Il y a un an, le mouvement Entrepreneurs pour la planète s’installait dans les Bouches-du Rhône avec l’objectif de faire travailler main dans la main les dirigeants d’entreprises et les porteurs de projet environnementaux de la région. Aujourd’hui, 40 binômes sont déjà formés et le mouvement prévoit d’étendre son action au reste de la France.

Un an après son lancement, le mouvement Entrepreneurs pour la planète continue de grandir. Son objectif : mettre en relation, via sa plateforme, des dirigeants d’entreprises souhaitant soutenir une démarche environnementale et des porteurs de projet en recherche de mentors locaux.

Pour trouver les projets environnementaux, Entrepreneurs pour la planète cartographie le territoire à la recherche de start-up, d’associations… Le mouvement écume les pépinières, incubateurs, pôles de compétitivités et universités à la recherche d’initiatives.

Parmi elles, la start-up Fruit and Food, Agrove, le restaurant le Présage, Fask, Birds for change ou encore 1 déchet par jour, que vous avez déjà pu découvrir sur Made in Marseille.

, Née à Marseille, la plateforme “Entrepreneurs pour la planète” étend son action en France, Made in Marseille
Le président d’Entrepreneurs pour la planète, Christophe Caille

Une centaine de projets et une quarantaine de binômes

Une fois les projets recensés sur le site internet, les dirigeants n’ont plus qu’à choisir celui leur convenant le mieux, en fonction de la zone (Bouches-du-Rhône, Ile-de-France) et des catégories choisies (dépollution, biodiversité, déchets…) : « C’est un mentorat croisé. Le porteur de projet va pouvoir bénéficier d’un accompagnement sur-mesure au niveau de la stratégie, la gestion, la communication et, en retour, il va partager sa vision environnementale avec le dirigeant et sa société. Ce qui va leur permettre de considérer la protection de l’environnement comme faisant partie de leur responsabilité », explique Christophe Caille, président d’Entrepreneurs pour la planète.

Aujourd’hui, le mouvement recense une centaine de projets à Marseille ainsi qu’une quarantaine de binômes. « Nous sommes là pour les suivre, nous assurer que ça fonctionne mais ils sont assez autonomes et y arrivent sans qu’on ait forcément besoin de s’en mêler », continue le président.

Après Marseille et Paris, le mouvement continue son expansion

En octobre dernier, Entrepreneurs pour la planète a commencé son déploiement à Paris. Alors que les partenariats sont en train de se mettre en place dans la capitale, Christophe Caille prévoit déjà d’étendre le mouvement au reste de la France : « Nous avons des retours extrêmement positifs donc nous sommes en train de faire les démarches pour pouvoir, courant d’année prochaine, nous implanter à Lyon, Strasbourg, Nantes, Bordeaux et Nice », ajoute Christophe Caille.

Le projet Expérience pour la planète devrait également être lancé prochainement, afin d’accompagner au mieux les dirigeants d’entreprises et leurs équipes dans leur transition environnementale.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !