La Région Sud a voté ce matin une subvention de 3 millions d’euros à destination du Grand Port maritime de Marseille pour l’installation de panneaux solaires sur ses toitures.

L’Assemblée plénière de la Région, réunie ce matin, a voté une subvention de 3 millions d’euros à destination du Grand Port maritime de Marseille pour l’installation de panneaux solaires. Cette subvention va permettre d’équiper sur six bâtiments du bassin Est du GPMM de centrales photovoltaïques, d’une puissance de 9 mégawatts, permettant de branchement électrique des navires à quai.

Cette aide s’inscrit dans le cadre du plan « Escale Zéro fumée », mis en œuvre par la Région, visant à réduire les pollutions générées par les moteurs des navires. « L’installation de ces centrales photovoltaïques marque une étape importante du programme de connexion électrique de navires à quai et conserve l’ambition de relever le défi d’une meilleure qualité de l’air pour les habitants de villes portuaires du territoire », a déclaré Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

L’enjeu est de soutenir l’autoconsommation conjuguée à une gestion intelligente de l’énergie et une maîtrise de la demande énergétique. L’opération photovoltaïque a l’avantage de réduire drastiquement cette ponction sur le réseau, en produisant de l’électricité pour alimenter le réseau électrique portuaire et l’acheminer jusqu’aux points d’alimentation électrique des navires à quai. Cette autoconsommation portuaire doit aussi permettre l’application d’un prix de l’électricité aux armateurs contribuant ainsi à rentabiliser leurs propres investissements en la matière.

La création de cette centrale solaire a également été inscrite dans la feuille de route de la candidature de la Ville de Marseille, au label européen « 100 villes neutres en carbone en 2030 », qu’elle vient de décrocher.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !