Le Musée des arts urbains à Marseille a lancé en début d’année un appel aux artistes qui souhaiteraient participer à la création d’oeuvres de street-art au nord de la ville. Une fresque monumentale vient d’être inaugurée dans le quartier des Crottes.

Un appel à manifestation d’intérêt a été lancé au début de l’année 2022 par le Musée des arts urbains à Marseille (MauMA) à destination des artistes, collectifs d’artistes et designers locaux, nationaux et internationaux qui souhaiteraient intégrer leurs créations au sein d’un parcours d’oeuvres de street-art dans l’espace public.

Le MauMA, projet porté par Meta 2, un pôle de création artistique basé à Saint-Mauront, se définit comme « un parcours d’arts urbains qui vise à relier et fédérer les acteurs locaux œuvrant sur le territoire marseillais par une densification des propositions artistiques dans les espaces publics ».

En d’autres mots, il s’agit d’intégrer de nouvelles fresques murales, du mobilier urbain, des sculptures, des projections ou bien encore des mosaïques dans des quartiers situés dans un périmètre allant du centre-ville aux quartiers Nord, du Mucem au Marché aux Puces, en passant par la Friche la Belle de Mai. Ce parcours vise « les sites et infrastructures existantes, les nouveaux aménagements liés aux plans de rénovation urbaine et les nouvelles constructions d’habitats du secteur de l’arrière-port ».

Un des plus grands parcours d’arts urbains à l’international

Ce parcours culturel proposé par le MauMA souhaite à la fois rendre hommage au patrimoine artistique marseillais qui connaît, selon les initiateurs du projet, un « bouillonnement artistique sans précédent », mais aussi développer son potentiel en créant une centaine de nouvelles œuvres dans les 2e, 3e, 14e et 15e arrondissements de Marseille.

Chaque territoire concerné aura « un parcours pédestre et accessible en transports en commun (métro, bus, tramway, station de vélo et trottinette) permettant ainsi un accès simple et rapide aux visiteurs ».

Meta 2 indique que le déploiement de ce parcours de street-art à ciel ouvert sur l’arrière-port de Marseille fera de ce territoire « un des plus grands spots à l’international, inspiré du Wynwood Wall à Miami, du Street Art Tour de Paris ou de la Comuna 13 à Medellín » en Colombie.

street-art, Un des plus grands parcours de street-art au monde en réalisation à Marseille, Made in Marseille
Fresque murale participative réalisée avec les jeunes de l’école élémentaire Révolution à Saint-Mauront. (© Meta 2)

Identification des artistes et réalisation des premières fresques

Depuis le lancement du projet en février 2021, l’équipe de Meta 2 a rencontré et sollicité environ 220 acteurs locaux et fait état d’un « accueil très favorable ». Certaines œuvres sont d’ailleurs réalisées « avec une dimension implicative, incluant la participation des usagers, des habitants, des acteurs de quartier ou d’autres partenaires ».

L’appel à manifestation d’intérêt lancé cette année doit permettre d’identifier des artistes souhaitant participer au projet entre 2022 et 2026. De nouvelles fresques ont déjà fait leur apparition, comme l’indique la cartographie des oeuvres de Meta 2. On y découvre notamment « More or Less » qui a été réalisé sur les murs de la Maison Pour Tous Kléber par l’artiste Yannick Martin du Studio Wha-T et par les jeunes du projet « Le Passage 3 ».

Une autre oeuvre vient d’être inaugurée : « Le bateau sans pétrole ». Située dans l’impasse du Pétrole aux Crottes (15e), elle a été créée par l’artiste PomPom ainsi que par 12 jeunes en insertion. Pendant 3 semaines, ces derniers ont été impliqués dans un parcours d’initiation artistique, leur permettant d’acquérir des savoir-faire et compétences en lien avec les métiers de l’artisanat. L’objectif de l’opération était aussi de « transformer l’impasse en un véritable lieu de vie ».

Reportage

Vous souhaitez participer au projet MauMA ?
Candidatez en ligne.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !