Un écrin de verdure de 6 hectares trône au milieu d’une zone urbaine dans le 13e arrondissement de Marseille. Investi par l’association Colinéo en 2011, des espèces de fruits et légumes anciennes y sont cultivées en restanque ainsi que des herbes aromatiques et médicinales. Les visiteurs peuvent venir s’y promener, participer à des activités de sensibilisation ou simplement acheter des denrées.

Il y a une 100 ans, le domaine de Party, situé dans le 13e arrondissement de Marseille, arborait une centaine d’hectares de cultures maraîchères, viticoles et céréalières en restanque avec, en son centre, la bastide de Party. Au fil des ans, ce domaine verdoyant est tombé en friches et de nombreuses constructions ont poussé de part et d’autre des terres jusqu’à ne laisser plus que 6 hectares cultivables.

, Au nord de Marseille, l’association Colinéo protège le patrimoine agricole provençal, Made in Marseille
Photo d’archive de l’ancien domaine de Party dans les années 1940 © Colinéo

Ces 6 hectares, dont 4 appartenaient à la copropriété Batarelle II et deux à la Ville de Marseille, auraient eux aussi succombé à la bétonisation sans l’intervention de l’association Colinéo. Créée en 1973, cette dernière œuvre pour la protection de l’environnement et pour l’éducation en matière de développement durable. « Au début des années 2000, ils prévoyaient d’y construire un ensemble immobilier. Durant 5 ans, nous avons fait des pétitions et des actions pour les convaincre de préserver ces terres encore agricoles et ils ont fini par nous entendre », nous explique Monique Bercet, présidente de l’association Colinéo.

, Au nord de Marseille, l’association Colinéo protège le patrimoine agricole provençal, Made in Marseille
L’association Colinéo comptait en 2020 plus de 110 bénévoles © I.B

Le site est mis à disposition de Colinéo jusqu’en 2110

Après plusieurs années de lutte, le projet immobilier est donc finalement abandonné et, en 2009, l’association remporte le concours d’idées “Envie d’environnement” de la Ville de Marseille pour le lancement du “Conservatoire des Restanques, Verger et jardin méditerranéen”. Il consiste à créer un lieu mettant en valeur le patrimoine agricole provençal. Pour mener à bien ce projet, Colinéo investit officiellement le domaine en 2011 et ce pour les 99 prochaines années, soit jusqu’en 2110.

, Au nord de Marseille, l’association Colinéo protège le patrimoine agricole provençal, Made in Marseille
Vue aérienne du “Conservatoire des Restanques, Verger et jardin méditerranéen” © Colinéo

« En arrivant, nous avons organisé des chantiers avec les bénévoles de l’association pour réparer et aménager les lieux. Aujourd’hui encore, des bénévoles référents s’occupent de l’entretien du site », continue Monique Bercet en nous indiquant l’un de ces référents, en train de travailler dans le domaine sur son tracteur.

Au fil des ans, le projet s’est transformé en véritable lieu pédagogique, où le public peut se promener, se détendre, échanger et acheter des fruits et légumes. Des événements festifs et activités éducatives y sont régulièrement organisés.

, Au nord de Marseille, l’association Colinéo protège le patrimoine agricole provençal, Made in Marseille
Fruits et légumes d’été (tomates, aubergines, poivrons, poireaux, melons…) poussent dans la serre avant d’être plantés dans le potager en mai © I.B

Potager en restanque, verger, jardin de plantes médicinales…

Aujourd’hui, le Conservatoire comprend un potager dans lequel poussent des variétés de légumes anciennes : petits pois, fèves, roquettes, radis, haricots verts, ail rose, betteraves, blettes, oignons, épinards… Un composteur est mis à disposition à côté d’un petit chalet de vente dans lequels les visiteurs peuvent venir récupérer leurs commandes de denrées, du mercredi au vendredi.

Le Conservatoire propose aussi un jardin d’herbes médicinales et aromatiques, un jardin méditerranéen mettant en valeur la flore locale, un verger avec une vingtaine de variétés d’arbres anciennes, une oliveraie, 5 ruches ainsi qu’une ruche pédagogique permettant aux visiteurs de comprendre le bienfait des abeilles sur la nature.

, Au nord de Marseille, l’association Colinéo protège le patrimoine agricole provençal, Made in Marseille
Dans le verger de conservation, une quinzaine de variétés de figuiers poussent ainsi que 4 variétés d’amandiers, des jujubiers, des grenadiers et des cognassiers

, Au nord de Marseille, l’association Colinéo protège le patrimoine agricole provençal, Made in Marseille

La culture se fait en restanque, ou bancaous en provençal, afin de mettre en valeur de savoir-faire des anciens agriculteurs provençaux. Toutes les semences sont bio et poussent sans intrant ou pesticide, dans une démarche d’agriculture respectueuse du sol et du vivant : « On travaille sur sol couvert pour stimuler la vie, garder l’humidité et empêcher les mauvaises herbes de pousser. On fonctionne aussi sur un système de rotation et de diversification des cultures pour que la terre soit toujours accueillante pour les plantes. Pour fertiliser, du fumier de cheval venu de la campagne Pastré est utilisé », nous explique Paul, maraîcher du conservatoire depuis 2 ans.

, Au nord de Marseille, l’association Colinéo protège le patrimoine agricole provençal, Made in Marseille

Éducation à l’environnement et au développement durable

En février 2021, Colinéo a enfin investi ses nouveaux locaux après 4 ans de travaux : un bâtiment bioclimatique de 250 m2 avec une ossature en bois et des matériaux biosourcés. Sa chaudière à pellets et ses méthodes de réduction des déchets lui ont valu la labélisation OR Bâtiment Durable Méditerranéen (BDM).

, Au nord de Marseille, l’association Colinéo protège le patrimoine agricole provençal, Made in Marseille
Les nouveaux locaux de Colinéo ont été livrés en début d’année

Grâce à ces nombreuses installations, Colinéo est en mesure de proposer des activités diverses à toute sorte de public : éco-ateliers sur l’agroécologie, chantiers nature pour s’investir dans la vie du lieu, balades commentées “nature et patrimoine”, animations scolaires, stages pour éveiller les plus petits à la préservation de l’environnement, conférences, débats, sorties thématiques…

L’équipe du Conservatoire dispense aussi des formations en agroécologie à d’autres organismes comme les Jardins de l’Écureuil, le Talus, les Amis du Jardin Levat et le jardin collectif Longchamp. Enfin, le lieu accueille les patients des instituts médico-éducatifs la Parade (13e) et Valbrise (11e) le temps de chantiers nature et autres activités pédagogiques.

, Au nord de Marseille, l’association Colinéo protège le patrimoine agricole provençal, Made in Marseille
Lavande, thym, romarin, sauge, iris, menthe, oseille, verveine, marjolaine… Dans le jardin, plantes médicinales et aromatiques sont cultivées, puis séchées et mises dans des sachets afin d’être vendues aux visiteurs

Un lieu où « on laisse les préoccupations derrière nous »

Deux fois par an, des festivités en lien avec la nature et l’artisanat sont organisées au sein du Conservatoire comme la fête des restanques, de la tomate, de la nature… « Tous les prétextes sont bons pour s’ouvrir au monde. On invite les partenaires à venir tenir des stands chez nous. Il y a des apiculteurs, des foodtrucks, de la bière artisanale et des balades sont organisées afin de visiter l’ensemble du lieu », nous confie Monique Bercet.

À terme, et lorsque la situation sanitaire le permettra, la présidente compte ouvrir davantage le lieu au grand public. En plus des mercredis où des activités sont régulièrement organisées, elle espère pouvoir accueillir des visiteurs le samedi ainsi qu’un autre jour de la semaine, encore indéterminé. « Parce qu’il y a de la sérénité quand on arrive ici. On le voit chez les enfants, les adultes. On laisse les préoccupations derrière nous et on se balade, on médite, on se repose. C’est un espace de liberté que l’on offre aux gens », conclut Monique Bercet.

, Au nord de Marseille, l’association Colinéo protège le patrimoine agricole provençal, Made in Marseille
Des “soucis” poussent à des endroits stratégiques pour attirer les pollinisateurs et autres insectes bénéfiques aux plantations

Colinéo recherche des fonds pour s’agrandir

Vous souhaitez aider Colinéo à poursuivre sa mission de préservation du patrimoine agricole provençal ? L’association a lancé une campagne de financement participatif afin d’installer une serre plus spacieuse, capable de protéger ses plants des intempéries, construire une chambre froide pour conserver ses produits mais également réaliser de nouveaux aménagements pour gagner en terres cultivées. En contrepartie de cette aide, l’association offre aux participants des paniers de légumes, des sachets d’herbes aromatiques ainsi que d’autres denrées produites sur le terrain.

La fondation Caisse d’Épargne et le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône participent au projet à hauteur respective de 5 000 € et 11 000 €. Le Conservatoire espère atteindre les 11 000 € de dons supplémentaires afin de pouvoir effectuer les travaux nécessaires.


Infos pratiques

1 chemin des Grives, 13013 Marseille

Accès : Descendre à l’arrêt de métro Malpassé et prendre le Bus 37 jusqu’à l’arrêt Chemin des Grives

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !