La Friche de l’Escalette rouvre ses portes tout l’été pour une nouvelle exposition d’art contemporain à ciel ouvert. Il est nécessaire de réserver pour profiter de ce site exceptionnel.

À l’entrée du quartier des Goudes, perchée juste au-dessus de la calanque de l’Escalette, la Friche de l’Escalette est une ancienne usine à plomb du XIXe siècle. Active jusqu’en 1925, l’usine a été délaissée petit à petit pour laisser place à un champ de ruines. À l’abandon jusqu’à son rachat en 2011 par le galeriste Éric Touchaleaume, la nature a repris ses droits sur les trois hectares de terrain.

L’architecture des différents édifices témoigne de l’activité industrielle intense établie à Marseille au fil des siècles. Aujourd’hui les colonnes, tunnels, cheminées et arcades en pierre et brique, dépourvues de leurs structures métalliques, forment une belle harmonie avec la nature provençale et donnent un charme particulier à cette friche atypique. Le chant des cigales et la vue sur la mer lui confèrent une ambiance bucolique et plongent tous ses visiteurs dans une bulle de sérénité.

Escalette, Une nouvelle exposition tout l’été dans la surprenante Friche de l’Escalette, Made in Marseille

Une exposition d’art contemporain vue sur mer

C’est dans ce cadre somptueux que la septième exposition annuelle d’arts modernes et contemporains s’installe. Déjà occupée par plusieurs œuvres d’architecture légère de Jean Prouvé, mais aussi des sculptures modernes et contemporaines de nombreux artistes, la Friche de l’Escalette accueille cette année de nouvelles œuvres créées par cinq artistes partageant la même vision poétique de la création contemporaine.

Escalette, Une nouvelle exposition tout l’été dans la surprenante Friche de l’Escalette, Made in Marseille

À l’occasion d’une visite guidée gratuite d’une heure et demie, les visiteurs auront la chance d’apprendre le fonctionnement de l’usine à l’ère industrielle tout en découvrant la nouvelle collection de réalisations que le lieu abrite. À découvrir parmi les nouvelles œuvres : les « Formes molles » en terre cuite du duo de sculpteurs Baptiste et Jaïna, les singulières cabanes perchées de Marjolaine Dégremont, les impressionnantes tours des vents de Guy Baref et la mystérieuse « bête endormie » de Lilian Daubisse.

La Friche de l’Escalette sera ouverte tous les jours du 1er juillet au 31 août puis pendant les week-ends de septembre et octobre. Quatre visites guidées sont proposées chaque jour.

Reportage photos

Pour en savoir plus, c’est par ici.

 

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !