La région Sud investit 120 millions d’euros dans les projets d’aménagement métropolitains. Le Contrat Régional d’Équilibre Territorial (CRET) a été signé ce vendredi 19 février entre Renaud Muselier, président de la Région Sud et Jean-Claude Gaudin, président de la Métropole Aix-Marseille Provence.

CRET, voilà encore un acronyme abstrait à connaître si on souhaite s’intéresser à la vie politique du territoire. Il y a pourtant du concret derrière ce contrat entre la Région et la Métropole Aix-Marseille Provence : un chèque de 120 millions d’euros.

Le CRET s’étale sur 3 ans et doit financer sur tout le territoire métropolitain des projets liés à la transition énergétique, la croissance verte, le développement économique, la mobilité, l’aménagement et l’équipement.

Renaud Muselier s’invite dans la politique métropolitaine

La Région Sud a déjà conclu 27 contrats de ce type sur le reste de son territoire pour un total de 250 millions d’euros. Avec 120 millions d’euros versés à la Métropole seule, le président de région, Renaud Muselier, en fait un axe majeur.

“Qui paie décide” a ouvertement lancé le président de Région lors de son discours, en se tournant vers le président de la Métropole et maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin. Si l’aide financière est évidemment la bienvenue pour l’intercommunalité, elle s’accompagne d’un contrat qui devrait orienter les projets vers une vision régionale. Renaud Muselier espère notamment impulser une dynamique des communes autour de l’environnement, cheval de bataille du président de région.

La région déjà impliquée sur des projets communaux

La collectivité régionale, comme d’autres, investit sur des projets à échelle communale sur le territoire. Voici quelques-unes des opérations emblématiques soutenues par la région à Marseille :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !