Entre expositions permanentes et temporaires, il y a toujours au moins une sortie culturelle dans l’un des musées provençaux à ne pas rater. De son côté, Marseille abrite de nombreux établissements, aussi connus qu’insolites, à l’instar du MuCEM ou du musée de la pétanque.

Made in Marseille fait le point pour vous des expositions du moment à ne surtout pas manquer.

Découvrez les musées de Marseille

À Marseille

Mucem

Jeff Koons

Les amateurs d’art contemporain s’apprêtent à vivre un déconfinement en grande pompe. Les Marseillais sont invités à découvrir 19 oeuvres de l’artiste américain Jeff Koons exposées depuis le 19 mai dernier. Issues de la Collection Pinault, elles se mêleront aux quelque 350 pièces de la collection du Mucem où les visiteurs pourront admirer des sculptures, peintures, photographies et autres documents, dans une mise en scène qui interroge notre rapport aux objets du quotidien.

Couleurs détonantes et jeu de plasticité, l’exposition retrace la carrière de l’artiste sur les 35 dernières années, de manière chronologique, et revient sur les thèmes iconographiques, les associations visuelles et les modes d’expression qui lui sont chers. La star mondiale a participé à l’élaboration de cette exposition hors norme, en explorant les réserves du Musée des Civilisations méditerranéennes pour sélectionner les objets et les chefs d’œuvres d’art populaire tissant un lien avec son propre travail.

Mucem, J4, 13002 Marseille, niveau 2. Jusqu’au 18 octobre 2021.

Découvrir en vidéo dans notre article

expositions, Le guide des expositions à voir en ce moment à Marseille et en Provence, Made in Marseille
Vidéo : Découvrez en avant-première l’exposition de Jeff Koons au Mucem

Frac

Elle a allumé le vif du passé est une exposition monographique, dans le cadre du Focus Femmes de la Saison Africa2020, de l’artiste et réalisatrice franco-algérienne Katia Kameli. La pratique de Katia Kameli se fonde sur une démarche de recherche : le fait historique et culturel alimente les formes de son imaginaire plastique et poétique.

Dans le cadre de cette Saison panafricaine dédiée à présenter le point de vue de la société civile africaine du continent et de sa diaspora, il semblait nécessaire, et plus encore à Marseille, de partager l’œuvre d’une artiste qui se consacre à l’écriture visuelle de l’histoire algérienne, en France et en Algérie, depuis déjà deux décennies.

Frac, 20 boulevard de Dunkerque, 13002. Plateaux 1 et 2. Jusqu’au 19 septembre 2021.
reservation@fracpaca.org.

expositions, Le guide des expositions à voir en ce moment à Marseille et en Provence, Made in Marseille
Katia Kameli, image extraite de Le Roman Algérien – Chapitre 3, 2019, Vidéo HD, 45 min.
© Katia Kameli, ADAGP, Paris, 2020.

MaMO

Le MaMo, centre d’art contemporain fondé par Ora Ito, présente Oïkos Logos, une exposition personnelle de l’artiste Zevs, du 23 juin au 19 septembre 2021. Déployé sur le toit de la Cité radieuse, ce solo show réunit un ensemble de trois séries de peintures “Jet Painting”, “Septic Paintings” et “Evolution Series”, et de trois sculptures “Le meilleur pour la fin”, “Labitation” et “Manpower”.

280 Boulevard Michelet, 13008 Marseille.
Du mercredi au dimanche, de 11h à 18h. Accès gratuit. Jusqu’au 19 septembre 2021.
Plus d’infos ici.

expositions, Le guide des expositions à voir en ce moment à Marseille et en Provence, Made in Marseille

Kool Koor au Château de Forbin

L’artiste américain Kool Koor est en résidence créative au Château de Forbin, lieu d’art contemporain dédié au graffiti et au Post-graffiti des années 80, dans le quartier de Saint-Marcel (11e). Ce pionnier de l’art urbain, de son vrai nom Charles William Hargrove Jr., a créé aux côtés de Jean-Michel Basquiat, Keith Haring et est considéré comme l’un des artistes les plus influents de la première scène urbaine new-yorkaise, au même titre que les artistes Rammellzee, A-One, Dondi White ou encore Futura.

« Créer une œuvre d’art est un long travail de patience, j’y mets mon âme et je ne sais jamais ce que cela va être avant de l’avoir terminé. Pour moi, toutes ces œuvres sont comme des rêves. On peut trouver ce que l’on veut dedans, on peut voyager, plonger… et créer nos propres histoires dans les images », nous confie Kool Koor.

30 Traverse Cavaillon, 13011 Marseille.
Du lundi au samedi, de 10h à 15h.
Plein tarif : de 10 euros; tarif réduit : 5 euros pour les 12-25 ans et les étudiants; gratuit pour les jeunes de moins de 12 ans, demandeurs d’emploi, carte de presse.

À retrouver en vidéo ici

expositions, Le guide des expositions à voir en ce moment à Marseille et en Provence, Made in Marseille
Vidéo – Au château de Forbin, l’artiste Kool Koor offre un aperçu d’une série d’œuvres inédites

Musée Regards de Provence

Le musée Regards de Provence met à l’honneur l’art contemporain avec l’exposition « De la collection à l’atelier », dont les œuvres sont sélectionnées dans le fonds de la collection Regards de Provence et enrichies par des créations récentes des 46 artistes réunis.

Cette exposition revendique son soutien à l’art contemporain et aux artistes du Sud de la collection Regards de Provence, dont les œuvres pour certaines ont été acquises il y a près de 20 ans. Elle met en scène des regards croisés artistiques, mêlant peintures, dessins, photographies, sculptures, poésies et vidéos. La collection se dirige vers l’atelier et par ce duo d’œuvres ouvre le champ de la réflexion sur le parcours de ces artistes dans le temps.

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
Billet exposition temporaire : plein tarif : 6,50 €. Tarifs réduits: 5,50 € – 4,70 € – 2,00 €.
Inscription sur réservation au info@museeregardsdeprovence.com ou au 04 96 17 40 40.

expositions, Le guide des expositions à voir en ce moment à Marseille et en Provence, Made in Marseille
Vincent Bioules Le Mazet d’après Maman

En Provence

Carrières de Lumières

Paul Cézanne

Les Carrières de Lumières accueillent jusqu’au 2 janvier 2022 les plus grandes œuvres de l’artiste Paul Cézanne. Sur ses immenses murs de pierre, l’exposition invitera à la redécouverte de l’univers du maître de la Provence avec des peintures comme La Nature morte aux pommes, Les joueurs de cartes ou encore Les grandes baigneuses, dans une expérience numérique et immersive.

Durant 35 minutes, le visiteur évoluera dans la nature provençale, entre forêts et jardins, puis Bibémus, l’Estaque et, bien sûr, la Sainte-Victoire.

Voyage dans l’abstrait avec Vassily Kandinsky

Après Cézanne, place au fondateur de l’art abstrait, Vassily Kandinsky pour un spectacle d’une dizaine de minutes. La 1ère partie présentera les débuts de l’artiste, avec ses explorations de l’art figuratif aux accents impressionnistes, avec des touches de fauvisme et de pointillisme. La 2e partie, explorera, quant à elle, la période la plus expérimentale et moderne de l’artiste.

Gratuit pour les moins de 7 ans
Billetterie en ligne.
Aux Carrières de Lumières, route de Maillane, 13520 Les Baux-de-Provence
Tous les jours.

 

Pharaon, Osiris et la Momie au Musée Granet

Le musée Granet possède l’une des plus grandes collection d’art égyptien ancien. Vingt-cinq ans exactement après la première exposition qui lui avait été consacré, deux ans avant le bicentenaire de la découverte des hiéroglyphes par Jean-François Champollion, la collection égyptienne du musée Granet est intégralement présentée jusqu’au 28 février 2021 dans le cadre de l’exposition « Pharaon, Osiris et la momie », soit plus de 200 pièces de très grande qualité complétées par des œuvres prêtées par le musée du Louvre.

On peut voir dans cette exposition tout à fait exceptionnelle, et pendant plus de 5 mois, des pièces majeures comme des bas reliefs de la grande pyramide de Khéops, plusieurs stèles de premier ordre, un sarcophage et sa momie, l’extraordinaire momie de varan du Nil et, entre autre pièce monumentale, le colosse royal de la lignée des pharaons Ramsès.

Cette exposition est complétée par de nombreux dispositifs numériques accessibles à tous les publics sur les grandes thématiques égyptiennes.

Exposition prolongée jusqu’au 26 septembre.
Du mardi au dimanche, de 10h à 18h
Fermeture hebdomadaire le lundi.

À retrouver en vidéo dans notre article

expositions, Le guide des expositions à voir en ce moment à Marseille et en Provence, Made in Marseille
« Pharaon, Osiris et la Momie », voyage au coeur de l’Égypte ancienne au musée Granet

Le Museon Arlaten et le Musée départemental Arles antique

À Arles, le Museon Arlaten et le Musée départemental Arles antique, qui célèbrent le patrimoine provençal, seront à redécouvrir en accès libre.

Le premier espace, créé à l’initiative du poète Frédéric Mistral, dévoile du mobilier, des outils, peintures et costumes collectés auprès de la population depuis l’ouverture du Museon Arlaten en 1899. Bâti sur un site classé au titre des Monuments historiques, au-dessus d’un forum romain classé à l’Unesco, le Museon Arlaten était fermé aux visiteurs depuis 11 ans pour des travaux de rénovation.

De son côté, construit près des vestiges du cirque romain d’Arles au bord du Rhône, le Musée départemental Arles antique offre à ses visiteurs un saut à travers les âges. Depuis son ouverture en 1995, il est fidèle à sa vocation de préserver, promouvoir et diffuser les vestiges archéologiques du territoire arlésien mis au jour au gré des fouilles, des objets témoins de plus 2 000 ans d’histoire : du très renommé buste présumé de Jules César à l’exceptionnel chaland Arles-Rhône 3, en passant par les enduits rarissimes d’une villa romaine richement décorée.

Réservation des visites recommandée. Découvrir les musées via ce lien.
Museon Arlaten, réservation : 04 13 31 51 90 ou sur reservation.museon@departement13.fr
www.museonarlaten.fr
Musée départemental Arles antique, réservation : 04 13 31 51 03 ou sur info.mdaa@departement13.fr
www.arles-antique.cg13.fr

expositions, Le guide des expositions à voir en ce moment à Marseille et en Provence, Made in Marseille

La Tour Luma du Parc des Ateliers à Arles

Il aura fallu sept ans. Sept années d’un chantier colossal pour que le parc des Ateliers soit prêt à accueillir son public, pour un projet qui date de 2008. La Tour Luma en est l’emblème architectural le plus notable dans le paysage arlésien, avec ses dimensions imposantes. D’une superficie de 15 000 m2 et dotée de 11 000 panneaux métalliques, l’édifice capte « le reflet et la lumière », chers à l’architecte Frank Gehry.

Retrouvez notre reportage et les infos pratiques

expositions, Le guide des expositions à voir en ce moment à Marseille et en Provence, Made in Marseille
Reportage : La Tour de la fondation Luma ouvre ses portes au public à Arles

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !