Dans son allocution télévisée, Emmanuel Macron a présenté les mesures contre le variant delta du Covid-19, parmi lesquelles un élargissement du pass sanitaire dès la semaine prochaine.

Le pass sanitaire va devenir obligatoire dès le 21 juillet pour accéder à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes. « Concrètement, pour tous nos compatriotes de plus de 12 ans, il faudra pour accéder à un spectacle, un parc d’attractions, un concert ou un festival avoir été vacciné ou présenter un test négatif récent ».

Une extension en deux temps, puisque dès le mois d’août pour pouvoir aller boire un café, aller au restaurant, dans un centre commercial, ainsi que dans les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico-sociaux, mais aussi prendre avions, trains et cars pour les longs trajets, il faudra présenter le pass sanitaire. « En fonction de l’évaluation de la situation, nous nous posons la question de l’extension du passe sanitaire à d’autres activités encore ».

Rappelons que le pass sanitaire consiste à présenter une preuve de vaccination, d’une contamination au Covid-19 d’au moins 15 jours ou d’un test négatif (antigénique ou PCR) de moins de 48h.

Tests PCR payants cet automne

Par ailleurs, le président de la République a annoncé la fin de la gratuité des tests antigéniques et PCR dits “de confort”. Ces derniers concernent les tests effectués lorsque l’on ne présente pas de symptôme mais plutôt par précaution avant de se rendre à un concert ou de partir en voyage dans un autre pays. « Cet automne, les fameux tests PCR seront rendus payants, sauf prescription médicale, et ceci afin d’encourager la vaccination plutôt que la multiplication des tests ».

L’objectif de cette mesure est d’encourager les citoyens à la vaccination.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !