Le Premier ministre précise devant le Sénat les mesures annoncées par Emmanuel Macron, mercredi. Jean Castex privilégie « à ce stade » le maintien des élections régionales et départementales prévues les 13 et 20 juin.

Après son discours ce matin devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre défend cet après-midi les mesures annoncées par Emmanuel Macron, mercredi 31 mars. Concernant les élections départementales et régionales, Jean Castex déclare ne pas être favorable à un nouveau report de ces scrutins. « C’est clairement le scénario de leur maintien que nous privilégions à ce stade ». 

Initialement prévues en mars 2021, ces élections avaient déjà été repoussées par la loi du 22 janvier 2021. Ce texte prévoyait une « clause de revoyure » au mois d’avril, afin de déterminer si la situation sanitaire permettait leur tenue. Le conseil scientifique a remis son rapport à Matignon dimanche, refusant de trancher la question estimant qu’elle « incombe aux seules autorités politiques ».

Ce rapport « ne préconise pas clairement et explicitement un report de ces élections », a précisé Jean Castex. « Seules des conditions sanitaires impérieuses de nature à compromettre l’organisation de la campagne ou du scrutin pourraient justifier un nouveau report », a dit le Premier ministre.

Les élus de différentes formations politiques s’étaient majoritairement opposés au report des élections, alors que 71 % des Français approuveraient leur report pour des raisons sanitaires, indique un sondage Odoxa Backbone Consulting pour Franceinfo et Le Figaro publié jeudi 25 mars.


 

À lire aussi 

, Jean Castex privilégie le maintien des élections régionales et départementales en juin, Made in Marseille
Vers un nouveau report des élections départementales et régionales ?
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !