Après un an d’expérimentation à Marseille, la Ville a décidé de doubler l’offre de vélos électriques en libre-service, portant le total à 2 000.

« L’intérêt des Marseillais pour les vélos électriques a été démontré », estime Audrey Gatian, adjointe à la Ville de Marseille, déléguée aux mobilités. L’expérimentation menée avec les 1 000 vélos électriques en libre-service depuis le printemps 2021 semble avoir donné satisfaction.

La mairie a donc décidé de doubler l’offre de ces transports “doux” sur la commune. 2 000 véhicules seront désormais en libre-service à Marseille à partir du 30 janvier 2022. La société Dott vient d’être sélectionnée avec 1 000 vélos, au côté de Lime, déjà présente, « pour renforcer le dispositif dans tout Marseille », précise l’élue. Car le déploiement de ces vélos à assistance électrique concernait le centre et le sud de la ville, initialement testés pour désengorger les voies d’accès aux Calanques.

Vers la suppression de places de stationnement pour des stations de vélos et trottinettes

La municipalité a sélectionné les deux opérateurs dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt. Ils bénéficieront d’une convention d’occupation de l’espace public de deux ans. Pour l’instant, ces nouveaux vélos devront stationner sur « les stations mutualisées avec les trottinettes électriques », explique Audrey Gatian. « Mais nous allons peu à peu libérer des places de stationnement en ville pour créer de véritables stations pour les véhicules en libre-service », précise-t-elle.

En effet, la loi d’orientation des mobilités (LOM) prévoit la suppression du stationnement motorisé sur les 5 mètres en amont des passages pour piétons. « Nous travaillons avec la Métropole Aix-Marseille-Provence pour aménager les espaces qui seront libérés. Nous y créerons de véritables stations pour les mobilités douces, avec du mobilier urbain pour les délimiter ».

À partir de la fin du mois de janvier, Marseille disposera donc d’une offre de 6 500 véhicules électriques en libre-service (dont 4 500 trottinettes). Sans oublier les 1000 vélos “mécaniques” proposés par la Métropole avec le service Levélo. Ce dernier va d’ailleurs se développer et passer à l’électrique en proposant 2000 vélos à assistance d’ici 2023.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !