Après 3 ans et demi de travaux, la nouvelle tour la Marseillaise qui domine la rade de Marseille au coeur d’Euroméditerranée, à côté de sa voisine, la tour CMA CGM, a été inaugurée ce jeudi 25 octobre. Imaginée par le plus célèbre des architectes français, Jean Nouvel, la tour vêtue de bleu, de blanc et de rouge, dessine la nouvelle skyline du quartier d’affaires.

Avec des dimensions généreuses : 135 mètres de hauteur, 31 niveaux, dont 27 étages de bureaux, 15 ascenseurs, un hall de 12 mètres de haut… L’architecte star impose sa pâte dans la cité phocéenne. En effet, celui qui a entre autre imaginé la nouvelle mairie de Montpellier, la tour Agbar de Barcelone, le musée du Quai Branly à Paris, ou le Louvre à Abou Dhabi, signe ici les plans de la future deuxième plus grande tour de la ville, et la plus grande du projet des Quais d’Arenc, mené par Constructa, qui regroupe le bâtiment horizontal Balthazar, livré en 2014, et les futures tours Porte Bleue (ou H56) et H99 dont les livraisons sont prévue respectivement fin 2021 et fin 2022.

La tour a été officiellement inaugurée ce jeudi 25 octobre et les premiers locataires s’y installent progressivement, en commençant par Haribo ou les services de la Métropole Aix-Marseille-Provence.


Quels sont les locataires qui occupent la tour ?

La tour la Marseillaise dispose de 35 000 m² de bureaux occupés entre autres, par la métropole Aix-Marseille Provence sur 12 étages (du 4e au 15e étage), le World Trade Center Marseille Provence (9e et 30e étages), Haribo France (17 et 18e étages), Sodexo France (19e), Orange (du 20e au 23e étage), la Caisse d’Épargne Provence-Alpes-Corse CEPAC (24 et 25e étages), le groupe Constructa (27e étage).

Elle disposera également d’une crèche, des commerces de proximité, d’un restaurant d’entreprises pour 1800 personnes, d’un business center et d’espaces de travail collaboratif. Petit plus dans cette tour : les jardins aménagés au sommet qui offrent une ambiance tout à fait exceptionnelle.

Marseille, Découvrez en images la nouvelle grande tour “La Marseillaise”, Made in Marseille
La vue depuis les étages de bureaux © Tour La Marseillaise
Marseille, Découvrez en images la nouvelle grande tour “La Marseillaise”, Made in Marseille
Les jardins méditerranéens dominent la tour © Fabio Calmettes / Tour La Marseillaise

Pourquoi le choix des couleurs Bleu Blanc Rouge ?

Jean Nouvel a fait le choix de ces trois couleurs pour symboliser Marseille et ses nuances :

    • Le Bleu évoque bien évidemment le ciel et la mer, mais aussi les couleurs du club de foot, l’Olympique de Marseille
    • Le Blanc rappelle quand à lui les nuages qui parfois traverse le ciel marseillais et surtout les roches des Calanques
    • Enfin, le Rouge symbolise le toitures marseillais, et la couleur brique des tuiles qui dessinent le paysage de la ville

Terminer la semaine en beauté, avec cette photo de La Marseillaise figure de proue des Quais d’Arenc. • © Fred Bruneau 👌🏻 • 📍CONCOURS 📍 Une visite VIP commentée de La Tour La Marseillais avant sa livraison, vous tente ? Postez sur Instagram votre plus belle photo avec le hashtag #marseillaisemonamour jusqu’au dimanche 03 Juin. . . . . . #villedemarseille #teamarchi #constructa #opticalart #opart #tourlamarseillaise #metropole #chromatic #lamarseillaise #quaisdarenc #euromediterranee #jeannouvel #vinci #architecture #igersmarseille #ilovemarseille #pictureoftheday #archi_focus_on #igh #marseillerebelle #ateliersjeannouvel #cheznousamarseille #wearemarseille #bfuhp #archi_focus_on #architecture #quaisdarenc #architecturephotography #architecturelovers

Une publication partagée par Tour La Marseillaise (@tourlamarseillaise) le


Marseille, Découvrez en images la nouvelle grande tour “La Marseillaise”, Made in Marseille
Marc Pietri, Pdg de Constructa et Jean Nouvel © made in marseille

3 questions à Jean Nouvel

made in marseille : Que répondez-vous aux Marseillais qui s’opposent à la construction de tour de grande hauteur ?

Jean Nouvel : Je suis surpris que certains Marseillais n’aiment pas ça. La tour est un outil de construction de la ville important, car elle permet la densification. Quand les villes sont bien équipées et structurées, cela ne pose pas de problème. La tour est un bon moyen de construire dans la ville et elle permet de ramener un grand nombre de gens aux justes endroits et de vivre des choses immédiatement sans se déplacer longtemps.

Pensez-vous qu’à Marseille, on pourrait voir des tours ailleurs que sur Euroméditerranée ?

Je ne pense pas que Marseille ait vocation à développer énormément de tours. Elle n’est pas dans une situation géographique compliquée ou insulaire comme peut l’être Manhattan à New-York. Donc, je ne vois pas pourquoi on verrait des tours fleurir dans tous les coins de la ville. De toute façon, il y a déjà des bâtiments assez hauts à Marseille, même des logements sociaux.

Quel est votre parti pris architectural pour cette nouvelle tour ?

Je pense qu’une architecture qui n’a pas de racine n’existe pas. Je voulais donc un projet qui s’imprègne de Marseille. Un projet en relation avec ce qu’il y a autour et là j’ai voulu jouer à la fois sur la lumière et sur une trame qui ne se lira pas toujours de la même façon, qui va vibrer. C’est un phénomène d’optical art, avec des éléments de quadrillage qui ne sont pas de la même couleur selon les faces, selon les moments de la journée et selon la météo. La tour peut être blanche, bleue ou rouge selon les différentes vibrations, et finalement ça ressemble à la ville qui bouge et change sans cesse.


Jean Nouvel signe également un autre projet sur Marseille, une résidence de logements à la façade bleue située en face du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône.

5 commentaires

  1. Bonjour,
    Savez-vous quand le chantier de la tour de la Marseillaise démarrera?
    Depuis la pose de la 1ere pierre, c’est la calme plat sur la parcelle de la Marseillaise…
    Merci par avance pour vos infos.
    Toine

  2. Génial… Marseille a son truc moche, inutile, à l’esthétique mondialisée, nid à parasites. Vive la métropolisation, la gentrification, la destruction de tout ce qui fait une vie humaine, youpi…

  3. La créativité de l´homme n’egalera jamais celle de la nature, alors pourquoi cacher voire gâcher ce que la nature nous offre de plus beau c’est à dire la mer. Ne vous rappelez vous pas à l’ecole les photos de classe où l’on mettait les grands derrière et les petits devant. Non là c’est l’ego qui prime, moi d’abord, moi devant les autres, il faut que l’on me voit, qui à faire de l’ombre aux autres. Un architecte digne de ce nom aurait créé un bâtiment qui se serait intégré au paysage en respectant les autres, mais je sais ce n’est pas sa faute, c’est ce qu’on lui a demandé de faire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !