La fondation Pure Ocean a organisé un marathon subaquatique pour la Journée mondiale des océans. L’occasion de rappeler les enjeux autour du dérèglement climatique, de la biodiversité et de la pollution marine. À découvrir en vidéo.

Ils ont parcouru une dizaine de kilomètres à 10 mètres sous la surface de l’eau. L’objectif ? Sensibiliser à la fragilité des océans. Dérèglement climatique, pollution, pression des activités humaines, les écosystèmes marins sont malmenés partout dans le monde. Pourtant, « 93 % de la biodiversité de la planète se trouve dans les océans », rappelle David Sussmann, président de la fondation Pure Ocean.

À l’occasion de la Journée mondiale des océans, il a décidé d’attirer l’attention sur ces questions en organisant un marathon subaquatique. De nombreuses associations de préservation de l’environnement ont participé à l’événement, comme le centre de plongée Dune, les biologistes sous-marins de Septentrion Environnementles créateurs du drone aquatique marseillais iBubble, ou encore le recordman d’apnée Arnaud Jerald.

[Les images sous-marines ont été filmées par iBubble]

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !