C’est dans un secteur stratégique du quartier Saint-Mauront, au pied de la nouvelle résidence des Docks Libres et du métro National, que Nexity, Totem mobi et la Ville ont décidé d’implanter une station d’autopartage de véhicules électriques. L’objectif : offrir une alternative aux véhicules traditionnels et ainsi inciter aux nouveaux usages.

La nouvelle station d’autopartage du quartier Saint-Mauront a été inaugurée lundi 13 mai, au matin en présence des acteurs du projet. Elle est le fruit d’un partenariat entre Nexity Immobilier Résidentiel Région Sud,  le service de location de voitures électriques Totem mobi et la Ville de Marseille. Il s’agit-là d’une nouvelle initiative vertueuse pour les Docks Libres, après la mise en place du dispositif de tri Yoyo.

, Totem mobi déploie l’autopartage comme alternative à la voiture individuelle, Made in Marseille
Inauguration de la station d’auto partage des Docks Libres

Inciter à l’utilisation de l’autopartage

Aujourd’hui, le moyen le plus rapide pour se déplacer entre 1 et 3 kilomètres est le vélo, voire les nouvelles trottinettes électriques qui envahissent les rues ces derniers mois. Pourtant, selon l’Insee, 70% des trajets inférieurs à 5 kms se font encore en voiture individuelle, notamment pour se rendre au travail. En ville et plus particulièrement dans des métropoles comme Marseille où les réseaux de transports en commun sont encore à la traîne, la mobilité de demain sera multimodale et partagée. « Au lieu d’avoir une clé de voiture dans leur poche, les habitants ont un smartphone et dix applis », avait expliqué Emmanuelle Champaud, co-fondatrice et présidente de Totem moi, lors du Sommet des start-up à Aix-Marseille qui s’est tenu à thecamp en avril dernier.

« Les transports et la mobilité représentent la deuxième dépense des ménages après le logement», a expliqué Lionel Seropian, directeur régional Paca immobilier résidentiel chez Nexity, à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle station d’autopartage de Saint-Mauront. L’objectif est de pouvoir « faciliter la mobilité » et « ramener la transition écologique au plus près des habitants ». Cela fait 5 ans que le groupe travaille sur l’autopartage, mais aucun des projets n’avait jusqu’alors abouti.

Totem mobi, revendique justement sa volonté de démocratiser la voiture électrique. Le service de location est actuellement présent à Marseille et à Montpellier. Emmanuelle Champaud en est convaincue, l’autopartage représente « le modèle économique de l’avenir ». L’entreprise compte bien multiplier les partenariats avec les aménageurs, afin de continuer à mailler le territoire et à terme pouvoir déployer des stations de recharges dans tous les quartiers, au plus près des habitants. “Nous sommes optimistes parce que nous allons pouvoir imaginer une mobilité accessible au pied de chaque résidence”. Les deux entreprises travaillent d’ailleurs actuellement sur un projet similaire à La Ciotat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !