Emmanuel Macron a annoncé quelques heures avant la démission de son ministre de l’Ecologie, Nicolas Hulot, la tenue d’un sommet sur la Méditerranée à l’été 2019, à Marseille. Objectif : « retrouver le fil d’une politique méditerranéenne ».

« Dix ans après l’Union pour la Méditerranée, il nous faut retrouver le fil d’une politique méditerranéenne », a-t-il déclaré. Le sommet sera l’occasion de « parler de la jeunesse, de la mobilité, de l’énergie des échanges universitaires » entre les deux rives de la Méditerranée.

Initiée par le président Nicolas Sarkozy, l’Union pour la Méditerranée avait été lancée en 2008 par les pays de l’Union européenne et 15 pays méditerranéens d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient ou d’Europe du sud non-membres de l’UE. Mais cette organisation a rapidement perdu son influence, notamment dans le contexte des révolutions arabes du début de la décennie. Depuis son arrivée à l’Élysée, Emmanuel Macron s’est rendu en Algérie, en Tunisie et au Maroc. Il a, par ailleurs, aussi fait savoir ce lundi qu’il se rendrait « dans les prochains mois » en Égypte.

Jean-Claude Gaudin a rapidement réagit « Je me réjouis de la volonté du président de la République d’organiser un Sommet de la Méditerranée à Marseille en 2019. Cette décision conforte la position de notre ville en tant que capitale euro-méditerranéenne. Cette annonce s’inscrit dans la continuité des actions menées depuis plus de 20 ans par notre équipe municipale et par l’ensemble des acteurs locaux en faveur des échanges méditerranéens, notamment avec la création de l’Union pour la Méditerranée. De très nombreux projets de coopération entre Marseille et les grandes cités du pourtour méditerranéen ont ainsi été conclus, comme à Alger ou à Tunis. 
Véritable carrefour géostratégique, Marseille s’est toujours positionnée comme une passerelle entre les deux rives, afin de renforcer son développement économique, social et culturel et valoriser sa politique environnementale. Notre engagement en faveur de l’écologie a d’ailleurs été salué par le gouvernement qui a également choisi Marseille pour accueillir le prochain congrès de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) en 2020. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !