Un nouveau concept store aux inspirations antillaises ouvrira ses portes dans le 1er arrondissement de Marseille en septembre. Imaginé par Mélouma Chout, membre de la 2e promo de l’Ouvre-Boîte, la Touf Pwélé proposera un espace destiné aux soins beauté, au bichonnage des cheveux bouclés ainsi qu’une partie restauration.

Depuis septembre 2020, Mélouma Chout est membre de la 2e promo de l’Ouvre-Boîte, un dispositif d’aide à la création d’entreprise marseillais. Cette entrepreneuse d’origine guadeloupéenne a imaginé la Touf Pwélé, un concept store mêlant institut de beauté, bar à boucles et cuisine antillaise.

Son compagnon, Nicolas de Mena et elle ont déjà trouvé un local capable d’accueillir le projet, devenu en quelque sorte leur bébé. Situé au 23 boulevard National (1er), « c‘est un ancien restaurant qui se prête vraiment au concept. Il y aura deux espaces, le premier consacré à la restauration et le deuxième à la partie beauté », nous explique Mélouma.

L’ouverture officielle du lieu est prévue pour septembre 2021. Le site internet est quant à lui opérationnel depuis ce matin pour permettre aux Marseillais de suivre l’avancée du projet.

, Institut de beauté, cuisine antillaise… Un nouveau concept store débarque à Marseille, Made in Marseille
Mélouma Chout, fondatrice de la Touf Pwélé

Un lieu où prendre soin de soi (et de ses boucles)

Détentrice d’un CAP esthétique et d’une expérience de plus de deux ans au sein de l’entreprise Yves Rocher, Mélouma proposera dans un premier temps des prestations à l’image d’un institut de beauté : soins du corps, du visage, épilation, microblading, manucure, pédicure et même ateliers maquillage…

Elle se chargera de la réalisation des prestations avec l’aide d’une ancienne collègue de travail, Karine Cordani, « devenue une amie », ajoute Mélouma. Un bar à boucles pour cheveux afro, métissés et bouclés est également au programme. Ce dernier proposera des soins fortifiants ainsi que des techniques de coiffage adaptées à tous les types de boucles.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par La Touf Pwélé (@la_touf_pwele)

 

Des saveurs antillaises dans l’assiette

La mère de Mélouma, Arlette, s’occupera quant à elle de la partie restauration : « Je l’encourage depuis longtemps à ouvrir son propre restaurant. Lorsque le projet a commencé à prendre forme, on s’est dit “pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups ?” », continue-t-elle.

Les visiteurs pourront ainsi profiter d’une cuisine antillaise authentique, sur place ou à emporter, en livraison et même en service traiteur : « Le midi, nous proposerons aussi des formules. Le soir, nous resterons ouverts jusqu’à 20h-21h, idéal pour les afterworks », ajoute Nicolas.

À la carte, accras de morue, colombo de poulet, fricassé de chatrou, aubergines farcies et bien d’autres spécialités.

Actuellement dans l’attente de retours des financeurs, le couple se concerte avec des architectes pour déterminer ce à quoi ressemblera leur futur concept store. Verdict en septembre prochain.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !