Devenue « entreprise à mission », la start-up marseillaise Anotherway poursuit son développement. Après le film alimentaire et l’éponge réutilisable, elle propose en préventes ses cinq nouveaux produits pour la salle de bain.

Après My Bee Wrap, l’emballage alimentaire 100% naturel en alternative au papier alu, la lessive écologique ou encore l’éponge lavable et réutilisable, Anotherway a encore franchi un nouveau cap avec sa nouvelle gamme pour la salle de bain. Elle réutilise le concept de pastilles effervescentes proposé dans ses produits ménagers.

Concentrées en actifs ménagers, elles sont commercialisées depuis juin dernier. Allier éco-responsabilité et praticité, Anotherway souhaite démontrer que c’est possible. « Tout le monde a de l’eau chez soi. Si on reconstitue à domicile le produit, cela permet de réduire de 90 % l’impact sur le transport, du fait que le produit soit beaucoup moins lourd ».

Niveau usage, il faut dissoudre la pastille effervescente avec de l’eau chaude dans un grand flacon. Celui-ci pourra d’ailleurs être utilisé à nouveau une fois vidé. Au bout de dix minutes, le produit est prêt. « Rendre ces pastilles accessibles, c’est un vrai pas en avant », se réjouit Samuel.

Cette fois, ce sont le shampoing et le gel douche qui bénéficient de la “technologie” des pastilles. Anotherway a fait le choix d’éviter les produits à usage solide, car « ils manquent d’onctuosité ». Et pour « permettre aux gens de garder les mêmes gestes ». Dans cette même démarche, le déodorant 100% naturel s’applique sans préparation au préalable. Enfin, du côté du dentifrice, ce sont de petites pastilles à croquer à chaque lavage. Pour deux mois, 60 pastilles dans une boîte en fer ou une recharge de 120. La brosse à dents, quant à elle, est constituée de bois de sycomore 100 % français, avec une tête rechargeable.

Les préventes de cette gamme sont en cours jusqu’au 3 mars prochain dans le cadre d’un financement participatif. L’objectif de 200 préventes a été atteint le premier jour.

, Anotherway part à la conquête des salles de bain avec ses produits éco-responsables, Made in Marseille
Les cinq nouveaux produits de la gamme complète de la salle de bain : gel douche et shampoings à reconstituer. À droite, le déodorant solide, le dentifrice en pastilles et la brosse à dents à tête rechargeable. © Anotherway.

Nouvelle année, nouveaux objectifs

Pour cette nouvelle année, Anotherway espère atteindre un chiffre d’affaires de 1,2 million d’euros en 2022, contre 800 000 euros en 2021. La start-up marseillaise compte aussi y arriver grâce à la commercialisation de six autres produits. Ils s’étendront cette fois à la cuisine et l’entretien.

Au second semestre de l’année 2021, Anotheway est devenu “entreprises à mission”. Une démarche qui s’inscrit dans la continuité naturelle de son engagement; « Depuis le démarrage de l’entreprise, on a un fort ADN d’impact positif sur le social et l’environnemental », explique Samuel Olichon, le président et fondateur. Ce changement de statut revient à formuler des objectifs sur ces deux volets.

« Cela permet d’officialiser nos engagements et nous améliorer encore », développe-t-il. La start-up concilie ainsi sa stabilité financière avec ses convictions. Un grand pas. « Nous sommes fiers d’être officiellement engagés, c’est motivant pour l’équipe », qui est passée de cinq personnes en décembre 2019, à quinze aujourd’hui.

Continuer à changer les habitudes de consommation

Anotherway collabore avec des partenaires situés à moins de 1500 kilomètres des locaux marseillais. Côté associations environnementales, l’entreprise se tourne vers Pure Ocean, 1 déchet par jour… Elle sera d’ailleurs présente au ramassage annuel Love Ta Bonne Mère organisé ce dimanche 13 février.

Sur le volet social, les membres de la start-up apprécient par exemple de travailler aux côtés de l’Esat ou de l’atelier de couture inclusif 13 A’tipik.

Jusqu’ici les retours sont positifs, avec des expériences aussi efficaces et pratiques que les produits traditionnels. Parmi ses best-sellers, le Bee Wrap (emballage alimentaire à base de cire française) et l’éponge lavable et réutilisable se sont vendus à près de 70 000 unités chacun. Et les produits ménagers en pastille séduisent de plus en plus.

Le cap d’Anotherway : continuer à changer les habitudes de consommation. « C’est une belle aventure avec une équipe de folie », conclut le fondateur.

À lire aussi

, Anotherway part à la conquête des salles de bain avec ses produits éco-responsables, Made in Marseille
La start-up marseillaise Anotherway lance l’éponge réutilisable pour une vaisselle plus écologique
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !