Sur terre ou sous l’eau, immersives ou traditionnelles, la rédaction de Made in Marseille a sélectionné quelques expositions à ne pas manquer cet été à Marseille et en Provence. Petit tour d’horizon.

 

À Marseille

La Semaine pharaonique au Mucem

Pendant la dernière semaine de juillet, il faudra se rendre au Mucem pour profiter de La Semaine pharaonique. Des évènements et des ateliers pour petits et grands sont annoncés autour de l’exposition Pharaon Superstars : compositions d’accessoires, de masques de super-héros et de tatouages éphémères sont au programme. Pour les plus curieux, des visites guidées, une exposition-portrait de Cléopâtre et des séances de cinéma en extérieur. L’évènement se clôturera le dimanche 31 juillet par un grand bal et un défilé déguisé.

> Mucem 1 esplanade du J4 13002 Marseille. Plus d’informations ici.

L’exposition immersive La Joconde dans le centre-ville de Marseille

En collaboration avec le musée du Louvre, le Grand Palais Immersif permet aux visiteurs de redécouvrir Monna Lisa avec une expérience interactive et sensorielle. Des projections numériques grand format et des mécaniques innovantes plongent le spectateur dans une aventure composée de six espaces racontant ce qui a fait la légende du célèbre chef-d’œuvre de Léonard de Vinci.

> Les curieux auront jusqu’au 21 août 2022 pour profiter de cette exposition originale. Ouvert tous les jours (sauf le mardi) de 10h à 20h. Palais de la Bourse, 9 la Canebière 13001 Marseille. Plus d’infos.

Aux Catalans, les statues se découvrent avec un masque et des palmes

Certainement l’exposition la plus insolite de la cité phocéenne et elle est gratuite. Depuis 2020, des statues ont pris place sous l’eau au large de la plage des Catalans et composent le Musée subaquatique de Marseille. Pour s’y rendre, il suffit de nager quelques dizaines de mètres, équipé d’un masque, pour profiter des oeuvres qui visent à sensibiliser aux enjeux de la biodiversité sous-marine.

> La visite est libre mais en cas de besoin en équipements, le club GRASM est partenaire.
35 Espl. du Pharo, 13007 Marseille. Plus d’infos. 

Pagnol raconte Pagnol dans le Château de ma mère

L’exposition « Pagnol raconte Pagnol » rend hommage à ce pilier du cinéma français au château de la Buzine. Elle met en avant la carrière cinématographique de l’écrivain marseillais grâce à des objets, documents et souvenirs personnels.

Le public peut se plonger dans l’histoire des studios Pagnol, revivre les tournages d’époque en extérieur ou encore retrouver l’ambiance de la bande à Pagnol. Montrer le rayonnement de la vie de Marcel se fait aussi par des documents d’époque, tels que les revues de presse. L’exposition en affiche 8 sur les 23 existantes qui rendent compte de la vie du cinéaste provençal.

> À découvrir jusqu’au 18 septembre. De 10h à 13h et de 14h à 18h, du mardi au dimanche. 7/7 jours pendant les vacances. Château de la Buzine, 56 Traverse de la Buzine 13011 Marseille. Plus d’infos. 

expositions, Les expositions à ne pas manquer à Marseille et en Provence cet été, Made in Marseille
L’exposition « Pagnol raconte Pagnol » au château de la Buzine

Les expositions du Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur

Depuis le 25 juin, dans la lignée du programme artistique du Frac Faire Société, quatre nouvelles expositions sont à découvrir dans le centre d’art. Au programme, Radio Voz da Liberdade de l’artiste portugaise Ângela Ferreira, Adelaïde, du franco-portugais Wilfrid Almendra, Le Geste de Phyllis du dessinateur Ramiro Guerreiro et enfin une installation filmique surprenante nommée Fireworks, créée par Apichatpong Weerasethakul.

> 20 Bd de Dunkerque, 13002 Marseille. Plus d’informations ici
Ouvert du mercredi au samedi de 12h à 19h et le dimanche de 14h à 18h.

expositions, Les expositions à ne pas manquer à Marseille et en Provence cet été, Made in Marseille
L’exposition Radio Voz da Liberdade d’Ângela Ferreira au Frac. Photo : Olivia Chaber

La Grotte Cosquer

Ouverte depuis le 4 juin 2022, Cosquer Méditerranée est une réplique parfaite de la grotte préhistorique classée à l’inventaire des monuments historiques et immergée au large de la calanque de Morgiou.

Découverte il y a 30 ans, on y trouve des gravures et de l’art pariétal réalisé il y a des dizaines de milliers d’années. La visite est imaginée comme une plongée dans les années 80, à l’époque où le lieu était encore explorable.

> Ouvert tous les jours du lundi au dimanche et les jours fériés
Esplanade du J4 13002 Marseille. Toutes les infos ici 

Un voyage de ports en ports au Musée Regards de Provence

C’est un hommage à la diversité du littoral marseillais qui est actuellement exposé au musée Regards de Provence. Jusqu’au 15 mai 2022, les visiteurs qui s’aventureront dans l’ancienne station sanitaire du port de Marseille embarqueront pour un voyage « de Ports en Ports » et à travers le temps.

Qu’ils soient de pêche, de plaisance, de croisière ou de containers, à sec ou à flot, ils sont tous représentés à travers le regard d’une soixantaine de peintres et de photographes de différentes époques. Leurs oeuvres, tels des témoignages, donnent à voir les particularismes de ce littoral, son patrimoine architectural, son art de vivre provençal et sa géographie exceptionnelle vue du ciel.

> Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h jusqu’au 4 septembre. Allée Regards de Provence, 13002 Marseille. Plus d’infos.

expositions, Les expositions à ne pas manquer à Marseille et en Provence cet été, Made in Marseille
« Le Port de l’Estaque » – Huile sur toile de Joseph Inguimberty (1896-1971)

Objets migrateurs à la Vieille Charité

Objets migrateurs. Trésors sous influence est une exposition qui retrace le parcours d’hommes, de femmes et d’objets d’époques diverses. Le visiteur pourra ainsi découvrir les différentes utilités qu’ont pu avoir un buste antique ou un vase grec. La notion de Marseille terre d’accueil reste toujours omniprésente tout au long de la visite. Une ville millénaire qui est le fruit de migrations et de ce que de nombreux peuples y ont laissé.

> Ouvert du mardi au dimanche de 9h à 18h jusqu’au 16 octobre
Centre de La Vieille Charité 2 rue De la Charité 13002 Marseille.

expositions, Les expositions à ne pas manquer à Marseille et en Provence cet été, Made in Marseille

À Arles

Les rencontres de la photographie d’Arles

Le très célèbre festival des Rencontres d’Arles se tient jusqu’au 25 septembre pour une 53ème édition. Incontournable pour tous les amateurs de photographie, le festival donne à voir 40 expositions très variées produites par plus de 160 artistes. Les thématiques sont nombreuses, allant des origines de l’homme au colonialisme en passant par la danse ou le féminisme. À relire, notre article sur les Rencontres ici.

> Jusqu’au 25 septembre. Les infos c’est par là.
34 Rue du Dr Fanton, 13200 Arles. 

expositions, Les expositions à ne pas manquer à Marseille et en Provence cet été, Made in Marseille
Mitch Epstein, « En Inde, 1978-1989 » aux Rencontres de la photographie d’Arles

Quatre expositions à la Fondation Luma

Quatre expositions sont à découvrir dans les salles de la Tour d’acier de la fondation Luma pendant la saison estivale : la première rétrospective en France du photographe Ghanéen James Barnor, présentée dans le cadre des Rencontres d’Arles, et celle retraçant la collaboration de longue durée entre le commissaire d’exposition Hans-Ulrich Obrist et l’artiste Etel Adnan.

Avec l’exposition Orphée ruminait des mots à l’étouffée, le plasticien Julien Creuzet explore quant à lui la représentation de l’identité et du corps comme outils de résistance. Dans la salle de lecture Afrophon’, on retrouve des publications contemporaines ainsi que des éditions rares d’éditeurs africains. Plusieurs films seront également projetés en plein air tout au long de l’été dans le parc des Ateliers.

> Programmation complète à retrouver ici.
35 Av. Victor Hugo, 13200 Arles.

expositions, Les expositions à ne pas manquer à Marseille et en Provence cet été, Made in Marseille
« James Barnor, Stories. Le Portfolio (1947-1987) » à la fondation Luma

Venise, la sérénissime aux Carrières de Lumières

Expérience unique à vivre seul ou en famille, les Carrières des Lumières ne laisseront personne indifférent. Produit de l’exploitation industrielle de sa pierre blanche au 19e siècle, la carrière des Baux-de-Provence fait aujourd’hui office de galerie d’art numérique.

L’exposition Venise, la sérénissime est un périple au cœur de la Cité des Ponts. Il sera possible de se balader dans ses rues les plus célèbres, découvrir son architecture, mais aussi ses chefs-d’œuvre artistiques et les photographie de ses artistes… L’exposition est dirigée par Gianfranco Ianuzzi, créateur d’installations artistiques depuis 30 ans. Elle est également patronnée par l’ambassade d’Italie en France.

> Jusqu’au 2 janvier 2023. Plus d’infos. 

À Aubagne

Les coulisses du film Le temps des secrets

Christophe Barratier met à disposition des visiteurs des clichés inédits du tournage de l’adaptation en film Le temps des secrets de Marcel Pagnol, dans la cour de Clastre au travers de l’exposition Le Petit Monde de Marcel Pagnol.

Découvrir les collines et la garrigue marseillaise aux côtés de Marcel et Lili, c’est possible : l’exposition donne lieu à une aventure dans l’enfance du célèbre écrivain. Elle pousse à se questionner sur la manière dont l’atmosphère de l’univers de Pagnol est retranscrite à l’écran en suivant l’équipe de tournage tout au long du processus de création du film.

Jusqu’au 31 décembre. Plus d’infos ici. Petit Monde de Marcel Pagnol, Cour de Clastre 13400 Aubagne. 

expositions, Les expositions à ne pas manquer à Marseille et en Provence cet été, Made in Marseille
Photo : site du PAC

À Aix-en-Provence

Italia Discreta au musée Granet

Une exposition d’une centaine de photographies de l’artiste Bernard Plossu incarnant le thème de Rome et de l’Italie. De la fin des années 70 à 2017, Bernard Plossu a pu capturer des vues exceptionnelles au cours de ses multiples voyages, en noir et blanc ou en couleur. Cette exposition révèle également une vingtaine de tirages exclusifs jamais montrés au grand public. L’exposition est accompagnée d’aquarelles et peintures du célèbre peintre aixois François-Marius Granet, représentant aussi des paysages romains et italiens.

Jusqu’au 28 août. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Place Saint Jean de Malte, 13100 Aix-en-Provence. Les infos.

Algérie 1962 : le tragique exode

À travers cette exposition, le Centre de documentation historique sur l’Algérie présente l’histoire des Français d’Algérie et des Harkis au lendemain des Accords d’Evian et des promesses du gouvernement. La situation catastrophique de la fin de l’Algérie française donne lieu à une grande violence et une migration forcée pour des milliers de personnes dont l’Algérie est la terre natale.

> Jusqu’au 31 décembre. 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30. 36 Ter Av. de l’Europe, 13090 Aix-en-Provence. Infos.

Photo de Une : Venise, la sérénissime aux Carrières de Lumières
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !