Le raccordement du siège de la Dreal Paca, situé près de la Porte d’Aix, à la boucle d’eau de mer Thassalia, est prévu au 1er octobre 2022.

Le projet se concrétise. Le 1er octobre, le siège de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) Provence-Alpes-Côte d’Azur, situé boulevard des Dames (2e) sera raccordé à la boucle d’eau de mer Thassalia. Le bâtiment sera ainsi alimenté en chaud et en froid par le réseau de géothermie marine déployé par Engie au cœur du périmètre d’Euroméditerranée.

La Dreal a installé ses quartiers dans un bâtiment labélisé BDM « niveau bronze », développé par Linkcity, filiale du groupe Bouygues. Ce label garantit un niveau de qualité énergétique et environnementale. Il permet de favoriser le bioclimatisme, minimiser l’impact des matériaux, réduire les consommations d’eau et d’énergie pour préserver le confort et la santé des occupants, tout en tenant compte des enjeux sociaux et économiques.

60 sous-stations à terme

Depuis 2016, Thassalia souffle le chaud et le froid sur plusieurs programmes phares au cœur de l’EcoCité conçue par l’Etablissement public d’aménagement Euroméditerranée : Les terrasses du Port, dernièrement, le nouveau tribunal administratif, la tour La Marseillaise, Porte Bleue, Euromed Center, Hôtel Golden Tulip, La Coque, Les Docks Village, l’école Ruffi… ont choisi cette énergie décarbonée et renouvelable.

L’extension de ce réseau urbain a débuté à la fin de l’année dernière. Elle doit également permettre le raccordement de l’Institut Méditerranéen de la ville et des territoires (IMVT), près de la porte d’Aix, mais aussi à l’Hôtel de région et le hangar J-1 dans le cadre du projet de transformation en temple des loisirs. Deux projets pour lesquels les discussions sont en cours. Les élèves de la future école internationale ou encore les Archives départementales devraient aussi surfer sur la boucle d’eau de mer.

Installée sur le Grand port maritime de Marseille, la centrale Thassalia est la première de France et d’Europe à utiliser l’énergie thermique marine. Elle alimente l’ensemble des bâtiments qui lui sont raccordés grâce à un réseau de 3 kilomètres, soit à terme 550 000 m2 de l’éco-quartier Euroméditerrannée.

Sur l’année 2020, dans les bâtiments raccordés à Thassalia, Engie Solutions estime que le taux d’énergie renouvelable sur le chaud est de 78% en été et de 72% sur le froid en hiver. Un process qui permet une réduction de 70% des gaz à effet de serre. Dans les prochaines années, Engie ambitionne de réaliser 60 sous-stations et éviter plus de 9 000 tonnes de CO2 par an.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !