A Marseille, pour accompagner l’aménagement du parc de la Porte d’Aix, dont la première partie vient d’être inaugurée (en images ici), Euroméditerranée vient de sélectionner un projet de bâtiment ambitieux aux nombreux usages : auberge de jeunesse, résidence d’artistes, rooftop, jardin partagé, restaurant, boulangerie, crèche, ateliers de formation au numérique…

Officiellement sélectionnée en avril 2019 parmi quatre projets, l’équipe lauréate composée notamment de Cogedim, Melt et Urban Prod « a su répondre à la volonté de l’EPAEM de privilégier une programmation innovante et sur-mesure s’adressant aux habitants du quartier, aux étudiants du nouveau campus urbain et aux nouveaux actifs avec des services mutualisés dédiés à l’accueil de touristes et visiteurs », explique Euroméditerranée dans un communiqué.

L’architecte qui pilote le projet est Youssef Tohmé. Il a notamment collaboré par le passé sur le projet de musée du Louvre Abou Dabi avec les ateliers Jean Nouvel, avant de fonder son agence au Liban en 2008. En 2015, il a reçu le prix “La médaille de l’urbanisme” de l’Académie d’architecture de France pour son travail dans la région bordelaise. En 2016, il est choisi pour réaliser une tour en bois de 11 étages à Nantes.

« Cette consultation est le résultat d’un long travail interne sur la cohérence du futur campus urbain, et de sélection d’opérateurs immobiliers de nouvelle génération en capacité d’entrer en résonance avec l’actualité et la programmation immobilière du futur quartier étudiant », explique Nicolas Mattei, directeur de l’opération Saint-Charles chez Euroméditerranée.

La fiche technique du projet “Ilot sur le parc”

  • Un lieu d’hébergement urbain nouvelle génération ouvert sur le quartier proposant des services partagés tels que des espaces extérieurs (terrasses sur le toit, jardin partagé…), un café ou restaurant, une cuisine mutualisée, une laverie, des salles modulables (événementiel / formation), une bibliothèque, des garages à vélos… pour une surface de 3000 – 3500 m² environ.
  • Un tiers lieu proposant des espaces d’activités partagés ouverts à tous, avec un focus particulier vers les étudiants, les jeunes actifs et les créatifs : ateliers, salle de sport, café, pépinière, résidences d’artistes, lieu d’exposition… pour une surface de 1000 – 1500 m² environ.
  • Une crèche de 42 berceaux sur un plateau unique en rez-de-chaussée, espaces extérieurs préservés en cœur d’îlot, avec accès indépendant depuis l’avenue du Général Leclerc et connexion directe avec le parc, pour une surface de 1000 m² environ.

Les images du projet imaginé par Youssef Tohmé

La volonté de créer un quartier étudiant nouvelle génération

Avec ce projet d’ilot sur le parc, Euroméditerranée apporte la touche finale d’un quartier étudiant en totale mutation. Après avoir fait reculer l’arriver de l’autoroute A7 de quelques centaines de mètres vers le nord pour repenser l’organisation du quartier et redonner de la place aux piétons, Euroméditerranée a enchaîné les opérations sur ce secteur : livraison d’une bibliothèque étudiante face à la gare Saint-Charles, de bâtiments de logements et de résidences étudiantes le long de la rue Bernard Dubois, de l’école de commerce EMD, d’un hôtel japonais en bordure de l’autoroute, et prochainement du regroupement des écoles d’architecture, de paysage et d’urbanisme au sein d’un même lieu : l’IMVT (institut méditerranéen de la ville et des territoires). Euroméditerranée a également ouvert un parc public face à l’Arc de Triomphe la semaine dernière.

Le projet Saint-Charles d’ailleurs a reçu le 18 juin 2018 le Trophée d’Or de la meilleure transformation de zone urbaine, remis lors du Sommet Infrastructures, Aménagement du territoire et Immobilier (SIATI). Chaque année, la cérémonie récompense les acteurs publics et privés qui mènent des projets urbains innovants, ancrés dans une démarche de développement durable. “Futur point de convergence de la vie estudiantine marseillaise, ce nouveau pôle a également la vocation de créer une véritable synergie avec les établissements supérieurs déjà existants de Saint-Charles, Colbert, Canebière, Aix-Marseille Université et ceux d’enseignement privés (École de Commerce et Management – EMD, École Axe Sud d’arts graphiques et de design, Maison méditerranéenne des métiers de la mode…)“, explique Euroméditerranée.

, Jardin partagé, résidence d’artistes, crèche, resto… au bord du parc Saint-Charles, Made in Marseille
L’IMVT © np2f

Coco Velten, pour aller plus loin dans la solidarité

A quelques encablures de là, le long de la rue Bernard du Bois, le projet expérimental Coco Velten révolutionne encore un peu plus les usages du quartier Saint-Charles, avec des bureaux à disposition d’associations, entrepreneurs, artisans mais aussi une centaine de places d’hébergement d’urgence pour les sans-abri.

Inoccupé depuis 2016, l’immeuble de 4 000 m2 de l’ancienne Direction des Routes, rue Bernard du Bois, sera racheté par la mairie fin 2021. Durant ce laps de temps, l’État et divers partenaires, dont Euroméditerranée, ont mis en place et financé ce projet d’occupation temporaire sur le modèle éprouvé des “grands voisins” à Paris. L’objectif est de permettre au public et aux riverains de s’approprier les lieux, de créer des activités sociales, culturelles et marchandes. Dans le même bâtiment vont ainsi coexister jusqu’à fin 2021, un foyer d’accueil de 100 places pour les sans-abri, 1500 m2 de locaux d’activités, de la restauration, de l’artisanat, une offre culturelle et un jardin partagé sur le toit-terrasse.

Découvrez nos reportages au coeur de Coco Velten 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !