L’association Toit à Moi achète des appartements pour loger les personnes sans-abri. Déjà implantée dans 8 villes de France, elle fait un appel aux dons pour pouvoir reproduire son concept à Marseille. La campagne de crowdfunding se termine le 30 juin 2021.

D’après les chiffres de la Préfecture des Bouches-du-Rhône publiés en 2016, le nombre de personnes sans-abri dans les rues de Marseille est estimé à environ 14 000. Pour répondre à cette problématique, l’association Toit à Moi a développé une méthode simple et solidaire.

Elle consiste à acheter des appartements grâce à la participation de “parrains” pour loger les personnes en situation d’extrême précarité et les accompagner vers un nouveau projet de vie. Déjà présente dans 8 villes de France avec une trentaine d’appartements, elle souhaite s’implanter à Marseille.

Un premier appartement à Marseille d’ici 3 semaines

Pour cela, elle lance un appel aux dons dans le but d’acheter un premier appartement dans la cité phocéenne d’ici 3 semaines. Son objectif est de récolter 2 500 € par mois pendant 5 ans afin de rembourser le prêt d’un appartement. Cela correspondrait approximativement à 120 parrains ou marraines faisant un don de 20 € par mois (l’association estime cette participation à 5 € par mois après déduction fiscale).

L’association recherche donc un T2 situé dans le grand centre-ville. Une fois ce dernier acheté, il sera remis à neuf puis mis à disposition d’une personne en situation d’extrême précarité. Elle pourra y résider le temps de se reconstruire avec l’aide d’un travailleur social et de bénévoles. Selon l’association, ce processus devrait prendre deux ans. La personne quittera alors son logement qui deviendra disponible pour une autre personne dans le besoin.

« C’est possible avec une mobilisation forte de collectif de citoyens et d’entreprises »

Avec ce système, l’association a permis d’aider près de 80 personnes depuis 2007. « Je crois que le plus important c’est de changer le regard sur les personnes sans abri ; elles ne souffrent pas seulement de l’absence d’un logement, il faut les aider à résoudre leurs problèmes. Cela prend du temps, mais elles peuvent vraiment redémarrer une nouvelle vie. Et c’est possible avec une mobilisation forte de collectif de citoyens et d’entreprises : c’est ça le projet Toit à Moi », explique Denis Castin, délégué général et co-fondateur de l’association.

À Marseille, cette opération a été accueillie par une vague de soutien portée par des entreprises et structures locales. Comme Marseille Solutions, le Baron Perché et Pain et Partage. Bayram Tayari, fondateur du mouvement “1semaine1cv” a également accepté d’être ambassadeur afin de fédérer son réseau autour de cette campagne.

Les personnes intéressées ont jusqu’au 30 juin 2021 pour participer à la campagne de crowdfunding.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !