Où se balader et randonner à Marseille et en Provence ?

Où se balader à Marseille et en Provence quand on aime la randonnée ?

Du côté de Marseille et des alentours, on dénombre des circuits de randonnées aussi divers que variés. Il faut dire que l’on se trouve dans une région entourée de massifs, qui tous ont leurs particularités. Des Calanques au massif du Garlaban en passant par la Sainte Baume, découvrez les meilleurs endroits du coin où faire des randonnées, dont certains vont vous surprendre.

Les Calanques : air pur et ambiance marine

Quand on pense randonnée à Marseille, on associe directement les Calanques. Et pour cause, ces sites naturels sont de vrais bijoux qu’il serait dommage de rater ! De nombreux sentiers de randonnée existent pour vous faire découvrir toutes les calanques de Marseille, Cassis et la Ciotat de fond en comble.

L’avantage est qu’il y a des itinéraires pour tous les niveaux : les amateurs de marche et de nature aimeront se rendre à la Calanque de Sugiton, d’une moyenne d’une heure de marche à l’aller puis au retour, ou encore celle d’En Vau, l’une des plus grandioses du massif marseillais. Les fous de randonnée pourront trouver leur bonheur dans la randonnée qui relie la ville de Cassis à Marseille en passant par les calanques. 11h de marche vous attendent dans un cadre exceptionnel à couper le souffle.


Le massif du Garlaban : sur les traces de Marcel Pagnol

Le majestueux rocher du Garlaban (714 m) domine la ville d’Aubagne et la vallée de l’Huveaune. C’est grâce à Marcel Pagnol, qui l’a mis en scène dans ses œuvres, qu’il est devenu célèbre dans la France entière et par-delà nos frontières. Les randonnées dans ce splendide massif formé par les collines de Marseille, Allauch et Aubagne, avec pour cœur le petit village de la Treille, est un régal pour les yeux.

Certains parcours vous amèneront sur les lieux des souvenirs d’enfance de Marcel Pagnol, toujours intacts encore aujourd’hui. Et pour une découverte encore plus insolite, la compagnie de comédiens « Dans la Cour des Grands » propose des randonnées théâtrales autour de l’univers de l’enfant du pays. Après « La femme du boulanger » et « Manon des sources », c’est l’histoire du film « Le Schpountz » que la troupe interprète cette année le long d’un circuit pédestre inédit de 10 km au sein du domaine départemental de Pichauris.

Deux idées de parcours pour grimper sur le Garlaban

Montez le Garlaban par le versant aubagnais via le chemin de la Font de Mai, depuis la route d’Éoures ou de l’autre côté, par le versant marseillais à la Treille.

Deux parcours plus ou moins longs s’offrent à vous et vous pouvez les faire dans un sens comme dans l’autre. Les itinéraire présentés ci dessous partent d’Aubagne.

Le premier qui mesure 10 km vous fera découvrir plusieurs lieux mythiques du patrimoine provençal. L’itinéraire propose de découvrir : la Font de Mai, la ferme d’Angèle, le Mas de Massacan, le puits de Raimu et les barres du Saint-Esprit.
Vous pouvez également continuer pour atteindre la grotte de Manon (grotte du Plantier) réputée pour avoir accueilli plusieurs scènes du film Manon des Sources de Marcel Pagnol.

Un deuxième itinéraire un peu plus long de 18 km vous emmène découvrir la randonnée de la Font de Mai jusqu’au au puits de Raimu en traversant le pic du Taoumé et le Garlaban.

Partez de la Font de Mai, allez à la Bastide Neuve, découvrez le col du Sauvage, le Jas de Baptiste, la grotte du Grosibou, le pic du Taoumé (667m), la Baume Sourne, le puits du Mûrier, le plan de l’Aigue (ou de l’Aigle), le Garlaban (714m), la grotte de Manon, le Mas de Massacan, pour arriver enfin au puits de Raimu.

massif-garlaban-aubagne-balade
© DR

La Sainte Baume : au cœur de la nature

Véritable joyau de la Provence, la Sainte Baume est unique par la richesse de sa faune, de sa flore et de son histoire. Le massif se présente sous la forme d’une imposante crête formée de roches calcaires s’élevant à plus de 1100 mètres d’altitude. Il présente ses falaises sur plus de 14 km d’est en ouest, de quoi vous offrir de belles et longues balades au calme et dans l’air pur.

Une randonnée incontournable dans le massif de la Sainte Baume est celle qui monte jusqu’à la Grotte de Sainte Marie Madeleine. Après une ascension d’environ 40 minutes sur un chemin tortueux et un escalier bordé par la scène grandeur nature de la mise en Croix de Jésus, vous arriverez sur l’esplanade de la grotte, face à un panorama exceptionnellement beau. Vous pouvez aussi effectuer la randonnée Le Saint-Pilon, facile et d’une durée de 3h30, ou celle du Pic de Bertagne, un peu plus courte mais aussi légèrement plus difficile.

Le Saint-Pilon : départ de l’Hôtellerie de la Sainte Baume, balisage rouge et blanc puis bleu puis jaune / Le Pic de Bertagne : départ de la Maison de Pays, balisage : jaune puis bleu puis rouge puis vert.
Téléchargez le plan pour monter à la grotte Sainte Marie Madeleine en
cliquant ici.

massif-sainte-baume-randonnee


La Sainte Victoire : emblème de la Provence

Avec le Mont Ventoux et la Sainte-Baume, la montagne Sainte-Victoire est l’un des symboles de la Provence et marque le début du Pays d’Aix. Une randonnée sur ces terres est obligatoire si vous êtes de passage à Aix-en-Provence. Suivant les parcours, vous pourrez y découvrir le patrimoine religieux qu’abrite la Sainte-Victoire : son prieuré du 17ème siècle, la Croix de Provence perchée sur la pointe occidentale du massif ou l’Ermitage Saint-Ser, une petite chapelle construite dans le prolongement d’une grotte. Les panoramas à couper le souffle de celle qui a maintes fois été immortalisée par Paul Cézanne vous laisseront des souvenirs indélébiles.

mont-sainte-victoire-promenade-aix


La Côte Bleue : l’autre visage de la rade marseillaise

Pour admirer Marseille d’un point de vue différent, rendez-vous face aux Calanques, le long de la Côte Bleue. Elle aussi dispose de ses propres calanques, comme Niolon ou Méjean, mais qui ne nécessite toutefois pas beaucoup de temps de marche pour y accéder. Des jolis parcours de randonnées se trouvent du côté de la petite commune de Sausset-les-Pins.

Au travers de quatre parcours pédestres de 1h30 à 3h30, vous pourrez partir à la découverte de cette partie du littoral et de l’intérieur de ses terres. La plupart des randonnées permettent même de combiner les deux ! La nature que vous découvrirez est superbement préservée et odorante, c’est pourquoi chacun se doit de la respecter. Munissez-vous de bonnes chaussures de marche, de quoi vous désaltérer et profitez des somptueux panoramas de la rade de Marseille qui s’offriront à vous.

cote-bleue-randonnee-balade-tourisme
La Côte Bleue – Calanque de Méjean

Via cordata : des randonnées insolites et originales

Sur le même principe que les Via Ferratas, ces itinéraires sportifs entre la randonnée pédestre et l’escalade, la Via Cordata se développe de plus en plus à Marseille. Trois parcours différents vous sont proposés dans les calanques de Sormiou, Callelongue et Envau, ainsi que deux autres du côté du Cap Canaille et de la calanque de Figuerolles.

Ce genre de randonnée verticale permet de sortir de la monotonie de la promenade classique en accédant à des passages aériens souvent encore sauvage grâce à des cordages installés et désinstallés au fur et à mesure de la progression. Une activité insolite et originale à pratiquer entre amis et même en famille puisque les enfants peuvent la participer, dès 8 ans pour certains parcours.

via-cordata-randonnee-insolite-calanque
© Active Road

Randonnées urbaines au cœur de Marseille

Même si la nature de Marseille et des alentours est absolument fabuleuse, pourquoi ne pas changer de décors et vous balader dans le centre même de Marseille ? La ville regorge de trésors à l’instar de l’anse de Malmousque, de la plage des Catalans située à seulement cinq minutes du centre-ville, de son mythique quartier du Panier ou encore de ses autres quartiers plus méconnus. Pour des visites guidées 100% locales pleines de découvertes et de secrets révélés, faites appel aux Greeters de Marseille. Les 100 bénévoles de cette association sont à votre disposition et proposent de vous guider dans les coins bien de chez nous pour des balades où se mêlent visite et partage.
Plus d’informations sur les Greeters marseillais dans notre reportage en cliquant ici.

ballade-ville-marseille-greeters-tourisme

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE