Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Menacé de fermeture pendant plusieurs semaines, le cinéma Les Variétés a finalement été sauvé en décembre dernier. Son nouveau gérant, Jean Mizrahi, souhaite en faire un cinéma à la programmation Art et Essai « audacieuse » et vient déjà d’y installer de nouvelles technologies.

Le 23 décembre 2016, le tribunal de commerce de Paris a validé l’offre de reprise de Jean Mizrahi, dirigeant de la société Ymagis, spécialisée dans l’équipement numérique des salles de cinéma, pour Les Variétés, l’un des cinémas emblématiques de Marseille. Très rapidement après cette annonce, le nouveau gérant des Variétés a confié à La Provence : « Nous allons investir dans les salles et en faire une vitrine du cinéma d’auteur en France ».

Des propos confirmés par Luc Joulé, président de l’association « Les amis des Variétés », créée en mai 2016 dans le but de soutenir l’action de l’équipe du cinéma. « Aujourd’hui, le nouveau gérant a envie de faire des choses et est engagé dans la modernisation des lieux avec un programme de travaux, mais aussi dans le fait que les films reviennent à l’affiche le plus vite possible », nous confie Luc Joulé.

, Dans les coulisses de la réouverture du cinéma Les Variétés… et du César, Made in Marseille

Des nouvelles technologies déjà arrivées

Seulement quelques semaines après l’annonce de la reprise des Variétés par Jean Mizrahi, les salles du cinéma emblématique de la Canebière ont déjà été équipées du procédé EclairColor. Cette nouvelle technologie, élaborée par les ingénieurs d’Eclair et de CinemaNext, deux filiales du groupe Ymagis, permet de projeter sur les écrans de cinéma une qualité d’image « inégalée » d’après ses concepteurs. « Plus de lumière, plus de couleurs, plus de contraste, plus de définition, plus de profondeur, plus de densité et de détails, plus d’émotions », voilà ce que promet ce nouveau procédé.

Depuis le 11 janvier dernier, les Variétés dispose de cette nouvelle technologie. Cette dernière a été présentée pour la première fois au public lors de la sortie du film « Dalida » de Lisa Azuelos. D’après le groupe Ymagis, seules 14 salles de cinéma en France sont équipées de ce procédé, lancé en septembre 2016, et Les Variétés est le premier cinéma du sud de la France à en avoir été doté.

Des travaux à venir pour un cinéma « flambant neuf »

Dans une première entrevue entre Jean Mizrahi et des représentants de l’association « Les amis des Variétés », le nouveau gérant a indiqué que l’une de ses priorités est de remettre au niveau les salles du cinéma en termes d’équipements de projection, de confort et d’accueil. « Un programme de travaux est en cours d’élaboration. Ils concerneraient à la fois les salles (fauteuils, murs et sols, équipement de projection) et les espaces « communs » (halls, caisse, bar, galerie). L’hypothèse d’une sixième petite salle – mitoyenne de la galerie – est à l’étude », précise l’association sur son site internet.

Des travaux qui ne devraient pas entraîner la fermeture du cinéma, à moins que certains ne le nécessitent absolument. Dans ce cas, la fermeture ne devrait être que de l’ordre d’un à trois jours, toujours d’après l’association, l’objectif de Jean Mizrahi étant de remettre Les Variétés au niveau et d’inaugurer un « cinéma flambant neuf ».

Le nouveau gérant a également comme volonté d’ouvrir davantage l’établissement au public et de profiter de toutes ses commodités, notamment de son bar et de sa galerie, pour accueillir d’autres propositions artistiques et culturelles, en cohérence avec son activité principale. Le premier événement du genre est d’ailleurs fixé au vendredi 27 janvier, organisé par l’équipe du cinéma et l’association « Les amis des Variétés ». « Cette soirée sera festive et a pour but que tout le monde sache que le cinéma est sauvé et que chacun peut reprendre le chemin des salles », confie Luc Joulé.

, Dans les coulisses de la réouverture du cinéma Les Variétés… et du César, Made in Marseille
Des travaux vont être faits aux Variétés, à la fois dans les salles que dans les espaces « communs » (halls, caisse, bar, galerie) © AP

Quel avenir pour le cinéma Le César ?

Jean Mizrahi est actuellement en négociation pour reprendre également le cinéma Le César, situé sur la place Castellane (6e arrondissement), qui était exploité par la même société que Les Variétés. Contrairement aux Variétés, le César a lui fermé ses portes en novembre dernier.

Jean Mizrahi a assuré à La Provence avoir « trouvé un accord avec [le propriétaire], qui est en train d’être finalisé par les avocats. Mais il va y avoir des travaux de mise en sécurité à faire en janvier, pour pouvoir être conforme. Il est difficile de dire quand [Le César] pourra rouvrir avant d’avoir les devis, mais ce sera le plus tôt possible bien sûr ».

, Dans les coulisses de la réouverture du cinéma Les Variétés… et du César, Made in Marseille
Le cinéma Le César, fermé depuis novembre, situé sur la place Castellane (6e).

Pour aller plus loin, découvrez notre sélection de cinémas indépendants et Art et Essai à Marseille ↓↓↓

La Canebière, artère emblématique en mutation

Le renouveau du cinéma Les Variétés s’inscrit dans l’évolution mise en marche depuis quelque temps pour revitaliser le centre-ville et notamment la Canebière. L’artère emblématique de Marseille va elle aussi connaître des changements dans les semaines et mois à venir qui vont dynamiser l’ensemble du quartier.

La mairie de secteur, situé en face du square Léon Blum, va par exemple être transformée en un complexe cinématographique de sept salles pour un peu plus de 850 fauteuils. Un cinéma qui, s’il se trouve près de celui des Variétés, ne lui portera pas préjudice puisque la programmation sera différente et, surtout, la Canebière souffre d’un manque de salles depuis la fermeture de l’UGC Capitole et ses 10 salles il y a quasiment 10 ans.

Parmi les autres projets phares de la Canebière, l’événement mensuel « Les dimanches de la Canebière » où, le dernier dimanche de chaque mois à compter du dimanche 29 janvier prochain, des animations culturelles et artistiques seront organisées à destination des Marseillais. Ce même dimanche, le quartier des arts baptisé « Le Premier » et qui a pour but la réhabilitation des rues jouxtant les théâtres du Gymnase et des Bernardines, sera également inauguré.


Pour aller plus loin sur le renouveau de la Canebière

Par Agathe Perrier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page