À l’issue des résultats du premier tour de l’élection présidentielle 2022, qui qualifie Emmanuel Macron (27,60 %) et Marine Le Pen (23,41 %), les réactions ont été nombreuses hier soir.

Sans surprise, le second tour de l’élection qui se tiendra le dimanche 24 avril prochain, sera un remake de l’élection de 2017, avec un face à face entre Emmanuel Macron (La République en Marche) et Marine Le Pen (Rassemblement national).

Retrouvez les résultats du premier tour de l’élection présidentielle ici

Les réactions des élus locaux à Marseille

« Dans deux semaines, sans hésitation, je ferai barrage à l’extrême droite en votant Emmanuel Macron » réagit le maire de Marseille, Benoît Payan. Il invite les « Marseillaises et les Marseillais à s’élever collectivement contre les idées de haine et de rejet de l’autre qui ne peuvent présider à la destinée de notre pays ».

« Emmanuel Macron est la seule réponse crédible aux enjeux qui attendent notre territoire. Je voudrais aussi rappeler qu’Emmanuel Macron a démontré son efficacité non seulement pour tenir la barre au travers des crises mais aussi pour soutenir le développement de notre territoire avec le plan Marseille en Grand qui arrive désormais dans sa phase concrète » déclare Martine Vassal, présidente de la Métropole et du Département, qui avait rallié le président sortant il y a quelques semaines.

Une vision partagée par Samia Ghali, maire adjointe de Marseille et ex-socialiste : « J’invite toutes celles et tous ceux qui croient au Marseille de demain que nous dessinons à voter pour Emmanuel Macron (…) Ce choix doit être guidé par leur histoire, leur valeur et ce qui a toujours constitué la force de notre ville ».

Pour Renaud Muselier, président de la Région Sud et soutien d’Emmanuel Macron, qui salue les positions claires de Jean-Luc Mélenchon et Valérie Pécresse, « La campagne commence ce soir ! C’est un choix de civilisation : une extrême-droite dépendante de la Russie, dont le porte-parole Thierry Mariani, qui refuse de condamner le massacre de Marioupol ou un président sortant qui a l’expérience, le savoir-faire et la hauteur de vue ».

Pour les soutiens locaux de Valérie Pécresse, les réactions sont partagées. Valérie Boyer (LR) n’a pas donné de consigne de vote : « Emmanuel Macron devait enjamber la présidentielle en se qualifiant face à Marine Le Pen, aujourd’hui il prend le risque de la voir gagner. Les Français devront désormais choisir entre le populisme mondain d’Emmanuel Macron et le populisme tout court de Marine Le Pen ».

Le son de cloche est un peu différent pour Didier Réault (LR), qui dénonce une « Triste soirée ! Le vote Le Pen, pas possible ! Ce 2ème tour doit être l’occasion pour Emmanuel Macron d’ouvrir le dialogue avec les forces politiques susceptibles de travailler avec lui. Pour l’avenir de la France et du bon fonctionnement de notre démocratie ».

Le sénateur d’extrême droite et ex-frontiste, Stéphane Ravier, soutien d’Éric Zemmour, a appelé à voter Marine Le Pen. « Dimanche 24 avril, je voterai bien sûr contre Emmanuel Macron qui a fait rentrer deux millions d’immigrés en cinq ans, et donc pour Marine Le Pen. Éric Zemmour a rassemblé quatre millions d’électeurs, Marine Le Pen doit leur tendre la main » a-t-il affirmé.

Les réactions des candidats non qualifiés au second tour

Dès 20h hier soir, les candidats ont réagi depuis leur QG de campagne. Anne Hidalgo, Valérie Pécresse, Yannick Jadot et Fabien Roussel ont annoncé leur soutien à Emmanuel Macron pour le second tour.

« Il ne faut pas donner une seule voix à madame Le Pen » a clamé Jean-Luc Mélenchon devant une foule de militants. Une position partagée par Philippe Poutou qui a déclaré : « Notre consigne de vote est claire : pas une voix ne doit aller à l’extrême droite. Pour autant nous ne donnerons pas de consigne de vote en faveur de Macron ».

Nathalie Arthaud votera blanc : « s’il est élu, il fera du Le Pen, si elle est élue, elle fera du Macron, en plus autoritaire encore contre les travailleurs immigrés. Nous avons le choix entre 2 ennemis. Le 24 avril, je voterai blanc. Le combat continue dans les entreprises et les quartiers populaires ».

Sans surprise, Éric Zemmour et Nicolas Dupont-Aignan ont quant à eux appelé à voter pour Marine Le Pen.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !