Deux tours, La Marseillaise et CMA CGM, occupent le paysage du littoral marseillais et constituent le début de la skyline d’Euroméditerranée. Alors que trois projets vont bientôt démarrer, la présidente d’Euroméditerranée Laure -Agnès Caradec, nous révèle l’hypothèse de continuer en direction du nord de la ville.

Afin de répondre à une demande de bureaux pour moyennes et grandes entreprises “qui manquent sur le périmètre d’Euromed 1” nous confie Laure-Agnès Caradec (Ndlr : du côté de la Joliette et d’Arenc), la skyline marseillaise pourrait s’étendre au nord de la tour CMA-CGM. C’est en tout cas une piste explorée par la présidente d’Euroméditerranée. Le terrain ciblé est celui de la plateforme logistique Sogaris. Si l’entreprise est privée, le foncier, lui, appartient à la Métropole Aix-Marseille-Provence. Il s’agit de vastes entrepôts d’une superficie totale d’environ 9 hectares survolés par le viaduc d’Arenc à tout juste 150 mètres de la tour CMA-CGM.

Pour autant, le maintien de l’entreprise Sogaris sur site ne serait pas menacé. Laure-Agnès Caradec insiste sur la nécessité de « conserver sur ce terrain cette plateforme logistique ». Elle poursuit « on a [avec Sogaris] une plateforme logistique […] qui a une réelle fonctionnalité sur le territoire. L’objectif est d’engager une réflexion pour donner une forme beaucoup plus urbaine à cette plateforme qui demeurerait au niveau rez-de-chaussé ou r+1. Cela peut permettre d’avoir des élévations et une fonctionnalité sur un terrain qui pourra être valorisé en terme d’usage, d’image et de fonctionnalité ».

, La skyline marseillaise prolongée vers le Nord d’Euroméditerranée ?, Made in Marseille
La plateforme Sogaris occupe un emplacement stratégique (Google maps)

« Une jonction entre Euromed 1 et Euromed 2 »

L’élue également en charge de l’urbanisme à la ville de Marseille, y voit un intérêt certain au motif que ce projet « ferait la jonction entre Euromed 1 et Euromed 2 ». Interrogée sur la possibilité de voir ou plusieurs tours se dresser sur le site au dessus de la plateforme Sogaris, Laure-Agnès Caradec ne ferme aucune porte « pourquoi pas, cela peut prendre toute forme ». Quant au calendrier, rien ne semble arrêté non plus « on est sur les premières décisions avec la métropole et on est en train de monter l’idée d’une consultation sur cet endroit avec nos invariants qui restent pour le moment à définir ».

Cette hypothétique projet viendrait s’ajouter à une série de constructions qui dessinent la « skyline » marseillaise. La tour CMA-CGM, premier gratte-ciel marseillais inauguré en 2011, suivi par la tour « La Marseillaise » en 2018, en attendant la suite. En effet, les tours « Porte Bleue » et « H99 » sont prévues pour 2021 et 2022.

, La skyline marseillaise prolongée vers le Nord d’Euroméditerranée ?, Made in Marseille
La tour Porte Bleue se situera à côté de la tour La Marseillaise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !