Avec des ambitions croissantes, OM Fondation lance de nouveaux programmes pour renforcer son impact social dans la cité phocéenne. Sa directrice Lucie Venet revient sur cette nouvelle stratégie.

« L’OM est un accélérateur de motivation ». Louis Aloccio, le président de l’École de la deuxième chance Marseille en est convaincu. Et il n’est pas le seul. Ce jour-là, dans les gradins de l’Orange-Vélodrome, aux côtés d’autres associations marseillaises, il est fier d’expliquer à Marlène Schiappa, la secrétaire d’État, déléguée à la vie associative, comment la fondation de l’Olympique de Marseille permet « une ouverture du champ des possibles ».

La mission de l’E2C, installée à Saint-Louis, dans le 15e arrondissement, est d’assurer l’insertion professionnelle et sociale de jeunes adultes âgés de 18 à 25 ans, en décrochage scolaire. Depuis 2019, les stagiaires peuvent profiter d’une salle de remise en forme équipés de matériel professionnel, grâce au soutien de OM Fondation, qui a fait de l’insertion professionnelle dans les quartiers prioritaires l’un de ses axes majeurs. Ils participent également à des ateliers réguliers sur différentes thématiques avec les collaborateurs du club. Exemple d’un accompagnement parmi d’autres de OM Fondation.

Les sept associations du programme cOMunauté

L’École de la Deuxième chance fait partie du programme cOMmunauté qui vise à accompagner dès cette saison sept associations dans leurs actions afin de démultiplier leur impact et leur notoriété sur le territoire. Ont été retenus, Les Déterminés, Sport dans la Ville, Anolog Sport pour le volet formation.

OM Fondation, OM Fondation veut renforcer son impact social à Marseille, Made in Marseille
Les associations du programme cOMunauté, aux côtés de Marlène Schiappa, la directrice d’OM Fondation et du préfet à l’égalité des chances, Laurent Carrié. © N.K.

Côté pratique sportive, on retrouve l’association Le Grand Bleu et Voyons plus loin et enfin l’académie Aix-Marseille pour l’aspect éducatif. « Par rapport à l’image que l’on véhicule, aux valeurs que l’on porte, ce programme cOmmunauté donne cette possibilité d’accompagner et de motiver justement. D’être un petit supplément pour les associations, comme pour les bénéficiaires, pour leur permettre à un moment d’avoir une notoriété et une attractivité différentes sur le territoire. C’est la raison de ce nouveau programme », explique Lucie Venet, directrice de OM Fondation.

« Donner encore plus de force à l’impact qu’on cherche à avoir » 

Un nouveau projet qui s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie déployée par la fondation, officiellement lancée à l’occasion du match OM-Clermont, mercredi 31 août. La nouvelle identité visuelle « Droit au cœur », référence à la devise historique « Droit au but », marque une volonté « d’accélérer et de donner encore plus de force à l’impact qu’on cherche à avoir », poursuit la directrice.

Créée en 2017, OM Fondation porte l’ensemble des actions sociétales et caritatives menées par l’Olympique de Marseille. Elle repose sur quatre piliers : être au cœur d’une ville plus sportive, plus innovante, plus solidaire et plus durable. « Le bilan des actions menées ces dernières années est très positif, parce qu’on a lancé cette fondation en 2017. Elle est le fruit d’un travail de terrain déjà effectué depuis plusieurs années puisque nous avions un fonds de dotation ».

Pour la saison 2021-2022, 130 structures sur le territoire ont été soutenues, soit 28 500 bénéficiaires directs. « Mais nos ambitions sont croissantes. C’est pourquoi nous avons lancé ce nouveau plan stratégique, et ces nouveaux projets ». Des programmes phares vont se poursuivre « parce que justement ils ont un impact qu’on cherche à développer ».

C’est le cas du cahier parascolaire de l’OM, lancé en 2019, en collaboration avec l’académie Aix-Marseille. Conforme au programme scolaire, il va cette année encore être distribué à tous les élèves de CM1 des écoles publiques et privées de Marseille. Le cahier est ponctué de fiches pratiques et pédagogiques dans les matières principales agrémentées d’images de la ville et du club marseillais.

Continuité aussi du dispositif OV School au cœur de l’Orange Vélodrome. Depuis le 11 juillet 2021, l’association solidaire Synergie Family, Orange et OM Fondation organisent ces vacances apprenantes à destination des Marseillais de 8 à 14 ans.

Le FC Castellane en lice pour un prix européen pour son impact social

L’accompagnement du club de foot FC La Castellane, labellisé « Impact 2024 », en vue des Jeux Olympiques Paris 2024 va se poursuivre également. Depuis sa création en 2019, avec le centre social de la Castellane, la cité qui a vu grandir Zinedine Zidane, OM Fondation accompagne activement le club dans sa structuration, le déploiement des activités sportives, l’encadrement des jeunes et la formation des éducateurs.

Le FFC est d’ailleurs en lice pour recevoir le prix de l’impact social de ECA (European Club Association), association qui représente l’intérêt des clubs de foot en Europe. Après avoir présenté son projet du FC La Castellane, l’OM figure parmi les nominés aux côtés d’Istanbul Basaksehir, AIK et GNK Dinamo Zagreb. « C’est une vraie reconnaissance de l’intérêt de ce projet », s’enthousiasme Lucie Venet. Intérêt qui se voit aussi concrètement sur le terrain quand on va à la rencontre des joueurs, des animateurs, des dirigeants et qu’on discute avec eux et que l’on voit le travail effectué pas seulement en termes sportifs, mais tous les à-côtés bien évidemment qu’on souhaite développer à travers ce projet ». Le vainqueur du prix Impact Social 2022 sera dévoilé durant le mois de septembre.

Réhabiliter des terrains inutilisés en stades de foot

« Capitale de foot », l’un des nouveaux programmes de la fondation, sera lancé « dans les prochains mois ». Il porte sur la « rénovation d’infrastructures sportives dans des quartiers délaissés pour la pratique du foot à proprement parler. L’objectif, c’est vraiment de les rendre accessibles au plus grand nombre, avec une ambition croissante au fil des années en termes d’infrastructures ».

Cela passera également par la réhabilitation d’espaces inutilisables pour les transformer en terrains de foot. Un travail avec la municipalité marseillaise est en cours dans le cadre de ce projet. Pour l’heure, quatre friches situées dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV) ont été identifiées. « On va également ajouter une touche artistique en faisant appel à des artistes locaux, pour ajouter encore plus d’attractivité à ces équipements ». 

À ce titre, OM Fondation, en partenariat avec Marseille Solutions et Méta 2, soutient le projet Murs de Mars qui permettra d’accompagner des jeunes dans leur réinsertion professionnelle via la conception de fresques murales dans la ville, axées autour des valeurs du sport et du vivre-ensemble.

Bouton retour en haut de la page

Ne ratez rien de l'actualité
marseillaise avec notre
newsletter gratuite.

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine
les meilleurs articles de Made in Marseille