PikiP propose à la vente et à la location des enceintes alimentées par des panneaux solaires, fabriquées à la Réserve des arts à Marseille (15e). L’entreprise espère tisser des liens avec les acteurs culturels de la région et, par la même occasion, soutenir son tissu associatif.

Depuis septembre, PikiP Solar Speakers a déménagé son atelier de fabrication à Marseille. La jeune société est spécialisée dans la fabrication d’enceintes basse consommation alimentées par des panneaux solaire. Cette entreprise de l’économie sociale et solidaire a vu le jour il y a 3 ans et demi dans la région parisienne.

Ses fondateurs, Maatea Stabile et Julien Feuillet souhaitaient allier leurs valeurs écologiques ainsi que leur amour pour la musique. Locataires de la Réserve des arts à Pantin, ils ont décidé d’intégrer l’antenne Sud lorsque cette dernière est arrivée dans le 15e arrondissement de Marseille.

, La fabrication des enceintes solaires PikiP s’exporte à Marseille, Made in Marseille
De gauche à droite : Jean Tanguy, business developer, Théo Albert, ancien stagiaire en tant qu’ingénieur produit, Julien Feuillet, ingénieur en énergie et Maatea Stabile, chargée de développement. © PikiP Solar Speakers

« Un retour aux sources »

« C’était un retour aux sources, Julien est originaire d’Orgon, nous explique Maatea, cofondatrice et chargée de développement. Nous avions aussi besoin de plus de place et l’envie de trouver des partenaires dans la région »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pikip (@pikipsolarspeakers)

Si le siège de l’entreprise reste en Seine-Saint-Denis, toute la production s’exporte donc au cœur du futur écoquartier des Fabriques, dans le Nord de Marseille. Les pièces de métal sont réalisées au Fablab géant Ici Marseille, voisin de la Réserve, et le bois vient d’un fournisseur local.

La menuiserie, elle, est réalisée par Julien dans leur atelier. Pour ce qui est des panneaux solaires, batteries et équipements acoustiques, l’équipe garantit une provenance “made in Europe” : « Nous essayons un maximum d’utiliser des produits locaux et Français. Mais, disons que le domaine de l’acoustique n’est pas la spécialité du pays », ajoute Julien, cofondateur et ingénieur en énergie. Des produits choisis avec soin, pour assurer une expérience sonore optimale.

Une autonomie de 10h, sans soleil

PikiP propose deux modules : le PikiP Scène ainsi que le PikiP Booth, un DJ booth portatif sur roulettes. En novembre 2020, ce dernier lui a valu un Vénus de l’innovation technique, récompense décernée lors de l’événement Heavent, à Paris. Les deux modèles sont alimentés à l’aide de panneaux solaires fixés sur le toit, leur offrant une autonomie de 10 h, sans soleil. Ils sont également en mesure d’alimenter du matériel de musique, comme des platines ou d’autres types d’instruments.

L’entreprise a déjà vendu une dizaine de produits, à un prix de départ de 16 000 euros et les propose à la location à Marseille, Rennes, Arcachon et dans la région parisienne à partir de 600 euros la journée. Afin de proposer une gamme plus performante d’ici avril 2021, le PikiP Scène repart d’ailleurs en R&D. En parallèle, l’entreprise travaille sur un moyen de donner une autonomie énergétique à d’autres systèmes que les leurs.

, La fabrication des enceintes solaires PikiP s’exporte à Marseille, Made in Marseille
Le festival des Vieilles Charrues, organisé en Bretagne, à Carhaix-Plouguer. © PikiP Solar Speakers

PikiP souhaite soutenir le secteur événementiel de la région

Depuis leur création, les innovations éco-responsables de PikiP ont pu participer à de grands événements musicaux comme les Vieilles Charrues ou encore We Love Green, à Paris. Cette année, elles seront mises à disposition du gagnant du prix Société Pernod Ricard France Live Music, un dispositif récompensant les artistes français émergents.

Lorsque la situation sanitaire le permettra, les fondateurs souhaitent également soutenir le tissu événementiel de la région en proposant aux associations du secteur leurs produits à des tarifs préférentiels. Et, en avant-première, la cofondatrice nous dévoile un projet en cours : « Je vais rester floue mais nous travaillons actuellement sur une scène mobile avec un acteur associatif de la région parisienne. Elle sera bien plus conséquente que nos autres produits. Vous en saurez plus bientôt ».

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !