Au pied de la tour La Marseillaise, la Porte Bleue poursuit sa progression dans la skyline d’Arenc. Les 414 voûtes en béton, préfabriquées à Aubagne, doivent atteindre 56 mètres pour 17 étages. La livraison du bâtiment est attendue au deuxième trimestre 2023.

Elle pousse, elle pousse, aux pieds de la tour La Marseillaise, même si elle n’atteindra pas les 135 mètres de hauteur de sa grande sœur. Les 414 voûtes qui font le caractère de la future Porte Bleue continuent de s’empiler comme des Légos, lentement mais sûrement, et culmineront à 56 mètres de hauteur.

Moitié moins que feu la Tour Horizon, qui devait s’élever à cet emplacement avant d’être retoquée en 2017. Le projet n’entre donc plus dans la catégorie “immeuble de grande hauteur”. Toutefois, les commentateurs l’inscrivent généralement dans la “skyline” de Marseille qui se dessine progressivement à Arenc autour des tours CMA CGM et La Marseillaise. Cette ligne de buildings devrait encore s’étoffer dans les années à venir.

En attendant, la Porte Bleue, lancée en 2019 par Constructa et dessinée par son président, l’architecte Jean-Baptiste Pietri, doit être livrée « au deuxième trimestre 2023 ». Un projet à près de 25 millions d’euros, dont le futur commercial semble serein. Sur 17 étages, les 11 premiers sont déjà réservés au groupe hôtelier Odalys. Pour les 6 derniers niveaux composés de logements de standings, « à ce jour, 63 % sont déjà commercialisés », assure le groupe.

, Les voûtes de la Porte Bleue continuent de grimper à Arenc, pour une livraison en 2023, Made in Marseille
Visuel de projection de la Porte Bleue. Crédit : Construta

Une tour préfabriquée qui se veut responsable

Au-delà de la personnalité architecturale qu’elles confèrent à l’édifice, les voûtes sont également une particularité technique importante du chantier de la Porte Bleue. Ici, pas de béton coulé sur place ni d’ossature métallique assemblée pour le gros œuvre, mais le montage de ces éléments en « Y » préfabriqués non loin de là, à Aubagne.

C’est l’usine Méditerranée Préfabrication qui conçoit ces pièces en béton dit « bas carbone » par les concepteurs. « Le béton utilisé pour la préfabrication des voûtes a été formulé avec du laitier de haut fourneau, déchet revalorisé issu de l’industrie sidérurgique » de Fos-sur-Mer, précise Constructa.

La part de ciment utilisée est réduite grâce à ce matériau produit non loin de là. Comme les aciers, fournis par ProArmatures à Châteauneuf-les-Martigues. La fabrication des voûtes hors-site permet également d’optimiser l’usage des ressources, comme les moules en bois, réutilisables 30 fois dans ces conditions.

, Les voûtes de la Porte Bleue continuent de grimper à Arenc, pour une livraison en 2023, Made in Marseille

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !