ArchiMéditerranéenne, l’exposition phare de Corinne Vezzoni à la Villa Méditerranée

ArchiMéditerranéenne, l’exposition phare de Corinne Vezzoni à la Villa Méditerranée

À partir de ce 24 février et jusqu’au 23 avril 2017, l’architecte marseillaise Corinne Vezzoni, élue « Femme architecte de l’année » en 2016, présente une sélection de huit de ses réalisations récentes à la Villa Méditerranée. L’occasion de découvrir son travail, fortement inspiré par le territoire méditerranéen.

L’exposition, qui devait se finir le 26 mars, a finalement été prolongée d’un mois pour se finir le 23 avril.

Avec cette exposition baptisée ArchiMéditerranéenne, l’agence de Corinne Vezzoni invite le public à s’immerger dans la réalisation des projets de l’architecte éponyme, afin de comprendre le parcours mental qui l’a mené à ces conceptions. Parmi elles, des réalisations emblématiques comme le Centre de conservation et de ressources du MuCEM ou le bâtiment jaune situé à l’entrée de la faculté de médecine de la Timone, mais aussi des plus « confidentielles » comme le futur lycée de Saint-Mitre (13e) ou le CFA de Mallemort.

exposition-archimediterraneenne-vezzoni

Au total, ce sont huit projets récents que l’architecte présente, qu’ils soient complètement terminés et livrés ou en cours de réalisation ou même simplement en projet. Chacun d’entre eux est mis en avant par de grands panneaux exposants des photos du site livré ou projeté, mais aussi par des maquettes en bois, des photos des terrains dans leur état initial et des explications.

À lire aussi : le portrait de Corinne Vezzoni

Deux grands types d’architecture à découvrir

Les huit projets sont répartis dans deux grandes catégories bien distinctes :

  • Ceux qui ont été conçus de sorte à se fondre dans les sites, généralement fragilisés par les éléments naturels ou l’intervention de l’homme : l’École Nationale Supérieure publique d’ingénieurs, Supméca, le lycée de Saint-Mitre et le campus numérique aixois à vocation mondiale baptisé « The Camp». « Ici, nous nous adaptons à la morphologie du site pour le mettre en scène au lieu de nous mettre en scène nous-mêmes », explique Corinne Vezzoni.
  • Ceux qui, au contraire, sont inscrits dans des sites forts et qui doivent alors l’être aussi : le bâtiment jaune à l’entrée du campus de la Timone, le Centre de conservation et de ressources du MuCEM, le terminus et pôle d’échanges du métro La Fourragère, le CFA Mallemort et le quartier Chalucet à Toulon.

Pour en savoir plus sur les projets de Corinne Vezzoni

En plus de ces projets, ArchiMéditerranéenne propose aussi huit petites maquettes en 3D d’œuvres phares réalisées par l’agence Corinne Vezzoni depuis sa création à Marseille en 2000 et se trouvant dans d’autres villes de France comme Paris, Bordeaux ou Compiègne. L’exposition a d’ailleurs déjà été présentée dans la capitale à la fin de l’année 2016 et, de par son caractère itinérant, devrait également s’installer dans d’autres villes françaises qui ont sollicité sa venue courant 2017.

Le reportage photo


Informations pratiques

Archiméditerranéenne
Entrée libre
Horaires : du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi et dimanche de 10h à 18h
À la Villa Méditerranée
7 promenade Robert Laffont, 13002 Marseille

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE