’année. Vous y serez en 15 à 20 minutes de marche en passant par la place Bargemon, l’Hôtel Dieu (monument magnifique rénové en palace), la place de Lenche puis le parvis de l’église Saint Laurent qui vous permet d’entrer au MuCEM par le fort Saint-Jean. Une caravane qui vend des billets d’entrée est installée dans ce soin.

Mais vous pouvez également prendre le bus n°60 entre les arrêts « Métro Vieux-Port » et « MuCEM Saint-Jean » pour garder votre énergie, car il vous en faudra.

L’avantage au MuCEM est qu’il y a plein de choses différentes à faire. On peut visiter les différentes expositions temporaires, les trésors permanents comme une partie du mur de Berlin ou des maquettes de la ville de Marseille telle qu’elle était de l’antiquité à aujourd’hui, la librairie et ses 30 000 ouvrages français et étrangers, acheter un petit souvenir à la boutique. N’hésitez pas non plus à vous rendre sur les passerelles et les espaces extérieurs du MuCEM, ouverts au public et gratuits, qui offrent des panoramas incroyables.

Après votre visite du MuCEM, il sera l’heure d’aller manger. Pour cela, rien de mieux que de se rendre dans l’un des quartiers les plus pittoresques de Marseille et dont vous avez probablement déjà dû entendre parler : le Panier. Il s’agit du plus vieux quartier de la ville, là où la Cité Grecque s’était installée lors de la création de Marseille. Il a été rendu célèbre par le feuilleton « Plus belle la vie » puisque le quartier fictif du Mistral s’inspire directement de celui du Panier.

Pour votre pause déjeuner, on vous conseille de vous laisser aller par l’ambiance des lieux et de vous arrêter dans l’un des restaurants du quartier. Vous trouverez quelques bonnes adresses dans notre article en cliquant ici.

Après manger, profitez-en pour découvrir les jolies ruelles étroites et les façades colorées qui rappellent l’ambiance d’un petit village provençal. Ne soyez pas surpris si les murs sont recouverts de graffitis dans certains endroits du quartier… le Panier est l’un des principaux repères des artistes de rue qui y pratiquent le street art de façon très poétique.

place-pistoles-visite-panier
La place des Pistoles

Du Panier, vous êtes à seulement quelques minutes de l’un des monuments religieux emblématiques de Marseille, la Cathédrale de la Major. Si le coeur vous en dit, allez jeter un coup d’oeil, car ce monument est le plus impressionnant de la ville. Mais attention, sa façade est actuellement en chantier.

Pour celles et ceux qui voudraient se laisser tenter, rendez-vous à l’intérieur. Du marbre, du porphyre, des mosaïques… Et bien sûr des statues, dont l’une représente le Christ avec Sainte-Véronique.

cathedrale-major

En fin de journée, on vous conseille de prendre un bus pour retourner sur le Vieux-Port, puis de vous arrêter à l’ombrière pour prendre le bus n°60 qui vous mènera directement à Notre Dame de la Garde. La lumière en fin d’après midi est très agréable.

Notre-Dame de la Garde connue aussi sous le surnom de la Bonne Mère, si chère aux Marseillais, est LE lieu incontournable de Marseille. Il faut donc absolument s’y rendre d’abord parce que le monument est exceptionnel, ensuite car vous n’aurez la possibilité nulle part ailleurs de profiter d’un tel spectacle. Une vue à 360° sur tout Marseille vous y attend et n’importe qui pourra vous confirmer que c’est le plus beau panorama de la ville.

vue-stade-velodrome-notre-dame-garde
Vue sur le Stade Vélodrome depuis Notre-Dame de la Garde

Si vous n’êtes pas trop épuisé, allez passer votre soirée dans l’un des petits restaurants du centre-ville près du Vieux-Port. On vous conseille de vous rendre dans l’une des enseignes situées au bas de la rue Sainte à l’angle avec la rue Breteuil comme la Part des Anges et les Panisses, ou d’opter pour les nouveaux restos du quartier Saint-Victor, comme un nouveau bar à tapas qui fait office de marché couvert où plusieurs restaurateurs partagent le même espace nommé Marché Saint-Victor, ou encore le super restaurant la Passarelle et son Alimentation Générale, un bar à tapas unique à Marseille. L’ambiance des rues entre le Vieux-Port et le Cours d’Estienne d’Orves est également assez sympa pour manger un morceau le soir.

Si vous cherchez d’autres quartiers animés pour bouger le soir, retrouvez nos idées en fin d’article.

Jour 2 : Noailles, Cours Julien, la Plaine, Malmousque, Vallon des Auffes et plages du Prado

De bon matin, rendez-vous pour vous imprégner de l’ambiance orientale de Marseille dans le plus célèbre des marchés, celui de Noailles. Fruits, légumes, épices, odeurs à tomber par terre, le monde vous ouvre ses portes le temps d’une balade idéale pour ramener un petit souvenir et faire de belles photos. Noailles est aussi reconnu pour ses nombreuses boutiques, parfois très anciennes comme l’herboristerie du Père Blaise, rue Méolan ouverte en 1815, et la quincaillerie Empereur créée en 1827 rue d’Aubagne.

marche-noailles

Pour la pause déjeuner, il vous suffit de marcher quelques minutes pour arriver au Cours Julien. Pour y accéder, montez la rue d’Aubagne, enjambez le cours Lieutaud, l’un des boulevards les plus importants de la ville, en passant sur un pont unique au monde, construit en diagonale par l’un des élèves de Gustave Eiffel, et empruntez ensuite les escaliers les plus étonnants de la ville. Vous voilà au Cours Julien… le quartier des artistes. Un quartier unique dans lequel artistes et badauds se mélangent avec douceur. Le quartier est très animé de jour comme de nuit, c’est sans doute le plus actif de la ville.

Des photos de nuit dans la ville © V Ducheman
Des photos de nuit dans la ville © V Ducheman

Vous y trouverez de nombreuses petites adresses où bien manger. Plusieurs restaurants affichent par exemple une carte à base de produits frais et de saison qu’ils se procurent au marché du quartier. La spécialité du quartier ? Les bars à tapas, les restaurants du monde entier (Indien, Japonais, Russe, Chinois, Italien, Espagnol, Tunisien, Sénégalais, etc.). Découvrez nos bonnes adresses dans notre article en cliquant ici.

Après votre repas, il ne vous reste plus qu’à déambuler dans les petites rues du Cours Julien et de la Plaine. Vous y rencontrerez des boutiques de créateurs partout et des graffitis sur chaque mur ! Car le street art a envahi le quartier et se remarque à chaque coin de rue. Une balade au Cours Ju, comme les Marseillais l’appellent, vous promet vraiment des moments uniques.

Après manger, pourquoi pas vous rendre dans l’une des plus belles librairies de la ville pour flâner et ramener un joli souvenir. Direction donc la librairie des Arcenaulx sur le Cours d’Estienne d’Orves.

Ensuite, on vous conseille de prendre le bus n°83 pour aller prendre un bon bain dans la mer ou simplement vous laisser aller à la rêverie sur un rocher, face à la grande bleue. Descendez du bus à Malmousque, et c’est parti pour une balade dans l’un des petits ports les plus pittoresques du centre-ville.

Cette crique est un véritable coin de paradis sur terre. Lorsque l’on s’y promène, le dépaysement est total et garanti. Prenez la direction du bâtiment de la Légion Étrangère et longez la petite rue pour arriver face à la mer et avoir une vue sur la côte du Prado. En continuant dans les ruelles étroites vous tomberez à l’Anse de Maldormé où se trouve le très célèbre et renommé « Le Petit Nice » où officie Gérald Passédat.

Remontez ensuite sur la Corniche et reprenez une nouvelle fois le bus n°83 ou deux possibilités s’offrent à vous. La première, arrêtez vous au Vallon des Auffes pour un apéro bien mérité et un diner face au soleil couchant dans le petit port de pêche le plus apprécié des Marseillais.

Sinon, rendez-vous jusqu’à l’arrêt « Place Amiral Muselier ». Pour terminer votre journée en beauté, une petite balade le long des plages du Prado. Vous pourrez y admirer les amateurs de glisse, autant sur l’eau avec les planches à voile et les kitesurfs, que sur terre au bowl de Marseille. N’hésitez pas à vous installer en terrasse pour boire une bière bien fraîche ou à succomber aux parfums insolites des glaciers du coin.

tourisme-plage-prado-escale-borely
Les plages de l’Escale Borély

Que faire lors de votre soirée à Marseille ?

Puisque vous restez deux jours à Marseille, il y aura forcément une nuit que vous passerez dans la cité phocéenne. Si vous avez l’âme festive ou simplement l’envie de profiter de votre soirée à la façon marseillaise, plusieurs options s’offrent à vous.

Pour danser, si vous aimez les soirées branchées et plutôt électro, vous trouverez votre bonheur au Palais de la Major, au Mama Shelter ou encore au Sport Beach. Tous sont très fréquentés et appréciés par la jeunesse de la ville. Si vous aimez danser plutôt sur du rap ou du reggae, on vous conseille de sortir dans l’un des bars du Cours Ju ou de la Plaine, plus populaires et moins guindés. C’est dans ces bars que vous sentirez monter la vraie ferveur marseillaise.

sport-beach-marseille-cocktail-danse
Où aller danser à Marseille ?

L’été, les rooftop de la Friche et des Terrasses du Port sont même littéralement pris d’assaut. Il faut dire que les températures sont très agréables pour passer une soirée à l’air libre. Ajoutez à cela de la bonne musique et de quoi manger, il n’y a rien de mieux pour passer une excellente soirée.

Et si vous avez envie de passer une soirée plus tranquille mais dans un lieu toutefois branché et un peu plus select, certains bars de Marseille ont la réputation de proposer de très beaux et bons cocktails. Certains sont même inédits !

dantes-bar-sky-lounge-sofitel-port
Découvrez les meilleurs cocktails de Marseille

Bon à savoir pour vos trajets

Pour les transports en commun, pensez au pass XL 24h au prix de 5,20€. Vous pourrez effectuer un nombre illimité de voyages toute la journée où vous serez à Marseille et ce sur l’ensemble du réseau RTM (bus, métro, tramways, ferry boat). Il est en vente sur les distributeurs Métro et Tramway, chez les vendeurs agréés RTM et dans les points de vente RTM Saint Charles et Espace Clients Bourse.

Si vous préférez vous déplacer à vélo, des vélos en libre-service sont à disposition. Vous pourrez vous procurer une carte directement aux bornes pour 1€. La première demi-heure de chaque trajet sera ensuite gratuite. Au-delà de ces 30 minutes, l’heure supplémentaire vous sera facturée 1€. Découvrez la carte des stations en cliquant ici.

Commentaires Facebook

2 COMMENTAIRES

  1. Excellent reportage et bien renseigné pour les touristes à Marseille. Bien sur, j’m tellement ma ville d’adoption depuis plusieurs années maintenant.

LAISSER UNE RÉPONSE