Visiter la Cité Radieuse de Le Corbusier

Visite photo commentée de la Cité Radieuse à Marseille. L’occasion pour vous de découvrir ou redécouvrir ce bâtiment de logements emblématique de l’œuvre architecturale et sociale de Le Corbusier. 

L’association des sites Le Corbusier vient de déposer un nouveau dossier de candidature pour classer au patrimoine mondial de l’Unesco l’œuvre de l’architecte. Le dossier porte sur une série de 17 sites, répartis sur sept pays, représentative du caractère universel de l’œuvre de Le Corbusier et de sa contribution au mouvement architectural moderne. Et la Cité Radieuse marseillaise en fait logiquement partie. Réponse au printemps 2016…

Située sur le boulevard Michelet dans le 8e arrondissement à 200 mètres du stade Vélodrome, la Cité Radieuse est un ouvrage exceptionnel. Plus communément appelé Maison du Fada par les Marseillais, le bâtiment est bâti sur pilotis pour libérer l’espace au rez-de-chaussée qui permet aux habitants de circuler plus facilement de part et d’autre du bâtiment.

Autre anecdote intéressante sur le bâtiment. Son implantation nord – sud, complètement décalée par rapport aux autres constructions dans le quartier, permet à tous les appartements d’être traversants et d’avoir une double orientation et le soleil le matin et le soir. Aucun appartement n’est exposé nord ! Et c’est une belle initiative, surtout à Marseille où le soleil est l’élément le plus important. D’ailleurs, les deux façades sont largement vitrées pour permettre un éclairage naturel optimal.

La Cité Radieuse vue du ciel

carte-plan-marseille-velodrome

cite-radieuse-marseille-boulevard-michelet

En dates

1945 : Début des travaux
1952 : Inauguration de l’unité d’habitation
1986 : La Cité Radieuse est classée monument historique

Le concept de la Cité Radieuse par Le Corbusier

Le Corbusier a révolutionné en son temps l’architecture et l’urbanisme du 20e siècle. Il faut savoir que les immeubles de nos villes anciennes font environ 10 mètres d’épaisseur et 25 mètres de hauteur. En doublant ces deux dimensions, donc en quadruplant le volume et en construisant des immeubles de 15 à 20 mètres d’épaisseur et de 50 mètres de hauteur, des grands espaces sont libérés au niveau du sol sans diminuer la densité.

Reportage photos © Julia Zecconi

cite-radieuse-marseille

Ainsi, les immeubles peuvent être davantage espacés les uns des autres d’environ 250 à 300 mètres voir plus. Les espaces selon Le Corbusier seront avant tout des jardins ou des espaces verts récréatifs et fédérateurs. Ainsi, au lieu d’ouvrir les fenêtres sur des rues, tous les appartements ouvriraient sur des parcs. Dans ces espaces verts, des routes remplaceraient les rues. Certains équipements pourraient y être réalisés tels que des écoles, terrains de sport et de jeux, dispensaires, jardins de promenade, parkings, etc. Les grands équipements collectifs étant rassemblés dans les centres urbains dans le principe de ville nommé « Ville radieuse » par Le Corbusier.

Pour réaliser des immeubles de 15 à 20 mètres d’épaisseur Le Corbusier prolonge l’appartement dans le sens perpendiculaire aux façades. L’appartement est « en profondeur ». Il traverse l’épaisseur de la construction et s’ouvre à ses deux extrémités sur les façades Est et Ouest. Le grand axe longitudinal de l’immeuble est orienté Nord-Sud. Les deux grandes façades sont l’une à l’Est l’autre à l’Ouest et reçoivent le soleil le matin ou l’après-midi.

Un modèle d’appartement © Fondation Le Corbusier

corbusier-appartement-cite-radieuse*plan-appartement-cite-radieuse-corbusier

Un exemple d’appartement en duplex

duplex-cite-radieuse

L’appartement comporte deux niveaux et devient comparable à une villa. Les logis d’un nouveau type sont accessibles par de longs et larges couloirs nommés « rues intérieures », desservies par une batterie d’ascenseurs. L’un des niveaux du logis est à hauteur de cette rue et lui sert d’accès, l’autre niveau passe ou au-dessus ou en dessous du niveau de la rue. Les étages sont aussi formés de trois niveaux, celui de la rue, celui au-dessus, celui en dessous. A chaque niveau chaque façade d’appartement est prolongée vers l’extérieur par une loggia. L’appartement est une villa suspendue au-dessus du sol.

Caractéristiques principales

• 137 m de long x 56 m de haut, 18 étages, 36 piliers de 7 m, le tout pour 2000 habitants
• des couloirs assez larges pour que les voisins puissent bavarder
• commerces (la librairie très branchée architecture et design vaut le détour !), école maternelle, bibliothèque, ciné-club, toit-terrasse avec pataugeoire, et hôtel sont intégrés à l’immeuble
• 337 appartements avec terrasse et baie vitrée, en duplex, emboités 2 par 2. Chaque appartement est unique
• 4 éléments essentiels de la construction : l’ossature, le sol artificiel, les pilotis et les fondations

 Le Modulor

Pour construire la Cité Radieuse, Le Corbusier s’est basé sur un nouveau système de mesure qu’il a lui-même inventé. Il a appelé ce module le « modulor » : il s’agit d’un mot-valise composé sur « module » et « nombre d’or ».

Le Corbusier affirmait que le Modulor avait des avantages sur les deux systèmes de mesure qui divisent la planète : le système anglo-saxon du pied-pouce, peu pratique mais qui tient compte des mesures du corps, et le système métrique, décimal donc pratique, trop abstrait cependant, privé de lien direct avec les dimensions du corps. Elle devait permettre, selon lui, un confort maximal dans les relations entre l’homme et son espace vital.

Quelques exemples de l’échelle du Modulor :
Hauteur de plafond : 226 cm
Hauteur de table : 70 cm
Hauteur d’un élément de cuisine : 86 cm
Hauteur de chaise : 43 cm
Hauteur de bar : 113 cm

modulor-corbusier-cite-radieuse


La visite en images

Le hall d’accueil

hall-accueil-cite-radieuse-corbusier

 Les couloirs de circulation

corbusier-cite-radieuse

couloir-rue-cite-radieuse-corbusier

La librairie de la Cité Radieuse, spécialisée en architecture

librairie-cite-radieuse

La petite épicerie

commerce-cite-radieuse-alimentation

Une ancienne boutique en libre service témoin de l’activité économique passée marseille-cite-radieuse-corbusier

La « piscine »/pataugeoire sur le toit

cite-radieuse-corbusier-piscine

 

Découvrez les autres monuments de Marseille

Les monuments les plus célèbres

Les monuments plus méconnus

Commentaires Facebook

4 COMMENTAIRES

  1. […] La Cité Radieuse de Marseille, aussi baptisée « Maison du fada », est le seul bâtiment du Corbusier à abriter un hôtel. Découvrez cette résidence hors norme et extraordinaire de l’intérieur, le temps d’une nuit ! Sept chambres différentes s’offrent à vous avec une décoration signée Le Corbusier. Parmi elles, « La musée », nommée ainsi car elle est équipée de la cuisine intégrée d’origine, d’un parquet de chêne et d’une douche cabine de la forme d’origine (bateau). N’hésitez pas à interroger les maîtres des lieux pour savoir exactement comment les chambres ont été conçues et à vous balader dans les véritables rues intérieures de la résidence. Tarifs : à partir de 79€ pour une (petite) chambre double 280 boulevard Michelet, 13008 Marseille […]

LAISSER UNE RÉPONSE