La Corniche Kennedy va poursuivre sa rénovation en 2018

La mosaïque du banc de la Corniche menacée, faut-il lancer un appel à projets ?

Deux ans après des travaux de consolidation de la Corniche Kennedy au niveau de la plage du Prophète, c’est une rénovation plus globale entre le Marégraphe et le Palm Beach, que prépare la métropole Aix Marseille Provence.

Ce nouveau projet prévoit de venir renforcer la structure en béton qui soutient la partie piétonne de la Corniche et son célèbre banc, le plus long du monde. La métropole a lancé en décembre un appel d’offres pour sélectionner l’entreprise qui réalisera les travaux. Les premiers coups de pioche auront lieu en octobre 2018 entre le Marégraphe et le Vallon de l’Oriol. La fin des travaux de consolidation est prévue pour 2022.

Un autre projet est en cours, il prévoit l’aménagement de pistes cyclables sur la Corniche, et c’est à découvrir dans notre reportage ici

Le projet de consolidation de la Corniche

Le tronçon concerné s’étendra du marégraphe, point zéro de la mer en France, près du pont de la Fausse Monnaie, jusqu’à l’arrivée de la Corniche sur les plages du Prado au niveau du Palm Beach.

La Corniche Kennedy vue par Vincent Ducheman
Le pont de la Fausse Monnaie sur la Corniche Kennedy vue par Vincent Ducheman

Le chantier que consolidation, qui devrait durer environ 5 ans, doit permettre de redonner un coup de jeune et de renforcer la solidité de la partie de la Corniche, soumise depuis plus de 50 ans à l’érosion de l’eau de mer. En effet, certaines portions jugées dans un état très critique par la collectivité, menaceraient même de « rupture » d’après l’appel d’offres. Un gros danger pour les promeneurs. Sur les portions les plus endommagées, le banc sera remplacé.

La rénovation précédente au dessus de la plage du Prophète

Entre février et avril 2015, les dalles de béton existantes, trop dégradées pour être réparées, ont été remplacées par de nouvelles, plus résistantes aux embruns et au milieu marin particulièrement corrosif. Sur le reste de la zone, de nouvelles armatures d’acier et de béton projeté ont remplacé les dalles abîmées et ont permis de retrouver une épaisseur suffisante.

Cette opération nécessite une dépose du banc et du garde-corps durant les travaux qui seront remis à l’identique à la fin des travaux, qui avait à l’époque couté à MPM : 550 000 € TTC.

La plage du Prophète

Commentaires Facebook

3 COMMENTAIRES

  1. Il est vraiment dommage qu’on ne profite pas de ces travaux pour enfin repenser la circulation sur cette voie : donner plus de place aux piétons, créer une piste cyclable bidirectionnelle coté mer, supprimer le stationnement illégal à cheval sur les trottoirs coté mer, réduire la place et la vitesse des véhicules et imaginer un transport en commun rapide et efficace, à l’image de l’ancien tramway qui existait au milieu du siècle dernier. Ce serait un aménagement touristique de premier ordre qui nous vaudrait l’admiration du monde entier. Avec notre banc le plus long du monde, cela deviendrait une promenade incontournable. Quand donc nos élus en auront-ils conscience ? Profitons de l’ouverture de la L2 qui devrait permettre de réduire le nombre de véhicules passant par là pour lancer les travaux, les études auyant déjà été réalisées par la communauté urbaine. Allez, on y va et on y crois.

  2. Oui une grande passerelle piétonne comme à Saint Sebastian , se serait une formidable promotion du vivre ensemble, j’ai fait l’expérience des manifestation extraordinaires autour du vieux port lors de la célébration de 2103, ( capitale de la culture), rassemblant des centaines de milliers de personnes dans un calme et un partage édifiant, Marseille a des capacités hors normes de montrer sa capacité d’accueil, cette passerelle serait rendre aux déambulateurs aux familles aux enfants aux amoureux le temps de vivre, et de la proximité.
    Se serait aussi le temps de marquer le clivage tant attendu entre un monde construit pour les voitures et un monde pour les humains, pour les machines pour les vivants.

LAISSER UNE RÉPONSE