En voilà une bonne nouvelle pour l’économie provençale. Sur les 8 000 entreprises que compte la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, 5 000 exportent de façon régulière à l’international, et 90% d’entre elles prévoient en plus un maintien ou une augmentation de leur activité à l’export pour l’année 2016.

Ces chiffres ont été dévoilés lors des Journées de l’International organisées par la Chambre du Commerce et d’Industrie (CCI) International Paca. Cette dernière a réalisé une enquête régionale, la troisième du genre depuis six ans, pour dresser un bilan des entreprises exportatrices de la région. Avec comme nouveauté cette année, un focus sur les Entreprises à Fort Potentiel, les fameuses « licornes » comme elles sont appelées aux États-Unis.

, Les entreprises de la région grandissent et exportent de plus en plus à l’international, Made in Marseille
Les Journées de L’International 2016 de la CCI International Paca s’est tenu le 29 septembre à Marseille © DR

Les chiffres clés de l’enquête 2016

Sur l’ensemble des entreprises de la région Paca, 1 200 d’entre elles ont participé à cette troisième enquête. Un chiffre qui permet d’avoir des résultats qui « représentent très bien les besoins des entreprises », souligne Jean-Daniel Beurnier, Président de la commission CCI International Paca.

Comme lors de la précédente étude, il s’avère que les deux tiers des entreprises exportatrices de la région Paca sont implantées dans les Bouches-du-Rhône (40%) et les Alpes-Maritimes (6%). Près de la moitié d’entre elles se concentrent dans trois secteurs : les industries et les services à l’industrie, le bâtiment et les travaux publics et l’agroalimentaire.

Ces exportateurs s’orientent encore majoritairement aujourd’hui vers le marché européen. L’Allemagne, l’Italie et l’Espagne arrivent ainsi en tête, les trois pays réunissant plus de 65% de l’ensemble des échanges. Les entreprises exportatrices ont toujours dans l’optique d’échanger avec l’Europe à l’avenir, mais moins qu’avant. Parmi les zones de prospection ciblées, la zone euro reste prioritaire (29%), suivie par l’Amérique du Nord (22%) et l’Asie du Sud-Est (21%). Ces deux dernières zones n’étaient pourtant citées qu’à 11% et 8% en 2014. Un regain d’intérêt pour ces territoires au détriment de l’Europe hors zone euro, prioritaire pour 27% des répondants en 2014 contre 19% aujourd’hui.

, Les entreprises de la région grandissent et exportent de plus en plus à l’international, Made in Marseille
Cliquez pour agrandir © AP

La nouveauté : les Entreprises à Fort Potentiel

Contrairement à 2014, l’enquête de 2016 a consacré un volet sur les Entreprises à Fort Potentiel de la région Paca. 449 ont été répertoriées et 200 d’entre elles ont accepté de répondre à l’étude. Les résultats dressent un bilan plutôt similaire aux autres entreprises : l’Europe est le marché vers lequel elles exportent le plus. Même trio de tête concernant les zones de prospection à savoir la zone euro de l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie du Sud-Est.

Les Entreprises à Fort Potentiel se regroupent principalement dans des filières toutefois quelque peu différentes. On les retrouve ainsi principalement dans les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) ainsi que dans les industries et les services à l’industrie et enfin dans le domaine de la santé et des biotechnologies. Seules 3% d’entre elles font partie du secteur du bâtiment et des travaux publics.

La priorité mise sur le besoin de financement

Que ce soit les entreprises exportatrices « classiques » ou celles à Fort Potentiel, toutes ont exprimé les mêmes besoins avec une priorité mise sur le financement de leurs démarches à l’international. Par rapport à 2014, cette action a été deux fois plus citée par les entreprises répondant à l’enquête. Suivent ensuite l’aide pour la prospection de nouveaux marchés ainsi que des informations sur les marchés et les pays. « Nous avons également remarqué que depuis 4 ans, les entreprises réclament plus d’aides concernant les contraintes juridiques et réglementaires. Cela s’explique par le faire que ces contraintes sont davantage complexes et difficiles à appréhender », explique Jean-Daniel Beurnier.

, Les entreprises de la région grandissent et exportent de plus en plus à l’international, Made in Marseille
Joseph Brun, Directeur Général de la société Kosan-Crisplan, Jean-Daniel Beurnier, Président de la commission CCI International Paca et Olivier Derouard, Directeur des opérations chez Provepharm, lors de la présentation de la 3ème enquête © AP

La CCI et la CCI International Paca font partie des plus grands interlocuteurs qui assurent l’accompagnement des entreprises exportatrices aux côtés notamment de COFACE, Business France et BPI France Export. Grâce à leurs services, 25% des entreprises exportatrices régionales et 47% des Entreprises à Fort Potentiel ont bénéficié de services d’accompagnement à l’export, en conformité avec leurs besoins principaux.

Par Agathe Perrier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !