Avec l’ouverture très attendue de la fondation Luma et son design remarquable imaginé par l’architecte star Frank Gehry, Arles se dote d’un lieu culturel expérimental à la vocation internationale. Le sommet de la tour qui surplombe le parc offre, quant à lui, une vue imprenable sur le centre historique. Reportage.

Il aura fallu sept ans. Sept années d’un chantier colossal pour que le parc des Ateliers soit prêt à accueillir son public, pour un projet qui date de 2008. La Tour Luma en est l’emblème architectural le plus notable dans le paysage arlésien, avec ses dimensions imposantes. D’une superficie de 15 000 m2 et dotée de 11 000 panneaux métalliques, l’édifice capte « le reflet et la lumière », chers à l’architecte Frank Gehry.

Celui que l’on connait pour ses prestigieuses signatures, comme le musée Guggenheim à Bilbao ou la Fondation Louis Vuitton à Paris, est venu présenter à la presse son oeuvre, ce vendredi 25 juin, aux côtés de la mécène du projet, Maja Hoffman. « Je n’avais pas d’idées préconçues de l’agencement du lieu, mais une intention, un désir, introduit-elle. Dans la Tour, l’architecture et les oeuvres d’art sont intégrées. L’art fait partie de la structure de l’édifice : construction et production artistique trouvent un territoire commun et se synchronisent pour créer un environnement unique ».

Dans le bâtiment, un parcours permet de découvrir différentes oeuvres réparties dans des salles d’exposition. 12 expositions sont à découvrir, présentant le travail de 47 artistes. La tour Luma abrite aussi des espaces de présentation et d’archives, une bibliothèque, des bureaux, des salles de séminaires et un café-restaurant.

Et pour offrir aux visiteurs un dépaysement total, l’architecte a laissé libre court à son imagination… Escaliers en colimaçon, toboggans géants, skatepark en rooftop, l’espace culturel foisonne de surprises.

Un lieu de vie et de culture sur d’anciennes friches ferroviaires

Implantée au coeur du parc des Ateliers imaginé par l’architecte paysagiste Bas Smets, la tour Luma n’est pas le seul espace culturel du projet. Dans son ensemble, le terrain de 4 hectares rassemble 6 bâtiments industriels historiques appartenant auparavant à la SNCF, dont 5 ont été réhabilités par l’architecte allemande, installée à New York, Annabelle Selldorf.

Les Forges, La Cour des Forges, La Mécanique Générale, La Formation et Le Médico-Social sont aujourd’hui destinés à différents usages, comme des espaces d’expositions et de présentations ou des résidences d’artistes.


Chiffres clés du projet LUMA

  • 2004 : création de la Fondation LUMA à Zurich, Suisse
  • 2013 : lancement du projet LUMA Arles au Parc des Ateliers, un site de 11 hectares.
  • 2014-2021 : travaux de rénovation des bâtiments industriels par Selldorf Architects
  • 2014-2021 : construction de La Tour par Frank Gehry
  • 2017-2021 : création du parc paysager par Bas Smets

Infos pratiques

Horaires

Tous les jours de 10h à 19h30

LUMA Arles
Parc des Ateliers,
35 avenue Victor Hugo
13200 Arles

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !