Alors que les commerces “non-essentiels” viennent de rouvrir leurs portes, la Ville de Marseille s’est engagée à mettre en place différents dispositifs pour accompagner leur reprise d’activité. Parmi eux, la piétonnisation des rues en centre-ville, les décorations ou encore l’autorisation de stationnement de food trucks.

La période est cruciale pour les commerçants du centre-ville. Alors qu’ils ont pu rouvrir leurs portes samedi, sous couvert du respect de gestes barrières stricts, les professionnels ont conscience du manque à gagner qu’ont représenté ces derniers mois de confinement. Pour soutenir la reprise, à l’approche de Noël, la municipalité a détaillé de nouveaux dispositifs.

Ce lundi matin, Yannick Ohanessian et Rebecca Bernardi sont venus à la rencontre de Guillaume Sicard, président de la Fédération des commerçants du centre-ville de Marseille et gérant de la boutique “Marseille en vacances” pour faire le point sur l’ensemble des actions mises en oeuvre. « C’est un engagement que nous avons pris aux côtés des associations, celui d’accompagner nos commerçants dans les périodes difficiles comme celle-ci, souligne Yannick Ohanessian, en charge de la Tranquillité publique, la Prévention, la Sécurité et l’Espace public. Nous voulons préserver l’esprit de Noël et redonner vie à ce centre-ville, c’est pourquoi la question de l’occupation du domaine public est essentielle dans ce processus ».

L’adjointe en charge du Commerce et de l’Artisanat a annoncé pour l’occasion plusieurs décisions municipales pour permettre la reprise d’activité des petits commerces.

, Food trucks, piétonnisation, décorations… Marseille se prépare pour les fêtes de fin d’année, Made in Marseille
Yannick Ohanessian et Rebecca Bernardi à la rencontre des commerçants du centre-ville de Marseille ce lundi 30 novembre

Décorations, piétonnisation et food trucks

En effet, différents procédés devraient aller en ce sens. D’une part, les illuminations, célébrées le week-end dernier, seront visibles jusqu’à fin janvier, des décorations vont être mises en place pour les fêtes ainsi que pour la période de soldes et la sonorisation a débuté depuis samedi 28 et sera audible tous les jours de la semaine dans les rues du centre.

D’autre part, les restaurateurs disposant d’un food truck auront la possibilité de s’installer sur la place Général-de-Gaulle, dans la rue Davso et au Cours Julien pour faire de la vente à emporter. Pour ça, ils doivent se rapprocher de Marseille Shopping afin de déterminer l’emplacement. Un système de rotation sera mis en place.

Et, puisque les restaurants n’ont toujours pas le droit d’ouvrir, les passants pourront utiliser des toilettes sèches temporaires pendant leur journée shopping. « Cela fait aussi partie des préoccupations et des décisions que nous allons prendre pour que tout se déroule de la meilleure façon », notifie Rebecca Bernardi.

Des mises en scène de rigueur, qui seront complétées par diverses autorisations pour les petits commerces, à savoir la possibilité de disposer d’un petit présentoir agrémenté de quelques produits devant leurs enseignes afin d’attirer les chalands.

Et la clientèle est attendue en nombre, puisque des dispositifs viennent étoffer l’offre commerciale : la piétonnisation du centre est officialisée pour les trois samedis de décembre et les deux samedis durant les soldes. Sans oublier la gratuité des parkings, annoncée par la Métropole les deux derniers samedis du mois.

, Food trucks, piétonnisation, décorations… Marseille se prépare pour les fêtes de fin d’année, Made in Marseille
Sur la rue de la République, les commerçants entame leur reprise en demi-teinte.

Les marchés des artisans en pleine préparation

Autant de perspectives qui réjouissent les commerçants à l’approche des fêtes de fin d’année. « Toutes ces mesures, en particulier la piétonnisation, sont importantes pour nous, et c’est aussi très apprécié des consommateurs, s’enthousiasme Guillaume Sicard, porte-parole des commerçants de l’hyper centre. Nous les incitons à consommer local, d’autant plus qu’il y aura une vraie dynamique grâce aux food trucks et aux différentes installations, tous les feux sont au vert pour relancer l’économie ».

L’esprit de fêtes semble donc bien présent, autant pour les élus que pour les riverains, et sera valorisé dès ce week-end avec le lancement de la 218e Foire aux santons, dont les chalets sont en cours d’installation. 18 exposants y seront rassemblés jusqu’au 3 janvier, et 40 devraient suivre le week-end suivant, lors de l’ouverture du marché de Noël.

, Food trucks, piétonnisation, décorations… Marseille se prépare pour les fêtes de fin d’année, Made in Marseille
La 218e foire aux santons sera lancée le samedi 5 décembre à Marseille.

« Il s’agira d’une manifestation un peu différente, puisque certains santonniers ne seront pas présents, mais nous faisons en sorte de faciliter l’accès aux Marseillais, en élargissant par exemple le périmètre d’exposition, continue Yannick Ohanessian. Un système de filtrage sera mis en place, ainsi qu’un sens unique de circulation et une jauge qui nous reste encore à élaborer. Pour ce qui est du marché de Noël, nous ferons en sorte qu’il n’y ait pas de présence statique, mais les passants pourront acheter des produits alimentaires et les emporter ».

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !