Michèle Rubirola est élue présidente du conseil de surveillance des hôpitaux universitaires de Marseille et succède à Jean-Claude Gaudin. Martine Vassal siègera également dans l’instance pour représenter le Département. Par ailleurs, les finances de l’AP-HM semblent s’équilibrer.

Le conseil de surveillance des Hôpitaux Universitaires de Marseille s’est réuni vendredi 4 décembre. Comme nous vous l’annoncions ici, la maire de Marseille Michèle Rubirola a été élue présidente de cette instance à l’unanimité moins une abstention. Elle succède ainsi à Jean-Claude Gaudin.

Lors de cette séance, le conseil de surveillance a également examiné la situation financière de l’AP-HM, notamment le bilan financier 2019, « une année marquée par un exercice budgétaire équilibré et une amélioration de la situation structurelle de 7 millions d’euros par rapport à 2018 », déclare un communiqué commun de la Ville de Marseille et des hôpitaux publics.

Avec une évolution de 2 % de ses dépenses et une augmentation des recettes supérieure à 2 %, « l’AP-HM montre une bonne maîtrise de ses dépenses », rappelant que pour la troisième année consécutive, « les comptes des Hôpitaux Universitaires de Marseille sont certifiés sans réserve ».

A l’issue de la séance, Michèle Rubirola s’est déclarée satisfaite de l’amélioration de la situation budgétaire et a insisté sur la nécessité d’une reprise intégrale de la dette. Elle a tenu à souligner la très forte mobilisation et le professionnalisme de l’ensemble des équipes de l’APHM.

La nouvelle composition du conseil de surveillance

Voici la nouvelle composition des membres à voix délibérative du conseil de surveillance de l’AP-HM :

Collège n°1 – collectivités territoriales :

  • Michèle Rubirola, présidente, Maire de la Ville de Marseille
  • Martine Vassal, présidente du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône
  • Emmanuelle Charafe, représentant la Métropole Aix-Marseille-Provence
  • Catherine Giner, représentant la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur
  • Francis Roux, représentant du Conseil Départemental du Var

Collège N°2 – représentants du personnel :

  • Frédéric Iride, représentant de la commission des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques
  • Docteur Anne Donnet, représentante de la commission médicale d’établissement
  • Professeure Danièle Denis, représentante de la commission médicale d’établissement

Collège N°3 – personnalités qualifiées :

  • Paul Chaffard, représentant désigné par le Préfet de Région
  • Béatrice Stamboul, représentant désigné par le Directeur Général de l’ARS Paca
  • Marie-Dominique Metras, représentant désigné par le Directeur Général de l’ARS Paca
  • Dominique David, représentante des usagers désignée par M. le Préfet des Bouches-du-Rhône
  • Michel Dugois, représentant des usagers désigné par M. le Préfet des Bouches-du-Rhône

Membres avec voix consultative :

  • Philippe De Mester, directeur Général de l’Agence Régionale de Santé Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Jean-Olivier Arnaud, directeur Général de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille
  • Professeur Dominique Rossi, président de la CME
  • Professeur Georges Leonetti, directeur de l’UFR de Médecine
  • Docteur Perrine Malzac, représentante de la structure chargée de la réflexion d’éthique à l’AP-HM
  • Gérard Bertuccelli, directeur Général de la Caisse d’Assurance Maladie des Bouches-du-Rhône
Conseil de surveillance de l’AP-HM ? 
Pour rappel, le Conseil de Surveillance est l’instance qui a pour mission de se prononcer sur la stratégie et d’exercer le contrôle permanent de la gestion de l’établissement. Elle remplace le Conseil d’administration dans le cadre de la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) votée en juillet 2009. 
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !