Le Tunnel du Rove de nouveau ouvert 50 ans après sa fermeture ?

Ségolène Royal, ministre (PS) de l’Environnement, a annoncé mardi 21 février dernier devant l’Assemblée nationale divers engagements afin d’étudier la réouverture du tunnel du Rove qui relie l’Étang de Berre à la Méditerranée. Hors service depuis 1963, il permettrait un meilleur développement de la faune et de la flore dans l’étang.

Interrogée par Jean-Pierre Maggi, député (PRG) des Bouches-du-Rhône, lors de la séance de l’Assemblée nationale mardi 21 février dernier, à propos du projet de réouverture du tunnel du Rove, Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, s’est engagée à lancer différentes études sur ce sujet et à venir sur place pour annoncer les décisions définitives.

segolene-royal-ouverture-tunnel-rove« J’ai demandé au préfet de réunir les parties prenantes, en particulier le Grand Port de Marseille, l’Agence de l’eau, les élus du territoire et les entreprises concernées, pour arrêter enfin définitivement un prix précis des travaux qui sont à faire. Deuxièmement, je diligenterai dès la semaine prochaine une inspection générale pour que nous puissions y voir très clair sur cette évaluation », a répondu Ségolène Royal.

La nécessité d’apporter de l’eau salée à l’Étang de Berre

Construit à partir des années 1911 pour relier Marseille au Rhône grâce à un canal passant par l’intérieur des terres, le tunnel du Rove a nécessité de creuser le chaînon montagneux de l’Estaque. Long de plus de sept kilomètres, la première traversée a eu lieu en 1926 et d’autres ont suivi jusqu’au 16 juin 1963, date depuis laquelle le tunnel est hors service à la suite d’un effondrement de la voûte empêchant alors la circulation à l’intérieur.

tunnel-canal-rove-estaque
Le canal connecte l’Etang de Berre à Marseille via un tunnel qui part de Marignane et ressort dans le port de l’Estaque
L'entrée du tunnel du Rove au nord, sur la commune de Marignane
L’entrée du tunnel du Rove au nord, sur la commune de Marignane
tunnel-rove-port-estaque
Vue du ciel, le tunnel du Rove débouche sur le port de l’Estaque

Depuis 15 ans, sa réouverture revient souvent sur la table, notamment par les défenseurs de l’Étang de Berre, aujourd’hui privé d’accès à une source d’eau salée. Or, la centrale EDF de Saint-Chamas y déverse, depuis son installation dans les années 1960, de l’eau douce et des limons qui perturbent l’écosystème de l’étang. Faire revenir de l’eau salée dans la lagune lui permettrait de retrouver des conditions favorables au développement de sa faune et de sa flore originelle, voire même le retour de poissons, coquillages et plantes aquatiques.

Eboulem
Eboulement dans le tunnel © Revjoy
Eboulement dans le tunnel © Revjoy
Mur de contention de l’éboulement dans le tunnel © Revjoy

« L’aboutissement de ce dossier serait plus qu’un hommage aux milliers d’ouvriers qui ont travaillé sur ce chantier titanesque il y a un siècle, plusieurs d’entre eux y laissant la vie. Cela marquerait le début d’une renaissance de cette gigantesque mer intérieure qui fait notre fierté collective et les prémisses d’une réappropriation de ce vaste espace par l’homme et la nature, après des décennies de pollutions et de désalinisation », met en avant Jean-Pierre Maggi.

tunnel-rove-etang-berre-mediterranee
Auparavant, des bateaux empruntaient le tunnel du Rove © Mairie du Rove

Un projet acté en 2013 mais toujours en suspend

En 2013 pourtant, l’État et les collectivités avaient acté un financement de travaux pour conduire à la réouverture du tunnel du Rove. Chiffrés à huit millions d’euros, ces derniers sont à l’arrêt, « le maître d’ouvrage désigné par l’État faisant connaître une étude de faisabilité triplant la note », d’après Jean-Pierre Maggi.

Ne reste plus maintenant qu’à attendre les nouvelles études annoncées par Ségolène Royal. Le tunnel ne retrouvera toutefois pas son envergure d’antan puisque la réouverture prévoit seulement le passage d’eau et non plus de bateaux comme c’était autrefois le cas.


Pour aller plus loin au sujet de l’Étang de Berre

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE