Reportage – Le Dock des Suds ne déménagera pas… Mais la Fiesta si !

Le Dock des Suds - DR

L’avenir de l’un des lieux les plus mythiques de la nuit marseillaise pourrait bien s’accélérer dans les prochains jours et trouver une issue malgré tout, positive. En effet, le Dock des Suds, un temps menacé d’être transformé en piscine puis d’être relocalisé loin de la Joliette, resterait finalement sur place, quitte à se passer dès 2018, de ses deux événements emblématiques : la Fiesta des Suds et Babel Med Music. 

Installé face à la tour CMA CGM depuis 1997 (la tour elle, n’était pas encore là à l’époque), le Dock des Suds accueille plus d’une cinquantaine de soirées chaque année, des séminaires d’entreprises, des événements associatifs, etc. Son bail prend fin en décembre 2017, il devenait donc urgent de définir son avenir.

Pourquoi définir son avenir ? Parce que le lieu est « menacé » depuis plusieurs années par le projet du Parc Habité d’Arenc d’Euroméditerranée. Un ensemble résidentiel très important en projet depuis le début des années 2000 et qui se concrétise enfin, poussant vers la sortie la salle de concerts réputée pour ses festivals qui durent une bonne partie de la nuit, et qui crée donc de fait, une incompatibilité avec la tranquillité des nouveaux habitants.

De son côté, la piscine d’Euroméditerranée sera finalement située un peu loin dans le quartier, comme on vous le dévoilait en exclusivité ici

Quel fonctionnement pour le Dock des Suds ?

Le Dock misait jusqu’à présent sur trois sources de revenus complémentaires engrangés tout au long de l’année :

  • La Fiesta des Suds représente moins de la moitié des retombées totales. Elle est subventionnée à 40% par le Conseil départemental des Bouches du Rhône, depuis son lancement. Ce sera donc le principal manque à gagner pour le Dock.
  • Babel Med Music, subventionné également à 40% mais par le Conseil régional PACA.
  • Et une centaine d’événements autour de la culture et des séminaires d’entreprises qui font vivre le Dock au quotidien.

sabine-bernasconiUne situation qui devrait changer, si comme nous le confirme Sabine Bernasconi, vice présidente du Conseil départemental 13, en charge de la Culture, « il faut déplacer la Fiesta des Suds et Babel Med, qui ne sont pas compatibles avec le nouveau quartier de logements qui est en train de pousser tout autour« .

Le Dock pourrait donc plutôt miser sur des séminaires d’entreprises pour être plus « compatible » avec un quartier résidentiel ? Et continuer des soirées toute l’année, qui ramènent moins de monde que les gros festivals et donc restent tolérables pour les voisins ? « Le lieu se prête en tout cas au développement d’événements autour de l’entreprise. Au quotidien, c’est un lieu qui vit énormément ! » nous explique, enthousiaste, l’élue à la culture.

Avant de poursuivre « Personnellement, je pense que maintenir le Dock des Suds à sa place est la meilleure solution. Le lieu a mis des années à s’ancrer sur son territoire, il fait partie de l’identité du quartier et de la vision que nous voulons pour Euroméditerranée et Marseille. D’ailleurs, avec le département et les autres collectivités, on suit ce dossier de prêt depuis des mois. »

Le Dock des Suds en configuration « entreprises »

Le Dock des Suds en configuration concerts et spectacles

Côté chiffres, il faut savoir que le Dock des Suds emploie l’équivalent de « 30 personnes à temps plein et accueille chaque année plus de 200 000 visiteurs années. Outre les 30 emplois directs générés, les milliers de visiteurs apportent une plus value indirecte pour les restaurants, boutiques et hôtels de la ville. Nous payons également 150 000 euros de loyer à Euroméditerranée par an », nous précisait il y a quelques mois le directeur du Dock des Suds, Jean Hubert.

Dans La Provence de ce jour, le directeur artistique de l’association Latinissimo qui gère le Dock des Suds, Bernard Hubert, s’est montré confiant sur l’avenir de sa salle « On va écrire un projet avant l’été autour du Dock. On va le rénover pour garder du patrimoine dans un site tout neuf. On va réfléchir à ce que l’on peut en faire, en fonction des spécificités du quartier, des habitants, des chantiers. Ce sera un lieu de vie. Les collectivités seraient prêtes à nous soutenir. »

Reste à savoir combien les collectivités mettront sur la table pour faire perdurer ce lieu ? « Aujourd’hui, on verse une subvention de 460 00 euros par an » nous explique Sabine Bernasconi, « et on compte bien continuer. Personnellement, je suis très attachée à ce lieu, j’aime le Dock des Suds, même si j’en comprends les limites ! »

En ce qui concerne une éventuellement rénovation, l’élue ne s’avance pas « Si projet de rénovation il y a, mais pour l’instant on ne nous a présenté aucun projet, il y aura une réflexion collective avec l’ensemble des collectivités« .

Quant à l’avenir de la Fiesta des Suds… Sabine Bernasconi la verrait bien « pourquoi pas du côté du J1 ou du J4, mais c’est plutôt aux organisateurs de trouver un nouveau lieu, ce sont eux les experts. La Fiesta des Suds est un événement emblématique de Marseille dont le rayonnement dépasse même les frontières de la ville. » Un événement culturel régional qui fait rayonner le territoire, et qui, qu’on se le dise, n’est pas prêt de s’arrêter.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE