Le Dock des Suds, un temps menacé d’être transformé en piscine puis d’être relocalisé loin de la Joliette, restera finalement sur place, quitte à se passer de ses deux événements emblématiques : la Fiesta des Suds et Babel Med Music.

L’annonce a été faite ce matin par la présidente d’Euroméditerranée, Laure Agnès Caradec, en réponse à la Ministre de la Culture, Françoise Nyssen.

, La Fiesta des Suds et Babel Med Music quittent le Dock des Suds, Made in MarseilleJ’ai pris connaissance de la réponse de Madame la Ministre de la Culture, Françoise Nyssen, au journal officiel concernant le Dock des Suds. La proposition d’une offre culturelle riche et plurielle, festive et récréative est un élément essentiel au bien-être des habitants et à l’attractivité de la ville. Comme je l’ai exprimé de nombreuses fois, le Dock des Suds constitue un lieu culturel et événementiel phare de Marseille et un atout en vue de la réussite de l’opération Euroméditerranée qui crée des liens entre le nord de la ville et son centre historique. Ce lieu culturel et récréatif doit être préservé et valorisé. Avec l’émergence de nouveaux quartiers autour du Dock des Suds, seul le maintien des deux grands évènements, que sont Babel Med et la Fiesta des Suds, sur ce site pose des questions insolubles. En effet, la réception d’un public nombreux (jusqu’à 14 000 personnes par soirée) et la coupure de voies d’accès engendrent des nuisances et des problématiques de sécurité incompatibles avec leur avenir.
En conséquence, ces deux grands festivals doivent trouver un nouveau lieu pérenne. Depuis mon élection à la présidence d’Euroméditerranée, j’ai organisé plusieurs rencontres en présence de Sabine Bernasconi, vice-présidente en charge de la culture au Conseil Départemental des Bouches du Rhône et Anne-Marie d’Estienne d’Orves, adjointe en charge de la culture à la Ville de Marseille, avec l’équipe Latinissimo qui fait le même
constat. Je rappelle que les J4 et J1 ont à plusieurs reprises accueilli de grands festivals. Aujourd’hui, d’autres espaces sur la façade nord maritime pourraient être envisagés. Nous sommes donc à la disposition de Madame la Ministre, Françoise Nyssen pour qu’ensemble nous trouvions des solutions qui permettent de continuer à valoriser la richesse culturelle et urbaine de Marseille en lien avec le Grand Port Maritime de Marseille.”

Histoire du Dock des Suds

Installé face à la tour CMA CGM depuis 1997 (la tour elle, n’était pas encore là à l’époque), le Dock des Suds accueille plus d’une cinquantaine de soirées chaque année, des séminaires d’entreprises, des événements associatifs, etc. S

Le lieu est “menacé” depuis plusieurs années par le projet du Parc Habité d’Arenc d’Euroméditerranée. Un ensemble résidentiel très important en projet depuis le début des années 2000 et qui se concrétise enfin, poussant vers la sortie la salle de concerts réputée pour ses festivals qui durent une bonne partie de la nuit, et qui crée donc de fait, une incompatibilité avec la tranquillité des nouveaux habitants.

De son côté, la piscine d’Euroméditerranée sera finalement située un peu loin dans le quartier, comme on vous le dévoilait en exclusivité ici

Quel fonctionnement pour le Dock des Suds ?

Le Dock misait jusqu’à présent sur trois sources de revenus complémentaires engrangés tout au long de l’année :

  • La Fiesta des Suds représente moins de la moitié des retombées totales. Elle est subventionnée à 40% par le Conseil départemental des Bouches du Rhône, depuis son lancement. Ce sera donc le principal manque à gagner pour le Dock.
  • Babel Med Music, subventionné également à 40% mais par le Conseil régional PACA.
  • Et une centaine d’événements autour de la culture et des séminaires d’entreprises qui font vivre le Dock au quotidien.

, La Fiesta des Suds et Babel Med Music quittent le Dock des Suds, Made in MarseilleUne situation qui devrait changer, si comme nous le confirmait en mai dernier Sabine Bernasconi, vice présidente du Conseil départemental 13, en charge de la Culture, “il faut déplacer la Fiesta des Suds et Babel Med, qui ne sont pas compatibles avec le nouveau quartier de logements qui est en train de pousser tout autour“.

Le Dock pourrait donc plutôt miser sur des séminaires d’entreprises pour être plus “compatible” avec un quartier résidentiel ? Et continuer des soirées toute l’année, qui ramènent moins de monde que les gros festivals et donc restent tolérables pour les voisins ? “Le lieu se prête en tout cas au développement d’événements autour de l’entreprise. Au quotidien, c’est un lieu qui vit énormément !” nous explique, enthousiaste, l’élue à la culture.

Avant de poursuivre “Personnellement, je pense que maintenir le Dock des Suds à sa place est la meilleure solution. Le lieu a mis des années à s’ancrer sur son territoire, il fait partie de l’identité du quartier et de la vision que nous voulons pour Euroméditerranée et Marseille. D’ailleurs, avec le département et les autres collectivités, on suit ce dossier de prêt depuis des mois.

Le Dock des Suds en configuration “entreprises”

Le Dock des Suds en configuration concerts et spectacles

Côté chiffres, il faut savoir que le Dock des Suds emploie l’équivalent de « 30 personnes à temps plein et accueille chaque année plus de 200 000 visiteurs années. Outre les 30 emplois directs générés, les milliers de visiteurs apportent une plus value indirecte pour les restaurants, boutiques et hôtels de la ville. Nous payons également 150 000 euros de loyer à Euroméditerranée par an », nous précisait il y a quelques mois le directeur du Dock des Suds, Jean Hubert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !