Dans la rubrique [Ils font bouger nos quartiers], Made in Marseille vous fait découvrir des associations, des entreprises ou encore des particuliers qui ont décidé de changer le destin des quartiers difficiles. Cet article vous emmène à la rencontre d’une association qui embauche des Marseillais sans emploi, voire sans qualification, pour les former aux métiers du bâti ancien et leur permettre ensuite de retrouver un travail. Made in Marseille a interviewé Vincent Nicollet, Directeur Général de l’association Acta Vista.

emploi, [Reportage] Quand le patrimoine marseillais permet de trouver un emploi, Made in Marseille
C’est sur des chantiers prestigieux, comme ici à l’Hôpital Caroline du Frioul, que des personnes sans emploi sont formées aux métiers du bâtiment ancien. (© Acta Vista)

Que fait l’association Acta Vista ?

De par ses différents chantiers de restauration de monuments historiques à Marseille, dans la région Paca et en Corse, Acta Vista permet à des personnes sorties du circuit de l’emploi de le réintégrer. Pendant une période d’un an maximum, l’association les emploie et leur apporte une formation et une qualification professionnelle aux métiers et techniques du bâti ancien. Les personnes bénéficient également d’un accompagnement socioprofessionnel pour engager des démarches concrètes afin de régler leurs freins à l’emploi. Le but final étant que chacune de ces personnes, après son passage chez Acta Vista, trouve un emploi ou une nouvelle formation en lien avec leur projet professionnel.

« Toutes les personnes ne souhaitent pas forcément travailler dans le domaine du bâtiment par la suite, mais avec cette formation, elles prouvent qu’elles sont capables d’engrener des compétences », explique Vincent Nicollet, Directeur Général d’Acta Vista.

Pour les collectivités, l’avantage est double : répondre aux besoins du territoire en permettant à des profils locaux de retrouver le chemin de l’emploi et restaurer leur patrimoine. À Marseille, trois sites prestigieux sont ainsi réhabilités par les équipes d’Acta Vista : le Fort d’Entrecasteaux et le Fort Ganteaume, monuments historiques classés du 17ème siècle et l’hôpital Caroline sur l’île du Frioul, Monument Historique inscrit du 19ème siècle.

emploi, [Reportage] Quand le patrimoine marseillais permet de trouver un emploi, Made in Marseille
Le Fort d’Entrecasteaux fait partie des trois chantiers d’Acta Vista à Marseille. (© Acta Vista)

Quels sont les résultats ?

« Chaque année, environ 350 personnes sont embauchées sur nos différents chantiers. À l’issue de la formation, 92% ressortent qualifiés et, dans les trois mois qui suivent, 60% trouvent un emploi ou font une formation complémentaire », met en avant Vincent Nicollet.

La qualification acquise au terme de la période de formation au sein de l’association est un Titre professionnel de niveau V, équivalent C.A.P, validé par l’AFPA et délivré par le ministère du Travail et de l’Emploi.

Qu’est-ce que l’association Acta Vista ?

Acta Vista est une association créée en 2002 à Marseille. Depuis ses débuts, elle a pour vocation le retour à l’emploi de personnes qui se trouvent en situation d’échecs répétés dans le monde du travail et qui en ont perdu l’envie et le goût. « Personne n’est inemployable », tel est le credo d’Acta Vista.

Comment rejoindre Acta Vista ?

Pour pouvoir bénéficier d’une formation chez Acta Vista, il faut être inscrit dans l’un des dispositifs locaux d’insertion du territoire : Pôle emploi, PLIE, Missions locales, services sociaux des Conseils Généraux, etc.

https://youtu.be/BcS7jzVj2cA


Focus sur le chantier du Fort d’Entrecasteaux, bijou du patrimoine marseillais

Le Fort d’Entrecasteaux correspond à la partie supérieure du Fort Saint-Nicolas, construit sous l’impulsion de Louis XIV au 17ème siècle pour protéger la rade de Marseille. C’est en 1860 que le Fort prend sa forme actuelle : Napoléon III décide de le scinder en deux parties afin qu’une route puisse passer entre pour relier le Palais du Pharo au Vieux-Port. Depuis 1887, chacun des deux forts dispose de son propre nom : le Fort Saint-Nicolas supérieur devient le Fort Entrecasteaux, du nom d’un navigateur français, et le Fort Saint-Nicolas inférieur prend le nom de Fort Ganteaume, en hommage à un ancien préfet maritime de Toulon.

Le Fort d’Entrecasteaux est le premier chantier marseillais à avoir été investi par les équipes d’Acta Vista. Ces dernières y ont aménagé le Pôle d’insertion et de formation professionnelle aux métiers du patrimoine et de l’écoconstruction de l’association Acta Vista. Les espaces restaurés accueillent également chaque année des expositions culturelles et artistiques.

Ouvert au public lors des Journées européennes du Patrimoine en septembre dernier, le Fort d’Entrecasteaux a accueilli environ 5 000 personnes en deux jours, preuve que les Marseillais sont attachés à cet édifice majestueux. « Nous aimerions mettre en place une sorte de chantier ouvert : que le public puisse visiter les parties déjà restaurées pendant que nos équipes continuent de travailler sur les autres. Cela permettra de leur montrer que la restauration est faite par des gens populaires de Marseille, chose que beaucoup ne savent pas », souligne Vincent Nicollet.

emploi, [Reportage] Quand le patrimoine marseillais permet de trouver un emploi, Made in Marseille

emploi, [Reportage] Quand le patrimoine marseillais permet de trouver un emploi, Made in Marseille
Une partie du Fort d’Entrecasteaux avant et après sa restauration par les équipes d’Acta Vista. (© Acta Vista)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !